Appel à un mois d’agitation pour la libération de Georges Abdallah en octobre 2019

Mis a jour : le mercredi 25 septembre 2019 à 13:54

Mot-clefs: Répression Resistances libérations nationales anti-repression
Lieux:

Georges Ibrahim Abdallah est un militant communiste libanais. Il a été arrêté à Lyon en 1984 et condamné en 1987 comme fondateur supposé des Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises. Au moment où Israël lançait, en 1982, avec l’appui de la France et des USA, une invasion meurtrière au Liban pour y anéantir la résistance palestinienne, les FARL avaient répliqué en ramenant la guerre dans les centres impérialistes, chez ses commanditaires, ses financeurs, ses donneurs d’ordre et ses marchands d’armes. Les FARL avaient ainsi exécuté le responsable du Mossad et l’attaché militaire des USA en France.

Georges Ibrahim Abdallah est légalement libérable après 14 ans de prison. Il entrera cette année dans sa 36e année de détention. Toutes les possibilités de libération ont été torpillées par les autorités politiques françaises, sous la pression ouverte des États-Unis. Mais cet acharnement contre Georges ne doit pas nous étonner :

  1. D’abord parce qu’il incarne l’histoire des FARL et de la fin de l’impunité des puissances impérialistes sur leur propre territoire.
  2. Ensuite parce qu’il est un exemple des révolutionnaires prisonniers qui n’ont pas abdiqué leur identité malgré des décennies de détention et de chantage.
  3. Enfin parce que Georges reste défenseur du projet historique de la gauche révolutionnaire pour la Palestine, un projet radicalement différent de ceux des différents courants islamistes ou des capitulards d’Oslo : le projet d’une Palestine unie, du Jourdain à la Méditerranée, sans que l’appartenance à une confession, à une communauté, ou à une nationalité n’y entraîne des privilèges ou une oppression.

Nous soutenons Georges Abdallah, non seulement parce qu’il offre depuis 35 ans un magnifique exemple de résistance, mais aussi car le soutenir c’est aussi soutenir notre propre identité, notre histoire et notre projet politique. Au regard de ces enjeux, l’acharnement contre Georges ne devrait surprendre personne.

Ce qui doit tou·te·s nous interpeller, c’est que les mobilisations du mouvement de solidarité auxquels nous appartenons restent trop inégales et insuffisantes au regard des enjeux, et nous devons le reconnaître pour avancer. Ne nous contentons plus de quelques articles de presse, d’une signature au bas d’un appel ou d’une délégation dans une manifestation : intensifions partout et par tous les moyens la campagne de soutien, mobilisons plus largement tout en défendant son identité politique.

C’est pourquoi Samidoun, le Collectif Palestine Vaincra et les sections francophones du Secours Rouge International :

  • s’engagent à redoubler d’efforts dans leurs campagnes pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah.
  • appellent toutes les forces solidaires à s’engager massivement, durablement et radicalement, pour cette libération.

Comme chaque année, une manifestation est organisée à l’occasion de l’anniversaire de l’arrestation de Georges Abdallah, devant sa prison, à Lannemezan (Hautes-Pyrénées). Cette année, cette manifestation aura lieu le samedi 19 octobre dès 14h. Nous appelons à une participation massive à cette manifestation.

Nous appelons aussi à un mois d’actions en octobre partout en France et dans le monde. Un mois au cours desquelles dans tous les pays et à tous les niveaux, des initiatives solidaires doivent avoir lieu. Nous appelons toutes les forces solidaires à faire leur cet appel et à s’engager dans la mobilisation d’octobre de toutes leurs forces.

Contre l’impérialisme, le sionisme, les forces et les régimes réactionnaires arabes ! Pour une Palestine libre, laïque et démocratique de la Mer au Jourdain ! Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !

Link_go http://freeabdallah.red/

Commentaire(s)

> Le lien

Impossible de mettre le lien à la source :
http://freeabdallah.red/