Création d'une Zone de sécurité au Rojava.

Mis a jour : le vendredi 30 août 2019 à 03:25

Mot-clefs: Guerre Ecologie Resistances / -ismes en tout genres (anarch-fémin…) antifascisme libérations nationales genre sexualités
Lieux:

 

Les mauvaises langues fascistes et la presse capitaliste expliquent que la création de cette « zone de sécurité » fait suite à un accord entre Ankara et Washington et à un second accord entre le PYD et Washington. Nous n'y croyons pas !

 

La décision a été prise selon les principes du confédéralisme démocratique par les différentes communes autogestionnaires du Rojava, dans chaque quartier, dans chaque village afin de renforcer le processus révolutionnaire à l’œuvre depuis 2011. Ce n'est qu'après un long processus démocratique que le projet de l'administration Trump a finalement été adopté lors de la conférence annuelle des Forces démocratiques syriennes (FDS) le 24 août dernier. Plus de 600 délégués des conseils militaires et civils locaux, d'associations militaires, civiles et politiques étaient présents à Hassetché pour cette occasion. Le commandant des FDS, le général Mazloum Abdi, la commandante des YPG Newroz Ehmed et le général de l'armée américaine Nicholas Pont ont successivement pris la parole et conquis l'auditoire. C'est un tournant historique !

Les combattants YPG ont donc commencé à se retirer de plusieurs zones jouxtant la frontière turque dans les secteurs de Tel Abyad et Ras al Aïn et à détruire les fortifications et bunkers qu'ils avaient construit dans ces zones. A terme, cette « zone de sécurité » aura une profondeur variable de 5 à 14 kilomètres. Qu'on ne s'inquiète pas, dorénavant ce sont des patrouilles de l'armée américaine qui assureront dans ces zones la sécurité du processus révolutionnaire en cours. Les blindés arborant le drapeau étoilé sont déjà déployés. Le fasciste Erdo?an doit enrager devant cette ruse révolutionnaire inattendue ! D'ailleurs les militaires américains et turcs mèneront des patrouilles communes dans cette nouvelle « zone de sécurité » du Rojava ; cela démontre une fois de plus la volonté internationaliste de nos camarades des YPG et leur volonté libertaire d’abolir les frontières. Lors de la conférence, le général Mazloum Abdi, dans un geste de paix et de réconciliation révolutionnaire, a même lancé un appel au gouvernement syrien afin qu'il engage un dialogue constructif avec le Rojava pour bâtir une « Syrie libre et unie » !

La révolution libertaire du Rojava avance donc à grands pas cet été !

Notre soutien est fondamental !

Soutien aux YPG ! Vive le Rojava !

Vive le confédéralisme démocratique !

Liberté pour Abdullah Öcalan !

Commentaire(s)

> Rojava décroissant ?

En France, même le journal « La Décroissance » (juillet-août 2019) est obligé de reconnaître les bienfaits du mode d'administration du PYD subtilement éclairé par la pensée révolutionnaire, écologiste et féministe d'Abdullah Öcalan !

Big up au révolutionnaire Trump !

> -

Les mauvaises langues fascistes soutiennent le Hamas, le Hezbollah et d'autres groupes islamistes sans se soucier de Trump, de Poutine ou des USA

> .

Une révolution libertaire faite de prisons, de flics, de bons petits soldats et soldates ? Non merci !
Le PKK était moins antipathique quand il assumait son marxisme léninisme et ne s'aventurait pas à se faire passer pour autre chose !

> -

prisons, flics, soldats le tout féminisé reste à démontrer

il y a donc moins de sexisme au Kurdistan (musulman pour part) que dans les mouvements islamistes du moyen orient que soutiennent les idiot-e-s utiles qui trainent à lire NOS combats et articles ?

> Une ZAD ou un Club med ?

Ah mince, maintenant il faut "démontrer" qu'il y a des prisons, des flics, et des soldats au Rojavap !?

On dirait qu'il y en a qui sur la question se contentent de lire les stickers d'Alternative libertaire et viennent ensuite faire des commentaires de militant effarouché. Peut-être qu'il confondent le Rojava avec un ZAD ardéchoise.

Lettre à des amis « rojavistes »
https://nantes.indymedia.org/articles/34509

Extrême droite et YPG
https://nantes.indymedia.org/articles/35321

> Sur le proto-État kurde, un État comme les autres

Sur le proto-État kurde, un État comme les autres
https://nantes.indymedia.org/articles/42565

> Le moins pire des proto-états

« il y a donc moins de sexisme au Kurdistan (musulman pour part) que dans les mouvements islamistes du moyen orient que soutiennent les idiot-e-s utiles qui trainent à lire NOS combats et articles ? »

C'est la traditionnelle boussole d'une partie des militants occidentaux lorsqu'ils décident de prendre position (mais qui le leur demande?) sur tel ou tel conflit dans le monde : choisir et soutenir le moins pire.

PYD et YPG sont moins pire que les autres agissant en Syrie. Cool ! Du coup on peut (on doit?) soutenir le Rojava. (c'est ce que font, suivant sans doute la même logique, les gouvernements et les armées des États-Unis, de la France, Grande-Bretagne, Norvège, etc... )

Selon la même logique qui est le moins pire (en sexisme ou autre), et qu'il faut-il donc soutenir, dans les conflits du Yemen, du Dombas ou bien encore du Mali ?