Il y a deux ans: L'abandon de l'aéroport de Notre-dame-des-landes

Mis a jour : le samedi 18 janvier 2020 à 16:03

Mot-clefs: Resistances aéroport notre-dame-des-landes victoire
Lieux: ZAD

– 40 images d’une lutte qui a façonné l’histoire de Nantes et ses alentours –

C’était il y a deux ans. Le 17 janvier 2018. Macron annonçait l’abandon du projet destructeur d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

L’aboutissement de 50 ans de lutte. De 10 ans d’occupation de la zone. De manifestations mémorables rassemblant des dizaines de milliers de personnes – paysans, urbains, occupants, jeunes et moins jeunes, émeutiers ou pas – dans les rues de Nantes ou les sentiers de Notre-Dame-des-Landes. L’aboutissement d’années de combats, de rires et de pleurs. De batailles rangées dans le bocage et de journées de reconstructions dans la boue. De rencontres et de nuits de fête. De dizaines de comités locaux et de longs débats.

Cet abandon il y a deux ans, c’était la première concession arrachée par une lutte depuis très longtemps. Et depuis, il faut bien reconnaître qu’il est terriblement difficile de faire reculer le pouvoir autoritaire qui gouverne la France.

Cet abandon, c’est aussi un message : ce ne sont pas toujours les multinationales et leurs flics qui l’emportent à la fin. Dans la région nantaise, c’est la troisième victoire d’une lutte de territoire, après le retrait de deux projets de centrales nucléaires au Pellerin et au Carnet, dans les années 70 et 90. C’est donc un territoire en lutte, fort de réseaux tissés au fil des années, qui a fait reculer les aménageurs.

Et maintenant ? En deux ans, le mouvement s’est déchiré. Des rivalités et des conflits inextricables ont éclaté sur la ZAD. Certains occupants sont partis. D’autres sont restés. D’autres enfin, ont été délogés par une nouvelle vague d’expulsion. Car dès le printemps 2018, Macron se venge. Des milliers de gendarmes, des drones des hélicoptères et des bulldozers sont envoyés sur la zone. Plus de 13 000 grenades sont tirées en quelques jours. La main d’un jeune homme est arrachée. Pour la première fois depuis des décennies en France métropolitaine, des blindés militaires sont envoyés contre des opposants. Ils seront réutilisés plus tard pendant les Gilets Jaunes.

Cette vague d’expulsion destructrice laisse des traces indélébiles. Des dizaines de maisons détruites, des centaines de blessés, des peines de prison. Des rancœurs entre celles et ceux qui ont négocié plutôt que de voir leur travail anéanti sous les roues des blindés, et celles et ceux qui ne voulaient faire aucune concession. La zone autonome, incontrôlable, jadis inaccessible à la police, n’existe plus. L’aéroport est abandonné, son monde mortifère règne encore. Mais il reste dans le bocage, un espace qui cultive, qui nourrit les luttes, qui accueille, qui expérimente.

Hier, pour l’anniversaire de l’abandon de l’aéroport, des habitants et habitantes organisaient un « lever de charpente sur une ferme détruite pendant l’opération césar ».

Retour en 40 images sur une lutte qui a façonné l’histoire de Nantes et ses alentours.

« Ce que la ZAD a permis de construire » : https://zad.nadir.org/spip.php?article6694

Link_go http://nantes-revoltee.com/il-y-a-deux-ans-labandon-de-laeroport-de-notre-dames-deslandes/

Commentaire(s)

> Mais ?

" Des rancœurs entre celles et ceux qui ont négocié plutôt que de voir leur travail anéanti sous les roues des blindés, et celles et ceux qui ne voulaient faire aucune concession."

