"Crise" à Indymedia Belgique

Mis a jour : le samedi 22 octobre 2016 à 18:39

Mot-clefs: Archives
Lieux:

.

A Indymedia Belgique les rares membres (restants) qui ne sont pas dans la ligne (voir le cas de Guido "killed guido's account" sur la liste imc-belgium-process) continuent de se faire virer de manière autoritaire.
Il n'y a donc plus assez de membres dans l'équipe pour surveiller les publications et supprimer (pour ne pas dire le méchant mot qui fâche : censurer) celles qui ne sont pas acceptées (un très gros travail à Indymedia Belgique), il y a donc une proposition qui circule au sein du "collectif" concernant la suppression pure et simple de la fonction commentaire, ce qui soulagerait le travail des administrateurs.


"Indy.be est-(il ou elle) si fréquemment en but à des critiques concernant sa "ligne éditoriale" et/ou sa "trop" grande proximité avec une organisation politique particulière, et ne donne donc pas le sentiment à des collaborateurs/trices potentiel(le)s d'être au service de l'ensemble des nuances de l'altermondialisme ?"

"Pourquoi certains collaborateurs/trices ont-ils/elles mis fins à leur collaboration..."

"Sans réponses à ses questions de fond liées à la charte fondatrice d'indy, l'équipe actuelle contenuera soit à manquer de collaborateur soit s'uniformisera de plus en plus en finira par faire ressembler indy.be à un site d'organisation...."

"Supprimer les commentaires, ce ne n'est pas résoudre le problème, c'est l'amplifier au contraire. C'est le genre de "remède" qui risque de tuer le malade.

C'est également porter une atteinte grave aux principes fondateurs d'Indymedia et ce qui en fait sa spécificité première. Sans nier les attaques racistes, je crois plutôt que les dérives actuelles et les phénomènes de spams proviennent en grande partie d'une lecture trop rigide et surtout d'une extension arbitraire des critères de censure. A l'origine, les seuls articles ou commentaires susceptibles d'être supprimés par les administrateurs devaient êtres les propos racistes, xénophobes, homophobes et sexistes.

L'équipe d'Indymédia-Belgique y a rajouté par la suite ceux de "mensongers" et insultants". Or, si les premiers ne sont pas toujours si évidents en soi, ces deux derniers sont franchement beaucoup plus subjectifs et portent tel ou tel administrateur à censurer selon ses propres opinions philosophiques ou politiques personnelles et non celles de l'équipe ou du site en général. Qu'est-ce qui est "insultant" et pour qui? Qu'est ce qui est "mensonger" et par rapport à quoi? En quoi l'administrateur aurait-il le monopole sur telle ou telle vérité ou intégrité?

On a vu le résultat: des critiques politiques ont été taxées de "mensonges", "d'insultes" et d'"attaques" et supprimées... "

"

J'aimais mieux l'ancien Indymedia

, celui d'il y a quelques mois. On allait dans "Administration" et avec un bon ordi et une dose de patience, on pouvait remonter loin en arrière dans cette fonction. C'était un tableau rigoureux et bien lisible où on voyait défiler les références de tous les articles au fur et à mesure de leur publication, les "hidden" et les apparents. On accédait à tous ces articles en cliquant sur leur titre, et on pouvait encore les commenter à volonté.
A côté de la censure symbolique du "hidden", des suppressions pures et simples de commentaires par les administrateurs zélés du site avaient parfois lieu, mais n'étaient pas la règle.
Pour cette raison, il n'y avait pas exagérément de spamming.

C'est bizare hein, mais dès que les organisateurs d'Indy ont annoncé qu'ils allaient réorganiser le site, j'ai su que le "hidden" visible allait passer à la trappe dans quelques mois. Je le savais, je le savais... Comme on connaît l'agenda caché, à force de trop fréquenter les militants.
Quant à un Indy sans commentaires... ça commence à ressembler à un couteau sans manche auquel il manque la lame!

On dirait une évolution naturelle des groupes militants, qu'y émergent des autoritaires qui font fuir tout le monde et puis qui se demandent pourquoi ils sont tout seuls. Et ils cassent l'outil, puis ils se taillent ailleurs une fois qu'ils ont tout bien cassé.



Fatalité! Celui qui est né dans l'espèce humaine, c'est bien la preuve qu'il n'a pas un bon karma. }"

---------------------

Voir l'ensemble de ce débat

sur :

http://belgium.indymedia.org/news/2003/06/67722_comment.php

avec les habituelles réponses de Red Kitten

"mauvais débat... spamming, des manupulations jusqu'aux pressions faîtes sur plusieurs membres du collectif... je tiens à le rappeller car on entend sans cesse parler de 'censure' mais jamais du fait que aucun autre site n'est aussi ouvert..."



---------------------

Un autre exemple de l'"ouverture" des administrateur d'Indy.be

avec Bart qui termine un de ses mails par: "-- The only good comment is deleted one --"

-----------------------

{.[Imc-belgium-process] Re: hidden articles?

by Pseudo Punk bart@indymedia.org

Thu Jun 12 14:39:13 PDT 2003

Klaas Ysebaert wrote:
>
> Hey people,
>
> Yesterday the "hidden articles" link on the front page of indymedia.be
> disappeared.

that's a lie. it disseapeared from whatever page :-)

Thats a pitty. It was a sign of transparancy, especially
> because the hiding of some articles (danny bonte to name one) didnt
> happen without discussion.

the only good spammer is a dead one ...

> The fact that the hidden pages were
> becoming quite popular (discussions on the hidden pages e.g.), is a
> sign that readers didnt agree with how edito policy worked in
> practice. "Democratic control" of readers was possible in this way,
> now it is more difficult.

no it isn't

> The fact that the hidden articles were too easily reachable, is for
> this a non argument.

what ????
if that's not an argument wth do we need to give as arguments.
ok. the real argument is that my dog planned to invade the planet pluto & this made me do it.

> Its clear that the edito-team only permits
> articles in the newswire that suit to the edito-policy, people who
> find e.g. a racist post in the hidden articles know that the
> indymedia-collective distantiates for this. They wont blame indymedia
> for it.
>
> I write this just to let you know my opinion as a daily reader. What
> also concerns me is that, as far as i can follow, the decision to
> remove the hidden link from the front page was the result of a
> discussion between only two persons.

yep.
hiddings mostly happen on the idea of 1 person. ...

> klaas y. hidden articles lover

who says openly that he likes crap ? :-)

Bart

-- The only good comment is deleted one --

Commentaire(s)

> > "Crise" à Indymedia Belgique

Caché sur imc.be:

http://belgium.indymedia.org/news/2003/06/68459.php

> > "Crise" à Indymedia Belgique

La question de la censure sur indymedia.be ne peut être détachée de l'apparteance d'une grande proportion de ses membres (Han , Mara, Protesta, Red Kitten,...) à un parti ouvertement stalinien (le PTB, Parti du Travail de Belgique).

Et de nombreux posts/commentaires qui ne rentrent pas dans cette ligne (ou surtout qui la critique) sont systématiquement censurés.