avignon le depeceur de vilvoorde directeur du festival

Mot-clefs: Archives
Lieux:

culture en danger me Medef continue sans limite la casse de celle ci et sa marchandisation
Comme vous le savez le Baron seilliére termine normalement son mandat au Medef en fin d'année 2005 nul doute alors que le nouveau " boss " du Medef risque bien fort bien d' être le frère de Sarkozy c'est-à-dire guillaume Sarkozy [ grand chantre des délocalisations actuellement numéro 2 de cette " organisation patronale des plus réactionnaires Mais accessoirement aussi le grand délocalisateur et le grand destructeur du secteur textile en France qui on laissé sur le carreau des milliers de salarié(es) dans la région nord pas de calais ]

- aussi dés a présent le baron Seillieres place - t'il tout ces sbires a des places et postes clés pour continuer dans l'ombre son œuvre de casses des droits sociaux et de destruction anti sociale de masse

LE DEPECEUR DE RENAULT VILVOORDE A LA TETE DU FESTIVAL D'AVIGNON

Valse de distributions de postes clés et de " noyaux durs " au Medef

Alerte Rouge au Festival d'AVIGNON : Louis SCHWEITZER, futur président
du MEDEF international, futur président du Festival d'AVIGNON en 2005


-Présidence de MEDEF International :

François Perigot a fait part de son intention de quitter ses fonctions
à la présidence de MEDEF International le 1er juin 2005.
En accord avec le Président Ernest Antoine Seillière, il a proposé au
Conseil d¹Administration de MEDEF International, qui l'a accepté,
d'élire pour lui succéder à cette date Louis Schweitzer, Président de
Renault SA. L' Assemblée Générale de MEDEF International du 9 décembre
2004 a ratifié cette nomination.

- Alors que le MEDEF est à l'origine du conflit avec les intermittents
et précaires du spectacle ,qui a conduit aux problèmes du Festival
2003.


- Mme ROIG qui veut lâcher la présidence du Festival d'AVIGNON ,veut
imposer Louis SCHWEITZER qui sera devenu Président de MEDEF
international ,comme Président en remplacement dés 2005.

- Quand en 2003 les intermittents nous annonçaient « la casse de la
culture et sa marchandisation », ils avaient raison mais ils ne pensaient sans doute pas être si rapidement en prise directe avec le symbole des Financiers Français, le Baron et ses troupes
Antoine SEILLIERE et ses acolytes dont le futur président de MEDEF
international ,dont nous savons depuis le dernier conseil municipal que
« son élection ne fait aucun doute » .

Pour l'instant seuls Les Verts d'Avignon et quelques compagnies et associations appellent les amoureux de ce Festival à se mobiliser pour voir les conséquences d'une telle prise de pouvoir et agir avec les artistes ; les compagnies, les Théâtres, la population

Sources mail list Cip -idf
http://www.cip-idf.org

anti Medef