LE PROBLEME DU RACISME SUR INDY PARIS

Mot-clefs: Archives
Lieux: Nantes

INDY PARIS ET LE PROBLEME DU RACISME
INDY PARIS REFUSE LE DÉBAT SUR IMP ! ?

INDY PARIS ET LE PROBLEME DU RACISME
INDY PARIS REFUSE LE DÉBAT SUR IMP ! ?


Voilà pourquoi IMP Censure ?
Peut être à cause de ça:

http://www.bleublancrock.com/chroniques_web/indymedia.htm

Indy sur le Web des FaF !!

Ou alors à cause de ça :

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Relents d'antisemitisme sur la toile (liberation.fr du 11 Oct 2003)

Tollé après la diffusion d'un texte sur le site du Forum social.

'Un silence gênant. Accusés de complaisance avec l'antisémitisme, les altermondialistes français refusent, pour le moment, de commenter la diffusion d'un texte de l'intellectuel musulman Tariq Ramadan sur les listes de discussion du Forum social européen (FSE). Présenté comme une critique des « intellectuels communautaires », ce texte avait été proposé début octobre au Monde et à Libération qui avaient refusé de le publier." "Ce n'est pourtant pas le premier incident de ce type au sein la famille altermondialiste...."

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Dans le journal le Monde.fr de Vendredi-samedi 22 sept 2003 :

"Selon qu'ils soient parisiens ou provinciaux, originaires d'Europe de l'Est (ashkénazes) ou du bassin méditerranéen (séfarades), exposés ou non à l'antisémitisme, ils ne l'éprouvent pas avec la même acuité. Mais avec la guerre en Irak la peur a gagné du terrain. Les écoles n'ont pas été épargnées, les universités non plus. Des manifestations d'extrême gauche ont viré à l'antisionisme, voire à l'antisémitisme.

"la parole antijuive s'est à l'évidence libérée et banalisée, comme l'a constaté Valérie, enseignante de français dans un collège public des Hauts-de-Seine et mère de deux adolescents : "Les élèves arabes utilisent le mot "juif" comme la suprême injure, comme s'ils disaient "ordure" ou "excrément de la terre". Même si la situation demeure à l'évidence tendue dans certaines banlieues (une synagogue a été profanée à Saint-Denis dans la nuit du 25 au 26 juillet), ces actes sont en diminution depuis quelques mois. Le renforcement des mesures de sécurité aux abords des lieux les plus sensibles explique en partie cette relative accalmie."

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Autre exemple : courrier international 22 Sept 2003 :

Y a-t-il vraiment une montée du "vieil antisémitisme" ou s'agit-il d'un antisémitisme musulman reflétant les sentiments nés de l'interminable drame israélo-palestinien ? (Daniel Goldwater, Auckland, Nouvelle-Zélande) Il semble qu'au cours des trente-deux mois de l'Intifada le "vieil antisémitisme (chrétien)" d'extrême droite et d'extrême gauche ait été fortement exacerbé dans de nombreux pays par le "nouvel" antisémitisme musulman généré par la situation au Moyen-Orient. Non seulement les deux vieux courants ont été renforcés, mais ils ont fusionné sous l'impact du nouveau, donnant un courant de la nature la plus pernicieuse qui soit. http://www.courrierinternational.com

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX



Il dois faire bien peur ce débat pour être caché comme ça:

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30468

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30453

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30451

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30441

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30436

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30417

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30415

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30401

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30397

http://paris.indymedia.org/article_cache.php3?id_article=30394




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Le réseau d'information militant et indépendant Indymedia né à Seattle dans les manifestation contre le FMI et la Banque Mondiale subit actuellement une inquiétante dérive.