Ho le beau piège de la binarité ! Des années d'expérience ne vous ont donc rien appris ? En plus, au passage, valoriser l'aspect travail plutôt qu'une recherche de cohérence politique, c'est quoi l'idée ? D'autant que celleux qui étaient à l'AG du 18 janvier 2018 savent pertinemment que beaucoup de concessions ont été acceptées par les soit-disant puristes, mais de manière négociée avec des demandes de réciprocité de respect basées sur le vivant, c'est donc accrédité une ré-écriture de l'histoire que d'écrire ça.
Et ça aide personne à sortir de la guerre interne.
(ceci n'est pas une condamnation de NR mais une demande à tou-te-s de réfléchir à ce qu'on véhicule, TOU-TE-S, comme pièges dans nos écrits)

> -

la ZAD a permis de construire une milice, des expulsions, des huissiers, des autoritaires, des exploitant-e-s, des bucheron-ne-s, des bourgeois-es, des juges, des flics ...

> .

Une voiture contenant des bouteilles de gaz vides a été incendié, sur la RD 281, ex « route des chicanes » ...

Ceci en marge des fêtes de célébration (banquet et un fest-noz) des dominant-e-s et autoritaires de l'ex ZAD de NDDL

mais comme leurs allié-e-s les flics, journaflics et préfets étant présent-e-s rien n'a filtré, rien n'a eu d'impact

et évènement n'a PAS eu lieu !

> 41 images au moins ?

je pense a cette image des "habitants" de l'ex zad détruisant la première cabane, lama fâché, offerte a la préfet en signe de bonne volonté. a coup de pieds de biche avec leurs amis de la maison de la gréve, avec des occupants sur le toit sous le chant repris en cœur "allez les gars combien on vous paie pour faire ça" la honte

Nantes révolté connaît très bien l'histoire de la zad, iels ont même tenté un temps de venir habiter sur zone, prés des cent noms, tombant des nues en découvrant a quels points sur place tout le monde détestais leurs "amis"
iels sont repartis fissa

et tant d'autres en fait
image des brebis pucées en hommage a jerome laronze sûrement
image d'humain dans le coffre

la honte, la honte la honte
Mais taisez vous les gens cachez vous!
deux ans ! et plus ça va plus vos mensonges me vénère

> de bien belles photos

biens belles photos...

de voiture végétalisée sur la route des chicanes
... nettoyée par vos potes

de barricades
...ouverte par vos potes PENDANT les expulsions

de destructions de nos cabanes
...négocié par vos potes en échange de leurs baux

de la démesure policière entraînant blessures arrestations et enfermement
... ignoré par vos potes

Hélas

vous ne savez produire que de bien belles photos

> spectacle et réïfication

récupération de photos d'origines diverses (dont ValK ) pour des récupérations des luttes ///

> Shame on you!

Aucune honte à réécrire l'histoire en oubliant de parler des complotistes du cmdo élargi (la coord, copain, ...) qui ont bien négocié leur bout de gras avec la pref, en commençant par offrir aux militaires et aux keufs la route des chicanes sur un plateau. Cadeau de bienvenue dans l'espoir d'une liquidation définitive de tout risque d'entrave à leurs projets de normalisation de leur situation. L'occasion donc de se débarasser des gêneur.euses. qui ne les auraient pas laissé faire sans rien dire!
Et les opérations gros bras et coffrages... elles sont où les photos?
Elle est où l'objectivité chez nantes révolté?
Facile de cacher la merde sous le tapis pour ces gens là on dirait. Illes ne valent pas mieux que leurs complices de l'actuelle zad.

> le choix des photos, le choc des mots

Ils ont pas osé reprendre les dernières photos de ValK, elles sont trop dérangeantes sans doute

> ! 2 poids ! 2 mesures ?

paradoxe

NR fait des histoires pour des photos ou articles repris ailleurs

-

mais

-

NR sans faire d' histoires reprend des photos ailleurs

> *$*

"Nantes révolté connaît très bien l'histoire de la zad, iels ont même tenté un temps de venir habiter sur zone, prés des cent noms"
c'est faux iels ne faisaient déjà plus rien à Nantes Révoltée depuis longtemps.
Par ailleurs les histoires de violence bien peu étaient au courant.
Pour le déblayage de la route des chicanes iels n'étaient pas d'accord, juste une jeune femme de leur groupe, très proche de B17 est venu aidé le CMDO dans leurs basses oeuvres.
Je suis loin de soutenir nantes révoltée même si iels font un bon travail d'information chez les plus précaires, juste partisante de la vérité.

