De quoi Nantes révoltée est-il le nom ?

Mis a jour : le samedi 15 juin 2019 à 17:01

Mot-clefs:
Lieux:

Nantes Révoltée et « le complot fasciste »

Montagne_noborder2-e1560083243279-medium

Montagne_noborder1-e1560083224944-medium

Nantesrevoltee-medium?1560515312

Depuis plusieurs mois, bon nombre de tags contre les flics, les frontières et les papiers viennent fleurissent au sommet des montagnes des Hautes-Alpes. Des bagnoles personnelles de flics de la PAF ont elles aussi été pris pour cible en mai dernier.

D’après les reporters de Nantes Révoltée, il y a de grande chance qu’il s’agisse en réalité d’un coup monté par les fascistes pour décrédibiliser les vrais anarchistes. Vous savez, ces mêmes personnes qui ont pleuré les vitres d’une institution de l’État qui soigne, brisées par quelques « égarés pavloviens » en juin 2016 à Paris ; qui ont fait le coup de poing lors de l’émeute à Rennes pour la ZAD, alors que le comité organisateur avait décrété toute attaque contre le capital interdite.

Les derniers tags en date réalisés à Névache ont eu une large couverture médiatique. Ces révoltés nantais autoritaires, qui commentent tout type d’infos des médias par avidité de cliques et de reconnaissance du monde virtuel, n’ont pas tardé à réagir lorsqu’ils ont appris qu’une stèle en hommage à un bataillon d’antifascistes ayant combattu les nazis avait été recouverte de tags contre les flics. Et, pire que tout pour nos vrais « anarchistes », une chapelle affichait des messages contre les frontières et en solidarité avec les migrants.

Merde, les anarchistes seraient en fait des blasphémateurs. Ils n’auraient même pas de parti, même imaginaire. Le comité plus du tout invisible m’aurait donc menti.

Il a suffi de quelques slogans tracés à la peinture noire sur des lieux sacrés appartenant à des institutions telles que l’église et l’État pour se lancer dans une rhétorique des plus dégueulasses : celle qui consiste à y voir un complot de l’ennemi, forcément fasciste, pour décrédibiliser La Cause.

Ce qui est défendu ici par Nantes Révoltée, ce sont les vieilles théories complotistes de la gauche et de l’extrême-gauche.

Depuis 1933 et l’incendie du Reichstag par un communiste conseilliste, Marinus Van der Lubbe, présenté par le parti communiste allemand comme « agent provocateur des nazis », les thèses de complot visant à jeter l’opprobre sur des actes de révolte individuelle sont monnaie courantes chez les gauchistes (à chaque mouvement social de révolte, on a droit à cette théorie diffusée par les staliniens, trotskistes et autres gauchistes...)

Par ailleurs, Nantes Révoltée participe à la martyrologie des personnes ayant combattu le fascisme. Ce collectif n’est pourtant pas censé ignorer que ces monuments d’hommage sont érigés et entretenus par l’État, cette Nation tricolore sanguinaire. Ce sont des sanctuaires de l’État visant à glorifier la Résistance, qui a toujours été synonyme de patriotisme : gaullistes et PCF ont construit ce mythe d’une Nation antifasciste opposée à l’occupant allemand : à partir de la rupture du pacte germano-soviétique, le Parti Communiste appellera à saboter les infrastructures et intérêts de l’Occupant allemand (pas nazi), sans jamais s’attaquer directement aux collaborationnistes du régime de Vichy. Par patriotisme justement.

On n’oublie pas non plus les antifascistes anti-autoritaires et anarchistes qui seront fusillés par ces staliniens dans divers groupes de lutte contre les fascistes.

Répandre de telles affirmations concernant des compagnons et camarades qui agissent contre les frontières depuis plusieurs années dans les Alpes est purement dégueulasse.

Cette nouvelle réaction de dissociation et de complotisme vient compléter la liste d’immondices commises depuis plusieurs années par ces autoritaires, soucieux de leur image médiatique, qui font sans cesse le tri entre les bons et les méchants révoltés.

