Petite mise en Bush

Mot-clefs: Archives
Lieux:

L'Histoire aurait-elle tendance à se répéter ? Y'a-t'il un schéma prédéfini de l'ascension au pouvoir des fascismes ?
{Voici un petit comparatif entre Adolf Hitler, chancelier du III° Reich, et G. W. Bush, actuel président des Etats Unis d'Amérique. Bien que la diabolisation d'Adolf Hitler soit entrée dans les moeurs, G. W. Bush bénéficie encore d'une grande popularité dans certaines classes sociales. Qui est-il vraiment ? Qui est le 43° président des Etats Unis d'Amérique ? Il est celui qui s'est fait remarquer pour sa politique d'utilisation prononcée de la peine de mort étant gouverneur du Texas (il a signé l'ordre d'exécution de la sentence judiciaire pour 152 condamnés). Celui qui a établi un déficit record de 413 milliards de dollars à la fin de son premier mandat. Celui qui, en 2002 et 2003, a fait passer des lois permettant de passer outre la protection de certains parcs naturels, permettant ainsi l'exploitation des ressources naturelles souterraines de ces forêts, qui a modifié le "clean air act", texte sur le contrôle de la pollution de l'air, afin de le rendre moins strict. Celui qui a nommé John Ashcroft, connu pour ses positions anti-avortement, secrétaire à la justice, qui a supprimé les aides fédérales à des associations étrangères favorables à l'IVG et à la contraception. Celui qui a orchestré avec brio un mensonge planétaire pour envahir une région du monde.

Cet article compare les ascensions au pouvoir des deux hommes politiques.}

Hitler devint Chancelier de la République de Weimar le 30 janvier 1933 à l'occasion de la grande crise économique, aidé par les rivalités à droite déchirant l'entourage du président Hindenburg, en particulier l'ancien Chancelier Franz von Papen et le Parti Populaire National Allemand (DNVP), dirigé par le magnat nationaliste de la presse Alfred Hugenburg. Papen et Hugenburg avaient espéré utiliser sa popularité pour atteindre le pouvoir. Une fois en place, il mit en route ce que l'on appela la « prise légale du pouvoir » (Gleichschaltung). L'incendie du Reichstag du 27 février (imputé aux communistes) fut exploité afin de limiter drastiquement les libertés civiles.
Hindenburg ayant accepté de nouvelles élections, Hitler les remporta en mars 1933 avec 44% des suffrages. Le 23 mars, le Reichstag vota la Loi d'habilitation (Ermächtigungsgesetz) qui donnait à Hitler des pouvoirs dictatoriaux, au-dessus de la législation. Hitler utilisa ces pleins pouvoirs pour interdire tous les syndicats, ainsi que les autres partis politiques.

G. W. Bush devint président des Etats Unis d'Amérique le 7 novembre 2000, à l'occasion d'une grave crise économique mondiale, aidé à tricher sur les résultats par les sectes très developpées telles que la Scientologie ou les Evangélistes, ainsi qu'une certaine classe de média (Fox News par exemple). Une fois en place, il mit en route ce que l'on peut appeler les "réformes de purification". Les attentats sur le World Trade Center du 11 septembre 2001 (imputés aux islamistes) furent exploités afin de limiter drastiquement les libertés civiles (vote d'une première loi "Patriot Act", puis plus tard "Patriot Act 2"), et de lancer une guerre sainte en Irak.
Vinrent les élections présidentielles de 2004, G. W. Bush les remporta le 2 novembre 2004 avec 51 % des suffrages. Les lois "Patriot Act" visant à faciliter le contrôle et l'espionnage du peuple américain renforcent les pouvoirs du Président. Le 29 octobre 2002 est signé par Bush un projet de loi du congrès, le "Help America Vote Act of 2002", visant à généraliser l'utilisation des machines pour enregistrer les votes (on apprendra par la suite que le fabriquant des dites machines a très largement financé la campagne de G. W. Bush). La suite de l'Histoire est en cours d'écriture.

Espérons que cela s'arrête ici...

Email Email de contact: firebuster_AT_no-log.org