> NR ecrit de la merde

"Par ailleurs les histoires de violence bien peu étaient au courant. "

bof pas convaincu! mais de toute façon depuis ils ne peuvent PAS ne pas être au courant, quand ils écrivent ce texte de merde par exemple. qui vient légitimer les traites/autoritaires/miliciens qui se légalisent et l'appropriation des terres et lieux de l'ex zad SANS dénoncer les "histoire de violence" comme tu dit...

lâchez l'affaire sur la réécriture, on laissera aucune récupérations passées

> confusion

"ozora" confond tout et associe des gens et des lieux qui ne le sont pas.

> le retour de Z

On t'a reconnu(E) ozora, avec un Z comme zizanie ! Ça fait plusieurs fois que tu commentes pour cibler B17 et foutre de bordel entre les groupes sauf que t'es complètement à côté de la plaque. T'as peut-être réussi à le faire pendant la "guerre" de la zad, mais là y'a trop de genTEs informéEs pour que ça passe.

> Prise de pouvoir et violences policières

Les fanfarons qui se gargarisent de leur victoire sur la zad, qui toutes et tous sont plus ou moins amies ou affiliéEs au cmdo, doivent accepter de faire face à une vérité, même si iles tentent par tous les moyens (fêtes et ripailles, cantines de luttes, prises de positions - qui ne mangent pas de pain et qui ne les expose qu'à minima histoire de cultiver une certaine crédibilité, etc). Cette vérité incontournable, c'est qu'iles se sont appuyéEs sur les violences policières, en complément de leurs propres violences, physiques et idéologiques (manipulations, etc), pour réussir leur prise de pouvoir sur le territoire.
Cet aspect du processus de prise de pouvoir ne peut être contredit par personne, de quelque bord que ce soit !
Ce fait est très grave et restera une marque indélébile qui les entachera à jamais.
Il est incompréhensible que des personnes se disant en lutte contre les puissants puissent nier ou balayer ce fait, ou tenter de faire croire à leur ignorance !
Si NR dit combattre les violences policières, son combat est donc sélectif, car soutenir les personnes qui ont pris le pouvoir sur la zad, c'est soutenir les violences policières ! Mais à Nantes Révoltée, est ce qu'on aimerait pas parfois aussi instrumentaliser la violence policière pour s'attaquer à des camarades qui dérangent ? Cette caution apportée à l'actuelle zad ne serait elle pas une reconnaissance d'une même façon de faire ?
Il y a des questions qu'il faut parfois avoir le courage de se poser lorsqu'on adhère à un collectif...

> La honte n'étouffe pas les autoritaires dominants

Pour rappel voici le point 3 de vos chers "6 points" :

"Que les nouveaux habitant-e-s venu-e-s occuper la ZAD pour prendre part à la lutte puissent rester sur la zone. Que ce qui s’est construit depuis 2007 dans le mouvement d’occupation en terme d’expérimentations agricoles hors cadres, d’habitat auto-construit ou d’habitat léger (cabanes, caravanes, yourtes, etc.), de formes de vie et de lutte, puisse se maintenir et se poursuivre."

Vous avez la mémoire bien courte et pour habitude constante de réécrire l'Histoire (avec ce H majuscule que vous chérissez tant !).

Qui s'en est donnée à cœur joie de finir (et commencer : cf route des chicanes, lama et le fichage qui s'en est suivi) le sale boulot de l'Etat et de ses flics pour rester dans un petit entre-soi néo-paysan blanc, bourgeois et élitiste ?

Pour celleux qui n'auraient pas eu connaissance de ces fameux 6 points, les voici : https://reporterre.net/IMG/pdf/6pointszad-a3-2.pdf

Alors que vous obtenez vos chers permis de construire, combien de personnes ayant défendu la zone sont toujours dans l'errance ?
La honte n'étouffe pas les autoritaires dominants !

Il n'y a plus de ZAD, la ZAD est morte.
Avec tout mon mépris, mal à vous.