Plus que jamais, à bas l’État, le patriotisme, les flics et les frontières !

Commentaire(s)

> ...

"soucieux de leur image médiatique, qui font sans cesse le tri entre les bons et les méchants révoltés."

C'est étrange ce texte qui conclut par une punchline contre le texte lui-même. Peut-être que ça a un nom, comme formule rhétorique ?

> ??

Il me semble que l'auteur.ice de cet article n'est pas plus à la frontière que NR... A ce que je sache il n'y a aps eu de revendications de ces tags par ici. Et rien ne confirme que ce soit certain.e.s de nos allié.e.s dans la lutte contre la frontière qui soit les bombeur.euse.s ... La possibilité de non-allié.e.s restent possible vu le contexte de ces tags. A moins que toi tu n'es une quelconque information plus précise à ce sujet..??
Critiquer Nantes Révolté pourquoi pas (enfin aps seulement "pourquoi pas", amis plutôt oui!), mais pas sur les bases d'un truc sur lequel la personne qui a écrite cette article semble aussi loin que NR... Y a plein d'autres trucs factuels bien vérifiés pour le faire non??!

> les fafs se feraient pas passer pour des noborders....?

Faut être quand même assez tordu pour penser que des fafs marquent des slogans contre les frontières....

Et pas besoin de "revendication" pour savoir lire des tags... Le contenu n'est-il pas assez clair??

> pas que NR

"des anarchistes du 05", eux aussi facebookisés, y sont allés de leur fine analyse ("le A cerclé tracé n'est pas le fait d'anarchistes parce que normalement la barre elle dépasse...")
Leur propos ont été relayés par le collectif Haute Durance en résistance (HDR 05)

https://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2019/06/10/monument-aux-morts-tague-a-nevache-castaner-reagit-les-anarchistes-aussi
Ce qui est bien dans l'article, c'est de voir à quel point ces gens sont prêts à tout ppur sauver leur cul... Ca fait rêver des camarades aussi dissocié et complotistes.

> ...

Qui peut soutenir une action aussi abyssalement stupide que celle-ci??!
Et oui entre autres fautes les croix renversées...que vient faire le black metal là-dedans??!
Vraiment du n'imp, NR a raison de penser que ça pourrait être des fafs clairement, ou alors des "compas" vraiment très très abrutis...
Faut vraiment avoir un drôle de problème pour écrire un article comme ça (à la base sur twitter), à mins que ça soit encore un flic qui a écrit ça sur indy pour foutre la merde, ça ne serait pas la première fois...

> Présicions

- Ces dégradations d'une stèle en hommage aux résistants tués par les nazis ont été faites précisément à la date anniversaire du massacre d'Oradour-sur-Glane commis par des SS.

- En plus des croix renversées sataniques, des fautes vraiment grossières ont été laissées : « refugee weLLcome » par exemple.

- Comparer ces dégradations minables à l'acte, bien réel, de résistance de Van der Lubbe (l'incendie du Reichstag nazi) s'apparente clairement à du révisionnisme historique.

- Comme d'habitude, indymedia nantes (qui ne sert plus qu'à diffuser les diffamations et attaques internes au « milieu ») se rend complice de ce révisionnisme historique.

Mais je suppose que les modos « anti-autoritaires » vont censurer ce commentaire plutôt que de réfléchir à ce que devient leur site.

> je m'en doutais

Merci à l'auteur.e de cet article de nous éclairer : les militant.e.s de Nantes Révoltée sont bien des reptilien.ne.s ! Stop au complot NR Monsanto !

> Rien d'autre à dire?

NR c'est pas des reptilien.ne.s c'est sûr, mais c'est pas non plus des anarchistes vu les pratiques. vaguement gauchistes peut-être? Du coup c'est assez drôle de les voire traiter d'autres personnes de ce mot.

Appeler "antifascistes" des brigades FFIs c'est quand même sacrément abusé. Mais bon vu le niveau "d'analyse" politique de ce groupe c'est pas étonnant. Qestion à NR: Jean Moulin, grande figure historique de la résistance (enfin d'une certaine forme), mais également prefet de son état, a-t-il votre respect aussi?

