Retour des affiches anti-IVG dans les gares parisiennes

Mis a jour : le mardi 11 février 2020 à 10:38

Mot-clefs: genre
Lieux:

On a pu voir une campagne publicitaire anti-IVG placardée sur près 400 panneaux dans les gares d’Île-de-France quelques jours avant l’examen au Sénat du projet de loi de bioéthique sur la PMA.

Sur ces publicités éditées par l’association anti-IVG Alliance Vita, on pouvait lire notamment, «La société progressera à condition de respecter la paternité» ou «A condition de respecter la maternité »...


Selon l’AFP, la maire de Paris "indignée et profondément choquées" a demandé à ce que les affiches soient immédiatement retirées par Mediatransports, la régie spécialisée dans les gares, les stations de métro et les arrêts de bus. Celle-ci s’est exécutée, mais Alliance Vita a saisi la justice en référé pour contester cette décision. Et, elle a obtenu gain de cause ! Le Tribunal de Paris a jugé que Mediatransports a, en retirant les affiches, fait un geste qui constitue une «rupture unilatérale» du contrat avec l’association : "Les positions anti-IVG proclamées sur les affiches ne présentent aucun caractère illicite. »


Après les prières de SOS Tous Petits à genoux sur les trottoirs de Paris, on va donc devoir se fader la publicité anti-IVG dans les gares ! Décidément, on arrête pas aussi facilement la progression des messages nauséabonds anti-avortement de l’espace public..,