Non aux centres de rétention

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 
Dans la nuit du 17 au 18 décembre, à lyon, des individu-e-s visiblement très mal intentionné-e-s et très en colère ont saboté les serrures des agences du groupe Bouygues-Télécom se situant au 4 rue P. Chenavard, 55 pl de la République, 9 pl de la Croix Rousse, 9 av Maréchal de Saxe, 81 av eds Frères Lumière et au 10 av Henri Barbusse et collé sur leurs vitrines des affiches dénonçant la politique du groupe Bouygues : Bouygues et ses filiales (GFC, OF Equipement) construisent des prisons et des centre de rétention administratifs (prisons pour sans-papiers en instance d'expulsion). Bouygues participe à notre enfermement et, nous, nous participeront à sa destruction !!
NI PRISON, NI RETENTION !!
BOUYGUES COLLABO !!