En tout cas une fois de plus y'a pas grand monde pour répondre au contenu de l'article... C'est plus simple d'ataquer l'auteur.e ou le média. Tiens d'ailleurs "Van der Lubbe" (faut pas se prendre pour une merde pour reprendre à son compte ce nom) serait-iel membre de ce groupe?

Le texte compare pas l'acte de Van der Lubbe avec celui des tags, nuance, mais plutot la réaction du PC allemand par rapport à l'incendie du Reichtag et celle de NT vis à vis de ces tags.

Et quand on lit des phrases qui dénonce les "attaques internes" qui apparement devrait pas être publiques, ben on se dit que ce PC a encore pas mal d'héritier.e.s. Alors quoi, quand il y a des conflits politiques faut que ça se passe discretos dans des caves, parce que les gens qui seraient extérieur.e.s à un "milieux" qui reste à définir, faut plutôt leur vendre du rêve? NR serait devenu membre de mauvaise troupe? On sait ou mène ce genre de conception du débat et de marketing politique. Staline et consorts ont déjà fait le coup.

Je passe sur le mépris classiste sur les fautes d'ortographes.

Je vois toujours pas l'intérêt d'écrire un article sur ces tags, à part essayer de surfer sur la vague médiatique pour faire du clic et du like. M'enfin quand on en est à s'appeler "reporter", qu'on pense qu'il vaut mieux utiliser facebook parce que c'est là qu'est la masse et de là que viendrait la révolution, plutôt que des outils autogérés, on est plus à ça prêt, on est juste un média comme un autre.

Et faut pas confondre, la croix renversée est pas un symbole forcément satanique, c'est aussi un symbole anti-religieux ou anti-christianisme.

> ça parle et?

Sinon l'auteur-e de ce texte infect et celleux qui le soutiennent y'avait des fafs en ville hier soir, vous étiez où au lieu d'écrire sur indy?

> Commentaires cachés

Deux commentaires à base d'insultes ont été cachés.

> information

J'ai vu les coms, il y en a un c'était pas des insultes, ça pointait d'ailleurs un fait intéressant:
NR est traité ici d'autoritaires mais les JR font des soirées à B17 sans être inquiétés avec grand drapeau faucille marteau... c'est pas très cohérent tout, qui sont les adorateurs de régimes autoritaires sanglants et ceux qui leurs laissent leurs locaux à disposition pour leur propagande?

> Et pourtant si

Le commentaire contenait bien des insultes, à base de nom d'oiseaux.

En plus c'est plutôt hors sujet par rapport à ce texte (ou même les commentaires), qui n'a aucun rapport avec B17 ou les JRs. Mais rien n'empêche de faire un autre article à ce sujet.

N.B: la faucille et le marteau est un symbole communiste, pas uniquement celui de l'URSS. Certains partis communistes non alignés l'utilisaient aussi.

> information

Comparer l'article à une charogne et certains des commentateurs en vautours c'est une métaphore, c'est aussi de la critique, ça fait partie de la joute verbale, faut savoir accepter la critique.

> NB

La faucille marteau c'est le symbole du communisme autoritaire oui, et de son lot de tyrannies, le lot qui suit la politique de tout État quelqu'il soit. Il n'avait pas été fait mention de l'URSS dans le com précédent...

> Pas un ring

"faut savoir accepter la critique."

Oui mais ça va dans les deux sens non ? Alors pourquoi attaquer le site (qui ne fait que transmettre), plutôt que répondre au texte de façon un peu argumentée, comme c'est quasi toujours le cas ? Et c'est pas comme si tous les commentaires qui critiquaient ce site étaient cachés.

Dans le cas présent si le commentaire faisait plus de deux lignes et était un peu argumenté, en répondant justement au critiques pourquoi pas, tant pis si s'y glisse des noms d'oiseaux. Là il était juste hors sujet et ne contenait que ça. Et les commentaires ne sont pas faits pour être un ring où on fait des "joutes", c'est pas franchement très intéressant.

