Affichage d'une banderole antisémite lors d'une soirée de soutien aux grévistes à la fac

Mis a jour : le lundi 17 février 2020 à 16:40

Mot-clefs: Racisme antifascisme
Lieux:

Lors d'une soirée de soutien aux grèves et contre la répression (qui bouclait une journée entière consacrée à la convergence et à la grève) sur la fac, une banderole antisémite remplie de symbolique qu'on verrait plutôt chez les fafs, a été déployée et ensuite publiée dans le compte-rendu sur Université de Nantes en lutte. 

84993876_903559030078543_6783035721654468608_n-medium

On savait le mouvement étudiant de Nantes islamophobe, le voilà antisémite.

Hier, nous avons eu la stupeur de découvrir ceci sur la page Université de Nantes en Luttes : une photo d'une banderole sur laquelle on peut voir une étoile de David avec un œil au centre.

Pour les personnes qui ne connaîtraient pas la symbolique (ce qui n'est pas le cas de gens se mêlant activement de politique, comme les personnes du mouvement étudiant) : il s'agit d'un symbole conspirationniste, de contrôle et main-mise des élites juives sur l'ordre mondial, marqué par une scène apocalyptique/satanique.

C'est un message totalement antisémite et on s'étonne doublement de le voir ici sachant que l'AFA nantaise (L'action Antifasciste Nantes) a plusieurs fois signifié sa présence à la fac et a relayé l'événement de "Fête de la Grève" (une soirée de soutien aux caisses de grève et anti-répression sur le campus) à l'occasion duquel a été affiché cette banderole.

Depuis déjà plusieurs mois, des attaques racistes ont lieu à la fac de Nantes : noms de wifi islamophobes et négrophobes, menaces à l'encontre d'étudiant-e-s racisé-e-s, discriminations contre des étudiantes portant le foulard, et récemment des tags néo-nazis. Dans ce contexte, il est extrêmement alarmant de constater jusqu'où peut aller l'opportunisme politique des militant-e-s soi-disant de gauche, qui auraient dû être les premier-e-s à réagir et à soutenir les victimes de ces agressions racistes. En effet, dans leur souci d'unifier et massifier, certain-e-s semblent prêt-e-s à fermer les yeux même face à l'antisémitisme le plus flagrant et n'hésitent pas à faire taire les racisé-e-s concerné-e-s qui essaient de partager leurs inquiétudes en AG.

RACINE avait déjà dû intervenir une première fois cette année suite aux comportements islamophobes des étudiant-e-s mobilisé-e-s. Ces dernier-e-s, tout en notant "contre l'islamophobie" sur leurs affiches d'AG, ont expressément refusé de mettre ce point à l'ordre du jour. Une étudiante concernée, qui avait demandé des explications, s'est vue 2 fois violemment silenciée et moquée en pleine AG à coup de "Va l'écrire toi-même" et "Quand on veut s'exprimer, faut commencer par bien parler français" , sans qu'aucun-e militant-e-s présent-e-s, que ce soit à la tribune ou dans la salle, ne réagissent. Ce pourquoi, on savait déjà que ce mouvement étudiant était islamophobe.

C'est seulement suite à notre post, que la photo de la banderole en question a été enlevée.

Commentaire(s)

> Nous adressons nos excuses à toutes et tous.

A la Fête de la grève ayant eu lieu sur la fac, une banderole aux thèmes ésotériques illustrant un symbole antisémite a été affichée. Elle a ensuite été diffusée sur la page de l’UNEL. Nous ne l'avions collectivement pas vue comme telle, pas commentée, pas questionnée.
Si nous avons pris conscience de ce message raciste, ce n'a pas non plus été par nous-même, mais suite à des commentaires notamment du collectif Racine, alors que la photo de cette banderole était postée et visible sur notre page.
La banderole à thème ésotérique possède un hexagramme central qui est une figure commune (au même titre que le pentagram, par exemple). Cependant se limiter à ça c'était ne pas prendre en compte que les symboles se chargent de significations au fil des évènements historiques et politiques. De fait, l'étoile de David avec un oeil au centre est une icône conspirationniste, supposé dénoncer une hégémonie d'un pouvoir juif sur l'ordre mondial. Notre manque d’analyse et d’intérêt pour ce sujet traduit de l’égocentrisme de notre milieu militant étudiant.
Nous ne voulons pas que ce post se présente et se suffise en un seul mot d'excuse, “on s'était pas rendus compte, vraiment désolés, on fera mieux la prochaine fois". Nous le voyons tous les jours dans les médias, ce simple mot : "désolé", qui semble tout effacer. Nous ne souhaitons pas effacer ce qu'il s'est produit. C'est loin d'être la première fois que des problèmes structurels de racisme sont soulevés sur la fac, et plus précisément dans les mouvements étudiants (ex: évènement islamophobe lors d’une AG qui n’a pas été dénoncé, l’inaction face aux détenteurs de wifi négrophobe...).
Le groupe Racine soulève ce racisme depuis longtemps, et est invisibilisé et méprisé par le mouvement étudiant. Nous désirons cesser cette dynamique. Il nous faut une réflexion sur comment nous, étudiant.e.s mobilisé.e.s, devons agir face au racisme, sans se reposer sur les collectifs anti raciste car il n’ont pas tâche à nous éduquer. Nous ne sommes pas qu'une page de relais, nous sommes une façade des luttes étudiantes sur Nantes. C'est pour cela qu'il faut que nous nous emparions collectivement d'outils pour que cela ne se reproduise pas. S'il n'est pas possible de gérer chaque individu, le cadre est de notre responsabilité.

Tout cela démontre notre ignorance et l’importance de s’informer afin de combattres notre propre racisme ordinaire.

Nous adressons nos excuses à toutes et tous.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2571047826501087&id=1691556827783529

> Nous travaillons politiquement à ce que ce genre de situation ne se reproduise plus

L'AFA était bien présente à la soirée pour la grève organisée par les étudiant.es sur le campus. Suite à la dénonciation du déploiement d'une banderole au visuel antisémite, nous tenons compte des accusations qui nous sont faites et regrettons notre non-réaction. Nous n'avons tout simplement pas vu cette banderole. Nous travaillons politiquement à ce que ce genre de situation ne se reproduise plus.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=183160776436564&id=110435693709073

> Ouah...!

Et lautocritique sur la place publique genre revo cul de chez Mao 66,ca vous parle ? Mais on peut aussi évoquer "faire amende honorable" chez les cathos et tous les puritains de toutes les époques... En voulant, en exigeant du politiquement correct, vous réinstaurez un ordre moral, nourri de victimisation. Combien de personnes auraient vu dans cette étoile et cet œil autre chose qu'un dessin inspiré d'un délire de hardos, Avec la tête de bouc à côté genre messe noire un peu délire de qui fumé la moquette. Bon, maintenant c'est sûr, des centaines de personnes savent que la fac est bourree d'antisemites. La lutte progresse, et la joie d'être ensemble aussi ...