Le principe de fonctionnement d'Indymedia est l'open publishing : chaque internaute est en même temps le public et l'acteur du site Indymedia sur lequel il peut librement envoyer une contribution qui peut aussi bien être un texte, une photo, un dessin, une vidéo ou un enregistrement sonore. Ces contributions font de l'internaute un acteur des différentes luttes auxquels il participe, il n'est plus seulement le lecteur passif d'un journal électronique, il est lui-même un des "journalistes" qui contribue en temps réel à l'écrire. Il peut en plus ajouter des commentaires aux autres publications pour les préciser ou pour les contredire. Cette sorte de ligne d'information en continu a permis lors des différents contre sommets d'avoir une bonne vision d'ensemble de ce qui se passait. Les publications peuvent aussi être des analyses, des réflexions, un point de vue individuel, de groupes antimondialistes, d'orgas, ou de toutes autres personnes qui acceptent les règles de la charte Indymedia. Il n'y a pas de censure immédiate, le texte apparaît sur la colonne de droite qui sert au publishing en même temps pour l'internaute et pour les responsables du site. Les responsables font alors le tri des contributions et suppriment de la colonne toute contribution qui est en opposition avec la charte qui refuse toute publication raciste, sexiste, appel au meurtre, appel à la guerre La page centrale est la partie éditoriale du site. Elle est entièrement construite par l'équipe interne d'Indymedia en utilisant une sélection des contributions des internautes.

Le problème c'est qu'au nom de la liberté de penser, d'écrire et de communiqué défendu par Indymedia, ces sites sont en train de devenir des porte-voix de l'antisémitisme. La raison principale est l'absence de rigueur des gestionnaires des sites qui répugnent à utiliser la censure. Les sites Indymedia (une soixantaine dans le monde) sont maintenant au service des "idées" qu'ils sont censés combattre. Ces sites anti-capitalistes, libertaires, égalitaristes, qui défendent les peuples contre les multinationales propagent une rhétorique révisionniste, antisémite.

Les opérations militaires lancées par l'armé Israélienne on fait sauter le dernier tabou contre l'antisémitisme. L'antisémitisme s'exprime de la manière suivante sur les sites Indymedia : "Sharon est un boucher, il commet des crimes pire que les Nazis, les Kamikazes utilisent la seule arme qu'ils ont, c'est à dire leur corps, vive la lutte contre le sionisme, Sharon est un Nazi, Sionisme = Nazisme ! ! !"

L'anticapitalisme (anarchiste/marxiste/libertaire), une bonne dose d'anti-américanisme comme vague fond idéologique, la légitime solidarité avec le peuple palestinien opprimé ont ouvert la porte à quelques malades antisémites qui répandent leur venin sur les sites Indymedia. Cette véritable propagande finira par influencer les internautes naïfs, la propagande ça marche !

Ludo Franck

Scalp/Reflex Paris rompt ses relations avec France Indymédia

by Scalp/Reflex 10 :40pm Fri Jun 21 '02 (Modified on 6 :18pm Sat Jun 22 '02) http://france.indymedia.org/front.php3?article_id=21690&group=webcast

Le Scalp/Reflex Paris et Indymédia entretenaient jusqu'alors des rapports plutôt cordiaux. Nous partagions certains objectifs politiques et le développement d'espace de contre-pouvoir, notamment au travers des médias alternatifs nous paraissaient à tout deux essentiels.

Certains dérapages récents d'Indymédia France concernant la situation au Proche-Orient nous obligent à parler au passé.Si le Scalp/Reflex soutient le peuple palestinien et condamne fermement la politique menée par l'Etat d'Israël, il ne peut pas accepter certains propos, même au nom d'une prétendue liberté d'expression. La frontière qui marque le passage d'une opinion politique à un point de vue antisémite a été franchie dans des écrits ou des illustrations qui figurent sur votre site.

Phrases tendancieuses, raccourcis historiques, pages ouvertes à des révisionnistes et surtout absence de condamnation par les administrateurs nous poussent à rompre toutes relations avec France Indymédia. Nous vous demandons de retirer les liens avec notre site, nous ferons de même avec le votre.

Nous espérons malgré tout que ces délires relèvent plus d'un manque de culture politique et/ou d'une absence de vigilance que d'une adhésion idéologique.

Bien à vous



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

SOS-Racisme menace Indymedia de porter plainte

SOS-Racisme. Fri Jun 21 20 :30 :52 2002 http://lists.indymedia.org/mailman/public/imc-france/2002-June/003410.html

Madame, monsieur.