> Ah ah

Ahah ! Maintenant, un "modo" d'indymedia qui vole au secours du symbole faucille/marteau, arboré par toutes les tyrannies staliniennes du 20e siècle.

Les mêmes modos qui, depuis des mois, laissent passer des tonnes de textes qui voient de l'autoritarisme absolument partout.

Donc critiquer le saccage d'une stèle pour les Résistants est autoritaire, mais afficher le drapeau de l'URSS ne l'est pas ?

C'est tout simplement pitoyable de mauvaise foi.

Changez pas, au moins, on rigole.

> Effectivement

J'aurais du préciser qu'il s'agissait de la version autoritaire du communisme. Je voulais signaler qu'il ne s'agissait pas que de l'URSS ou de la Chine, comme un commentaire le sous-entendait (un peu comme le tien).

Il y a effectivement des textes (et pas "des tonnes") qui dénoncent de l'autoritarisme, mais c'est pas partout c'est sur la ZAD, suite à ce qu'il s'est passé avant, pendant et après les expulsions de 2018. Et c'est pas un motif de refus.

Pour le reste c'est pas mon rôle de modo d'entrer dans le "débat" par rapport à ce texte, encore moins quand c'est plus niveau cours de récré qu'autre chose.

> modos svp, stop à la validation d'articles qui poukavent

Salut les modos.

Au pire vous n'aimez pas NR c'est pas grave vous n'êtes pas obligés. Par contre je trouve vraiment abusé que vous validez un article qui fait dans la délation soit validé. Ce n'est pas la première fois que vous laissez faire un truc comme ça, ce qui finit par donner raison aux personnes qui vous critiquent... dommage...

Voici le passage en question :
"qui avaient fait le coup de poing pendant l'émeute à rennes pour la zad, alors que le comité organisateur avait décrété toute attaque contre le capital interdite."

Voilà merci de dégager cette article ou de revoir votre charte, car là il y a un gros problème, à savoir que vous faites le jeu des flics.

Par ailleurs, j'ai été rennaise pendant la période évoquée, en plus d'être de la délation pure et simple, les faits reprochés sont faux... Peut importe.

Cet article est à la limite du troll. Valider un tel torchon délateur fait-il avancer les luttes ? Je ne suis pas toujours en accord avec ce que fait NR mais là il faut reconnaitre que vous laissez passer un truc vraiment abusé. Est-ce par pure rivalité avec NR ou par manque de capacité d'analyse ?

Quand on voit la répression qui s'abat sur nos milieux il serait temps d'arrêter les querelles malhonnêtes et de faire marcher la solidarité, y compris avec des gens avec qui on peut avoir des désaccords.

> Commentaires cachés

Quelques commentaires hors sujets, mis uniquement pour troller ou régler des comptes avec des accusations fantasmagoriques ont été cachés.

Indymedia Nantes ne fait que permettre de publier des contenus (que le collectif ne rédige donc pas) et les modère en fonction d'une charte, pas de ce qu'il aime ou pas (étant plusieurs, les "goûts" et positions sont variées), sinon le contenu publié serait bien différent, les débats en interne bien plus simple.

Cela n'arrange pas toujours tout le monde (y compris parfois les modos) c'est le jeu quand diverses paroles ont un espace où c'est possible de s'exprimer, ce qui est bien rare de nos jours. Mais c'est visiblement bien plus facile de tirer sur l'ambulance que de soigner le corps.

On est en tout cas bien amer de voire qu'une fois de plus d'un côté comme de l'autre la discussion est impossible et que les commentaires ne semblent ne servir à certains qu'à se décharger. Autant dire que cela rend l'activité de modération semblable à un exercice de haute voltige où il est facile de rater une marche. Ce n'est en tout cas pas la fonction de ce site.

@Defcol: de fait il s'agit d'une phrase un peu étrange qu'on a eu du mal à capter. D'autant que comme tu le dit l'affirmation que tu cite est notoirement fausse, ce qui n'a pas aidé. Alors on s'est dit que ça passait. On a jamais vu des affabulations de ce genre mener à quoi que ce soit. Ce serait quand même étonnant que la police prenne au sérieux tout ce qui est dit sur ce site.

