incendie: cette nuit on a bien rigolé

Mis a jour : le vendredi 14 février 2020 à 20:09

Mot-clefs:
Lieux: toulouse

attaque incendiaire dans la nuit du 10 au 11 février à toulouse, rue georges labit

dans la nuit du 10 au 11 février, avec le coeur qui battait plus vite que d'habitude et le front perlé de sueur, on a incendié 3 véhicules de raclures. 1 utilitaire d'Engie Ineo, 1 belle voiture de fonction d'Engie Ineo et 1 utilitaire de Dalkia (EDF).

pour faire simple on s'ennuie dans cette vie de merde et on veut tout brûler

on vous propose donc de ne plus vous faire chier à attendre la prochaine manif ou la prochaine action gilet jaune, le grand soir c'est tous les soirs quand tu sors avec ton briquet

ya des cibles partout, humaines ou matérielles, et c'est pas très compliqué de trouver de quoi les cramer.

de quoi illuminer la nuit et se réchauffer. mdr on est déjà loin quand ça brule  cest plutot le sprint qui rechauffe

pour une fois on a bien dormi

ptite pensée pour toutes celleux qui ont les crocs et aux révolté.es qui sont enfermé.es dans une prison ou une autre

Commentaire(s)

> euh

"ya des cibles partout, humaines ou matérielles, et c'est pas très compliqué de trouver de quoi les cramer"

là vous parler de brûler des gens, vous vous etes relus avant d'écrire, ou quoi?

> Article en débat.

effectivement l'atteinte à la vie c'est hors charte, je mets en débat le temps d'en causer entre nous

> ne pas dramatiser

Quand on dit: "Les prisons en feu, les matons au milieu" ou comme un modo d'Indy: "le capitalisme en feu, les trolls au milieu" on parle aussi de vies humaines.
Mais c'est vrai que ce communiqué mérite des éclaircissements.

> ou bien...

un flic une balle, justice sociale
un flic une balle, un proc une rafale, etc.

> .

Et des banderoles avec des cocktail molotov dessinés dessus, on peut les interdire aussi! Vous croyez qu'il servent à quoi les cocktail?!

> Mais sinon

Est-ce que les personnes qui hurlent pour cette petite phrase passe autant de temps à se révolter pour les milliers de morts journaliers que ce système produit?

> atteinte à la vie

"Un livre peut corroder des préjugés, des idéologies (qui participent, sans aucun doute, à cette effroyable « servitude volontaire » qui mène les masses, en chantant,
vers l’abattoir), mais il ne peut pas abattre un patron
ou démolir une prison. Pour abattre un patron, il
faut une arme ; pour démolir une prison, il faut des
moyens de destruction. "

devrait-on censurer aussi avis de tempêtes ?

> Donc

C'est nul et autoritaire qu'un esclave tue son maître.

> 6 mois de débat, ça se fête !

6 mois de débat, ça se fête !