> Vous vous attendiez à quoi?

NR est pas connu pour sa capacité à développer des analyses intéressantes. Par contre faire de la punchline, chier sur les autres, et jouer sur le romantisme à coups de pose de banderolle devant les journaleux et de jolies photos ça ils savent faire. Ça pouvait pas donner autre chose quand ils écrivent un truc sur la zad. Pour une fois ils ont été moins crado que ce à quoi on pouvait s'attendre. Mais c'est sûr ça reste bien binaire, avec des caricatures à tous les coins de leur "analyse", mais on pouvait pas franchement s'attendre à grand chose dep plus. C'et pas grave, y'a plus que sur facebook que les gens les "suivent".

> mouais...

Très manichéen à lire tout ça... d'un côté les traitres fascisants et leurs alliés négationistes NR et de l'autre les purs et vrais anti aut'.Mouais je me suis cassé justement parce que côté anti aut'ça faisait un moment après les premières expul que c'était déjà pas mal merdique avec des genTES et des attitudes bien sexistes, virilistes et aut' justement.tout le monde a des responsabilités

> Ouai...

Que tout le monde ait des resposabilité est vrai. Sur place ou plus loin d'ailleur. Ce serait grave de ne pas en tenir compte. Avoir laissé arriver ce qu'on voyait de loin (prise de pouvoir par les appellistes d'un coté, manque d'investissement politique dans d'autres lieux, baissage de bras ici où là du au découragement ou à la peur de représailles...) sans réagir avec assez de radicalité et d'intelligence ont été des erreurs fondamentales! Avoir tolérer des attitudes virilistes, sexistes et autres du même goût (amer...), ou ne pas les avoir combatu avec assez de force, c'est aussi une grave erreur cest certain! Sur la zad comme ailleurs! Ce combat à mener pour un monde meilleur (et anticapitaliste) est étroitement lié à celui contre le sexisme, le virilisme..., qui sont sont des aspects certains de l'autoritarisme (ne pas oublier l'autoritaire qui sommeil dans chacunE de nous... il est indispensable de le regarder en face et de l'interroger si les unEs et les autres on est sincères dans le refus de ces rapports autoritaires et patriarcaux).

> autoritaires VS autoritarisme

ouais vous avez raison

-mais déjà ci dessus :
personne ne dit que les vaincus faisait tout bien !

-ensuite on peux faire des texte pour dénoncer le sexisme, etc ... sur la zad en général (d'ailleurs il y en avait plein dans le zad news) Mais c'est degueu de mettre ça sur un même niveau que la violence d'état soutenus voir encourager par des élites ( mecs cis bourgeois blancs pour faire TRÈS rapide (et avec toutes les exceptions qu'on connaît.) qui se retrouve propriétaire de la zone.

alors oui combattre l'autoritaire en nous et en chacun ...
ET se battre ensemble contre l'autoritarisme décomplexé des élites
sinon ça ressemble a un message de "privilégiés"

> gjdjxjd

les vainqueuses.eurs sont tous.tes des mecs cis hetero?
je ne crois pas

> Patriarcat et mecs cis hétéros

C'est une erreur de considérer le patriarcat comme une spécificité de mecs cis hétéros !!!

https://infokiosques.net/lire.php?id_article=1643

Et aussi, par rapport au comm au dessus:
" alors oui combattre l'autoritaire en nous et en chacun ...
ET se battre ensemble contre l'autoritarisme décomplexé des élites
sinon ça ressemble a un message de "privilégiés" "

Oui je suis entièrement d'accord avec toi!

> déso mais

BEN SI présentement sur la zad oui le cmdo c'etait tres majoritairement des mecs blancs cis hetero OUI !

comme je l'ai dit avec les exceptions qu'on connaît !!

> ghhhtffhss

bah pourtant la plupart des lieux appelos etaient assez mixtes je pense,
et dans les fers de lance de leurs dynamiques aussi on retrouve des femmes.

> fjfucjdbc

et merci pour le lien infokiosques c'est intéressant pour le moment.