> De quoi Jean pierre Pernault est-il le nom?

A quoi vous servez?

A part régler ses comptes et tenir un agenda illisible, je ne comprends pas bien à quoi sert ce site, si ce n'est donner des infos (du moins des pistes) aux schmitts et aux feufas.

Dans les faits vous allez à l'encontre même de notre charte et du rôle des auto-médias. Alors un peu de décence, fermez.

Vu que ce commentaire va être supprimer, je m'adresse aux modos, il serait de bon ton d'accepter la critique

> Call his name

Faut pas tout oublier, la croix renversée c'est pas qu'un symbole satanique, du black metal, anti-religieux ou anti-chrétien, c'est aussi quand même un des symboles du pape...

Non pas que ça ait grand rapport avec la question posée ici, mais à brandir des symboles et à méconnaitre nos ennemis politiques, on en oublierait presque les sens autres que ceux qui nous arrangent (et aussi pourquoi des mouvements opposés au christianisme ne font que renforcer son symbolisme et son importance culturelle).

> Raffarine..?

Merci d'avoir confirmé le dernier commentaire.

Pour accepter une critique, il faudrait qu'elle soit un peu explicitée et étayée, et pas que ce soit juste quelques messages laconiques faciles de trois lignes.

C'est quoi ta charte, étant donné que tu ne fais à priori pas partie du collectif ni ne participe tellement à la modération du site ? Quel est le "rôle des auto-médias" pour toi ?

Que des conflits émergent sur ce site, ça n'est pas nouveaux. C'est aussi bien souvent qu'ils existent dans la rue mais ne se reglent pas et finissent par émerger ici. Est-ce une bonne nouvelle ? Non. Que peut-on faire contre ça ? La réponse n'est probablement pas que du côté de ce site. Ces conflits existaient avant, et continuent de vivre dans les rues de Nantes. Ils le feraient sans que ce site existe.

Dans ces commentaires, je vois surtout comme d'habitude qu'ils deviennent ingérables dès qu'il s'agit d'une critique de texte ou position de NR. Il n'y a aucun débat à part des tactiques de diversion autour d'attaques contre le messager, et/ou mépris et insultes. Certainement pas quelque chose qui permet d'avancer. Il serait peut-être plus intéressant de répondre sur le fond ?

> Commentaire encore caché

Un commentaire du même genre que les autres a été caché. Nous sommes ouvert.e.s à toute rencontre.

> Open publishing

Indymedia n'a pas de problème particulier avec NR (enfin bien sûr quelques-uns à l'occasion, mais on modère pas en fonction de ça)

Nous modérons les articles selon la charte. Nous laissons des articles critiques si ils sont sincères et argumentés. Pour mémoire, nous validons AUSSI des articles critiques envers indymedia, même si ils sont très virulents et qu'on n'est pas du tout d'accord avec (voir https://nantes.indymedia.org/articles/44576)

> @defcol

le passage soi-disant «délateur» auquel fait référence «defcol» (qui en passant n'a à mon avis aucun rapport avec le collectif de défense collective parisien du même nom), est une référence à un moment qui s'est passé en février 2016 et qui est décrit dans les textes suivants passés à l'époque:

à nos faux amis
https://nantes.indymedia.org/articles/33268
vive le kassnaval
https://nantes.indymedia.org/articles/33269

déjà à l'époque, les supporteurs pas assez imaginaires de ces énergumènes avançaient que la critique de ces actes inacceptables aidaient la police. mais tenter de péter la gueule à des gens qui cassent des vitrines, c'est pas aider la police ?

allez, vous nous faites toujours bien marrer les loulous.

> que des faux amis !

Lutter contre quelqu'un parce qu'il "donne à la police" (je reprend les termes), en donnant soi-même à la police, est à peu prés le contraire de l'anarchisme, comme souvent les anarchistes ces dernières années (vous n'avez qu'à regarder ce qu'ils se font entre eux, les anars en france...).