Appel contre les technologies de la dévastation, contre les portables et contre le Mobile World Congrès à Barcelone

Mis a jour : le lundi 10 février 2020 à 12:57

Mot-clefs: Ecologie Médias contrôle social
Lieux:

 

Entre les jours 24 et 27 février se célèbre à Barcelona un des évènements le plus important du domaine des nouvelles technologies, le Mobile World Congres (MWC). Ce regroupement d’entreprises, d’entrepreneurs et de directeurs exécutifs est organisé par la GSMA, le patronat mondial des Communications mobiles. C’est un agent dont le pouvoir à l’échelle mondiale est plus important même que celui de beaucoup d’états. Cette année, l’on calcule que l’assistance au congrès sera de 100000 personnes, disposées à payer, selon les possibilités d’accès au congrès, entre 800 et 5000 euros pour y assister. D’entre elleux, un 50% sont des présidents directeurs généraux (CEO).

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: #000000; line-height: 115%; text-align: left; orphans: 0; widows: 0 } p.western { font-family: "Calibri", serif; font-size: 11pt; so-language: fr-FR } p.cjk { font-family: "Calibri"; font-size: 11pt; so-language: zh-CN } p.ctl { font-family: "Calibri"; font-size: 11pt; so-language: hi-IN }

 

Le secteur des portables contribue à 3,9 trillions de dollars du PIB mondial. Tout le techno système des portables génère de la douleur, de l’oppression et une grande dévastation :

  • À cause de l’extraction de matières premières (lithium, cuivre, cobalt, tantale, etc.), des écosystèmes et des communautés entières sont dévastées. Derrière des délires d’extraction, il y a un grand nombre de mesures néolibérales et putschistes en Chili, Bolivie et d’autres endroits parmi les 5 continents.

  • La fabrication et les déchets des dispositifs mobiles ont pour conséquence la contamination de l’air, de l’eau et de la terre.

  • Les travailleuses des usines de production, surtout à l’est de l’Asie, sont brutalement exploitées, sous une combination mortelle du patriarcat et du capital.

  • L’usage des TIC (technologies de l’information et de la communication) produit une énorme quantité de gazes d’effet de serre. En fait, bientôt on arrivera au 14% du total mondial.

  • Les communications mobiles mercantilisent les relations sociales, en médiatisant la communication directe et donc, nuisant aux relations entre les personnes.

  • Le contrôle social et policier est beaucoup plus facile grâce à la technologie mobile, car la police se sert d’un espion que nous-mêmes portons sur nous.

 

Ici à Barcelone, on fait un appel pour que la semaine du 22 au 29 de février soit une semaine contre la technologie mobile, tout en rejetant ce spectacle dévastateur qu’on vient de présenter. On vous invite pour que tous les groupes et localités concernées, selon vos possibilités et désirs passiez à l’action : moyennant des renseignements, de la propagande, des signalements publics, des tracts, des journées, des graffitis, etc. afin de combattre les technologies mobiles et, surtout, le monde qui les fait possible et qui en est dépendant.

 

MWC ni à Barcelone ni ailleurs !

Dans un monde capitaliste et composé par états, la dévastation devient inévitable !

Contre le système technoindustriel !!

Barcelone, janvier 2020, Anarchistes contre la dévastation. devastacio@riseup.net

Faites passer ce message parmi vos ami.e.s !

Link_go

Email Email de contact: devastacio_AT_riseup.net