Mobilisations pour Vincenzo Vecchi - Communiqué de presse du 24/09/2019

Mis a jour : le mercredi 25 septembre 2019 à 12:49

Mot-clefs: Contre-sommets anti-repression
Lieux: rochefort-en-terre

Nous, comité de soutien à Vincenzo de ROCHEFORT EN TERRE poursuivons
notre mobilisation pour la défense de Vincenzo Vecchi :

Le  25 septembre : des actions simultanées en soutien à Vincenzo
(rassemblements, concerts de soutien, projections …)
– en Bretagne (Vannes, Rennes, Nantes, St Brieuc, Guimgamp, Chateaubriand …),
– en France (Paris, Marseille …),
– en Europe (Séville, Bari, Milan, Bologne …).

Le 26 septembre : appel à se rassembler nombreux et nombreuses devant
le parlement de Bretagne à 9h00, dans le calme et la détermination,
lors de l’audience quant à la demande d’assignation à domicile.


Le comité de soutien de ROCHEFORT EN TERRE

Link_go https://www.comite-soutien-vincenzo.org/

Commentaire(s)

> délibéré, ce vendredi

L'audience "demande d'assignation à domicile " s'est finalement déroulée à huis-clos. Vincenzo était présent.
Le délibéré, c'est vendredi, 10h.

> maintien en détention

Nous avons bien les boules...Désolé du ton familier, mais pas d'autres mots, là, maintenant...
"Mais pour le parquet, Vincenzo Vecchi n’offre aucune garantie quand à une éventuelle fuite. « Il s’agit d’un homme qui a choisi la clandestinité depuis de nombreuses années pour se soustraire à la prison en Italie », a rappelé l’avocate générale."

> Liberez Vincenzo !

Liberez Vincenzo !
Communiqué de presse du 27/09/2019

Nous venons d’apprendre le refus de la mise en liberté conditionnelle de Vincenzo Vecchi. Nous sommes profondément déçus.

Les garanties étaient réunies, l’étude de faisabilité favorable et rien ne lui est reproché en France, cette décision nous inquiète.

Le fait que Vincenzo reste en détention l’empêche de participer activement et sereinement à sa défense, dans un dossier où la déloyauté de la justice italienne apparaît de plus en plus manifeste.

Maître Glon, son avocate, a démontré à la Cour hier, lors de l’audience que le Mandat d’Arrêt Européen relatif à Milan 2006 n’a aucune raison d’être puisque la peine est entièrement purgée.

Concernant Gênes 2001, le deuxième mandat d’arrêt, l’avocat général, les avocats de la défense et la Cour, s’accordent pour dire qu’il est incomplet. L’Italie a jusqu’au 10 octobre pour fournir des pièces complémentaires. Dans ce contexte on peut déjà douter de la sincérité des éléments qui seront apportés.

18 ans après, le renvoi de Vincenzo Vecchi ne peut pas être l’épilogue de la répression de Gênes !

Comme le soulignait déjà Jacques Chirac à cette époque :
« C’est une tragédie que rien, naturellement, ne peut justifier. »… « Ces manifestants ne sont pas venus simplement pour obéir à des mots d’ordre de telle ou telle organisation révolutionnaire, c’est quelque chose de beaucoup plus profond et qui par conséquent doit être compris. »

Nous restons déterminés à casser les deux MAE et à demander la mise en liberté de Vincenzo Vecchi !

Comité de soutien de Vincenzo à Rochefort-en-Terre.

https://www.comite-soutien-vincenzo.org/revue-de-presse/communiques-de-presse/communique-de-presse-du-27-09-2019/