Qu’est-ce qui ne va pas avec le droits-de-l’hommisme ?

Mis a jour : le dimanche 10 novembre 2019 à 00:01

Mot-clefs: Racisme Répression Resistances islamophobie
Lieux:

Les "Droits de l’homme" ont pu être, au cours de l’histoire, légitimement critiqués – par exemple quand ils ont servi de légitimation, pour une caste "pleinement humaine", "adulte et civilisée", et lui donner tous les droits, y compris – et surtout – celui d’asservir une "sous-humanité" inachevée : en particulier le prétendu "sexe faible" ou les prétendues "races inférieures".

En d’autres termes, on a pu légitimement viser, derrière "les Droits de l’Homme", une conception partielle, partiale et raciale consistant à ne défendre, sous ce label, que "les droits de l’homme blanc"  [1] – ou encore ceux de la gente masculine. Mais tel n’est pas aujourd’hui, et depuis belle lurette, le coeur de cible de celles et ceux qui se posent comme des pourfendeurs du "droits-de-l’hommisme" : ce qui est visé désormais sous cette appellation est l’idée simple, mais fondamentale et précieuse, suivant laquelle le seul fait d’être humain donne à chacun et chacune, quelles que soient leurs appartenances nationales ou religieuses, quels que soient leur sexe, leur race ou leur classe, quelques droits fondamentaux, auxquels le Droit positif ne saurait déroger, fût-il produit par un Parlement régulièrement élu. C’est cette boussole éthique et politique élémentaire qui, de plus en plus, est tournée en dérision, voire ridiculisée. Par l’extrême droite depuis des décennies, par la droite depuis un certain Sarkozy, comme le rappellent les lignes qui suivent, écrites il y a près de vingt ans – et même, aujourd’hui, dans les colonnes de Valeurs actuelles, par... le président Macron : https://www.valeursactuelles.com/politique/secession-geste-politique-echec-de-notre-modele-ce-que-macron-dit-du-voile-valeurs-actuelles-112311

Voir l'article

http://lmsi.net/Qu-est-ce-qui-ne-va-pas-avec-le-droits-de-l-hommisme

 

Commentaire(s)

> Voir aussi

Macron chez Valeurs actuelles : France Info s’indigne, mais qui s’indigne de France Info ?

Sur France Info, deux éditorialistes maison s’inquiètent de voir Emmanuel Macron à la « une » de Valeurs actuelles pour un entretien exclusif. Inquiétude légitime tant il est vrai que France Info a tenu l’hebdomadaire d’extrême droite à distance de ses plateaux. Non ? Non. D’où notre question simple : de qui se moquent les éditorialistes de France Info ?
[…]

https://www.acrimed.org/Macron-chez-Valeurs-actuelles-France-Info-s

> **

ben c'est à pr"sent surtout le concept sous jacent qu'être humain* c'est centralement être propriétaire, ou devoir l'être, de soi et du reste, de mener un rapport d'appropriation, et conséquemment d'être estimé* viable et légitime en fonction de la valeur d'échange de ce qu'on est en mesure (déterminée par nos situations sociales) de s'approprier et de négocier ; d'où le caractère éliminatoire de la chose ; autant le droit que l'humain* trient