J'ai le regret de devoir vous contacter aujourd'hui suite à plusieurs dénonciations d'internautes, affirmant que vous publiiez sur le Web de nombreux propos antisémites. J'ai pu moi même constater ce qu'il en était. Je tiens à vous dire que si la liberté d'expression est une conquête sociale, qu'il faut sans cesse défendre, il ne faut pas pour autant fermer les yeux sur les excès qui en vérité ne font qu'hypothéquer cette liberté. Les logiques libertaires à l'excès ont toujours finalement servi le libéralisme. Bien plus que le droit de dire n'importe quoi, la liberté d'expression c'est avant tout le droit à ce que les mensonges, insultes et diffamations et les insultes soit punis.

C'est pourquoi je vous demande de faire immédiatement en sorte que vos sites Internet, en France et dans le monde, ne soient plus à l'avenir, ces lieux de liberté pour des personnes qui se rendent coupable de racisme, d'antisémitisme, d'insultes racistes de négation ou d'apologie de crime contre l'Humanité, d'appel à la haine et à la violence raciales. Ces différentes qualifications, dont j'ai pu trouver des exemples sur vos sites, constituent autant de délits. Dans l'hypothèse ou vous ne souhaiteriez pas me répondre, je transmettrai Lundi 24 juin à notre service juridique une plainte portée au nom de SOS-Racisme auprès de la section A4 du Tribunal Correctionnel de Paris, pour les chefs énoncés au-dessus. Il va de soi que cette plainte ne sera pas déposée si vous choisissez de mettre en place un système de modération préventif de vos forum qui garantisse définitivement l'absence de tels messages sur vos sites.

Au nom du bureau national de SOS-Racisme, Jérémy Robine.

Voici quelques exemples, mais il y en a beaucoup d'autres : suite

Le réseau Indymedia en proie à des dérives antisémites (Le Monde du 12/07/02) --> copie de sauvegarde

L'agence alternative sur Internet répugne à contrôler des contenus qui s'enflamment. Ses sites, dans de nombreux pays, sont en butte à la difficulté de faire la part entre antisionisme et antisémitisme.


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


Petite Maman Noel ! ?

un cadeau- pourkoi censsuré les modé vous devriez etre heureux .... débarassé de l'orto ! !

ADIOS - YA BASTA

Ceci est la derniere publication "officiel" de l'ortographiste degeneré. Apres trois ans sur IMP ma démonstration est terminé. Le nombre d'IP/jours d'indy paris est en chute libre c'était aussi notre but. Par ce que trop de Libertaire et Gauchistes ont cru en ce sites qui nous a trahi ... pour moi la "mission" est fini. Plus qu'a regarder pourir sur pieds les dernier gemissement de la poubelle IMP. Je laisse les Stal, rouge brun , FN, integristes religieux et politique qui pululent sur ce sites entre eux. Indy Paris la honte de l'altermondialisme. Je vous conseille de laché IMP qui n'en a de toute maniere plus pour longtemps a "vivre" pour des sites non réac (Bellaciao, Samizdat, indy nantes, indy lilles...).

Vous pouvez toujours m'ecrire sur : ortographiste.d@neuf.fr

Merci à tous ceux qui nous on soutenu à bientot dans d'autre sphere.

Ortographiste degeneré

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Et merde

Merçi à toi l'ortho Tu vas nous manké

Swift le 24/12/2004 à 18h25

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Bamos a la casa

salut swift, ça fais toujours plaisirs... mais sans les copains (vous tous) j'aurais laissé tombé bien avant, merci a toi Ahad, Peguy Jaures, Nico A, Matt Lechien, Def, Michele R, SebP, Spezl, Salam, Burning Head ....et aux Berrurier Noir Merci aussi a mes vrai ennemie (pas les propagandiste) mais ceux qui m'ont obligé a fouillé ,cherché, les "verité" de l'histoire (Ant, Adama...). Et merci au rare administrateur a avoir fait l'effort de comprendre notre démarche.

La vie continu les luttes avenir aussi Alors continuez a bouger FORT ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Et comme dirais un ami .... AN@RCHY VAINCRA ! ! No Pasaran

L'ortographiste degeneré

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Suite

Nous prendrons votre suite. Merçi aussi. Peace Never Stop Louise ( ?) le 24/12/2004 à 19h48

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

AL

Oui merçi à toi et à tous les autres http://www.alternativelibertaire.org/

A+ At Home ! Alternative Libertaire le 24/12/2004 à 20h13

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Les Anarko-sionistes partent ? ?

