#Chile : #LasTesis : #ElVioladorEresTu : intervention féministe au Chili !

Mis a jour : le vendredi 13 décembre 2019 à 16:40

Mot-clefs: feminisme
Lieux: chili

Publié par le groupe: GroupAutoMedias44

Chili: Le 25 novembre, Journée internationale contre la violence envers les femmes, le collectif "LasTesis" s'est rendu à Santiago et a invité femmes et minorités à participer à une intervention «Un violeur sur votre chemin»

On peut retrouver des vidéos de son intervention par ici  https://invidio.us/watch?v=yJGE9zqgna8 (= https://youtu.be/yJGE9zqgna8 ) et une autre version avec une partie des paroles là https://twitter.com/dadalu_/status/1199281257621929984

On peut retrouver le "Colectivo LasTesis" sur instagram https://www.instagram.com/lastesis et youtube https://invidio.us/channel/UCUGCbBjvkRsMeSks1SAF6wA (= https://www.youtube.com/channel/UCUGCbBjvkRsMeSks1SAF6wA/videos )

2019-11-26_17_15_02-colectivo_lastesis___lastesis____fotos_y_videos_de_instagram-medium

«Un violador sobre tu camino»

El patriarcado es un juez que nos juzga al nacer
Y nuestro castigo es la violencia que NO ves
El patriarcado es un juez que nos juzga al nacer
Y nuestro castigo es la violencia que YA ves

Es Femicidio, impunidad para mi asesino,

Es la desaparición, es la violación.

Y la culpa no era mia, ni donde estaba, ni como vestia (4)

El VIOLADOR ERAS TÚ
EL VIOLADOR ERES TÚ

Son los pacos, los jueces, el Estado, el presidente

EL ESTADO OPRESOR ES UN MACHO VIOLADOR (2)

El VIOLADOR ERAS TÚ
EL VIOLADOR ERES TÚ

Duerme tranquila
Niña inocente
Sin preocuparte del bandolero
Que por tu sueño
Dulce y sonriente
Vuela tu amante carabinero

El VIOLADOR ERAS TÚ
EL VIOLADOR ERES TÚ
El VIOLADOR ERAS TÚ
EL VIOLADOR ERES TÚ


_____________________

 

«Un violeur sur ton chemin»

Le patriarcat est un juge qui nous juge à la naissance
Et notre punition est la violence que vous ne voyez pas
Le patriarcat est un juge qui nous juge à la naissance
Et notre punition est la violence que, là, vous voyez
C'est le féminicide, l'impunité pour mon assassin,
C'est la disparition, c'est le viol.

Et le coupable ce n'est pas moi, ni mes fringues, ni l'endroit (x4)

LE VIOLEUR C'ETAIT TOI
LE VIOLEUR C'EST VOUS

Ce sont les flics, les juges, l’État, le président

L'ÉTAT OPPRESSEUR EST UN MACHO VIOLEUR (x2)

LE VIOLEUR C'ETAIT TOI
LE VIOLEUR C'EST VOUS

Dors paisiblement, fille innocente
Sans te soucier du bandit
Car pendant ton rêve, doux et souriant
Veille ton amant carabinier
(ce paragraphe est ironique, c'est un extrait de l'hymne des flics chiliens)

LE VIOLEUR C'ETAIT TOI
LE VIOLEUR C'EST VOUS

LE VIOLEUR C'ETAIT TOI
LE VIOLEUR C'EST VOUS

 

Link_go complément : Elles sont les chiliennes qui ont créé « Un violeur sur ton chemin »

Traduction de l’article Ellas son las chilenas que crearon « Un violador en tu camino » paru dans verne et suivi de son retentissement mondial

Link_go complément : une BD de traduction trilingue

VieBell a fait une version BD avec les gestes et une version espagnol / français / anglais

Link_go Quelques photos de l'évènement à Nantes le 7 décembre

Y'a pas mal d'infos dans la description de l'album et de chaque photo...

Commentaire(s)

> Une meilleure traduction...

UN VIOLADOR EN TU CAMINO
Colectivo LASTESIS, Youtube, le 25 novembre 2019
https://www.youtube.com/watch?v=M_HMb97zY7Y

(version sans les chiens)

« Un violeur sur ton chemin »

Le patriarcat est un juge qui nous juge à la naissance
Et notre punition est la violence que vous ne voyez pas
Le patriarcat est un juge qui nous juge à la naissance
Et notre punition est la violence que, là, vous voyez

C’est un féminicide, c’est l’impunité pour mon assassin,
C’est la disparition, c’est le viol.
Et ce n’était pas ma faute, ni où j’étais, ni comment j’étais habillée

Le violeur, c’était toi
Le violeur, c’est toi

Ce sont les flics, les juges, l’État, le président
L’État oppresseur est un macho violeur

Le violeur, c’était toi
Le violeur, c’est toi

Dors paisiblement, fille innocente
Sans te soucier du bandit
Car pendant ton rêve, doux et souriant
Veille ton amant carabinier
(ce paragraphe est ironique, c'est un extrait de l'hymne des flics chiliens)

Le violeur, c’était toi
Le violeur, c’est toi

> Oui ! merci pour la précision !

Un des couplets de cette chanson est un extrait de l’hymne des carabineros chiliens. « Il est déplacé de dire que la police veille sur le sommeil des femmes, c’est pour ça que nous les citons, pour mettre en évidence la contradiction, ironiquement. », commentent les chiliennes. Il s’agit de de la cinquième strophe de l’hymne des carabineros. « Dors tranquille, petite fille innocente, sans te préoccuper des bandits, car pour ton sommeil doux et souriant veille ton aimant carabinero ».

extrait de l'article de Camé : https://came2016.wordpress.com/2019/11/29/elles-sont-les-chiliennes-qui-ont-cree-un-violeur-sur-ton-chemin/

> traduction mise à jour + ajouts

J'ai adapté la traduction en fonction de plusieurs versions croisées et ajouté plusieurs liens à la fin.

Le choix de maintenir le "tu" et le "vous" fait sens dans la chanson : le violeur c'etait toi, mais par la construction patriarcale de la société, le violeur devient vous, les flics, les juges, l'Etat, le président...