On va se faire chier Zebda le 24/12/2004 à 20h24

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

CNT

A notre ex-camarade l'orto Dégeneré : Viens aux Vignoles et retrouves tes freres ! !

CNT-Vignoles le 24/12/2004 à 20h29

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Même si je n'ai pas d'affection pour l'Ortho, je trouve scandaleux cette mise à l'écart. Peut-être Nos sionistes de gauche Anarko-sionistes avaient-ils raison pour ce qui est de l'intolérance des modé sur d'Indy Paris.

Anti-Fa 25/12/2004 à 13h40

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


MOI

Moi je pense qu'Israël Palestine par « la paix maintenant » c'était une bonne chose une des rare parole de Paix sur Indy à ce sujet et de l'info alternative. Sont-ils vraiment partie ? Demandez vous pourquoi ?

Moi le 25/12/2004 à 13h45

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

...

Menacer les avis contraires de procès, qualifier d'antisémite tous ceux qui ne partagent ses positions, copier-collerà la chaîne étaient de bonnes choses ?

ça n'est ni de l'info, ni du débat mais bien de la propagande et des tentatives d'intimidation intellectuelle ;

Pourquoi sont-ils partis ? Peut-être que l'échec de l'attaque virulente de la semaine dernière (sous prétexte de manque de sécurité du site) les a un peu refroidi. Mais bon, les sorties avec tambour et trompette du guerrier qui prend sa retraite me laissent un peu sceptique.

moi le 25/12/2004 à 14h28

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Il y a de quoi ! !

Je pense qu' « ils » sont partie (Matt Lechien, l'Orto degeneré, Ahad …etc) par ce qu'ils ont trouvé de vraie collusion entre Indy Paris et des groupes Fafs comme unité radicale et bleu blanc rock (block identitaire). Voir ici : http://www.bleublancrock.com/chroniques_web/indymedia.htm http://www.bleublancrock.com/web.htm

Voir Reflex sur ce sujet : http://reflexes.samizdat.net/article.php3?id_article=213

Ce qui explique l'accusation de rouge-Brun de l'ortho mais aussi le racisme antisémite ou anti muslim que l'on trouve ici. Je me pose aussi des questions. IMP est déjà très mal vu par les autres Indy pour ce genre de problèmes.

Anti-Fa le 25/12/2004 à 14h43


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



Mais qui croire ?

Greenpeace aussi est archivé sur cette page ! Les fafs sont partout ! Y-a-t-il encore des altermondialistes de confiance dans ce monde de vendus ! ! ! !

C'était donc ça. le 25/12/2004 à 15h09

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

tout le monde s'en va ?

Les James Bond, Ahad haam (NDR : Ortographiste degeneré, Matt le Chien, Def…)and co . Pour faire votre propagande, montez votre propre

conneries... 14h43 --> http://www.bleublancrock.com/lemag.htm Renaud aussi serait donc un identitaire ?

liryc ( ?) le 25/12/2004 à 16h14

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Réponse à liryc 16h14

" Renaud aussi serait donc un identitaire ?"

Sauf que Renaud n'a pas la LDH et la justice au cul pour avoir validé des "listes" de noms juifs made in Nazi-land cet été sur Indy Paris.

Et Oui le 25/12/2004 à 18h00

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

moi c'est lui sur bellaciao un post sur israel/palestine pour combien d'articles ? moi c'est moi et toi t'es toi indy paris ferait mieux de monter son blog et assumer enfin ses convictions. d'ailleurs avec une plainte au cul qui se profile à l'horizon, c'est comme ça que ça va se finir. le nom de domaine staline.con est disponible. les modérateurs n'ont qu'à contribuer eux-mêmes s'ils sont si malins. chacun son blog, chacun ses blagues. toi le 25/12/2004 à 17h08

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Moi je voudrais comprendre

Lyric dit : " tout le monde s'en va ? Les James Bond, Ahad haam and co (ndr ortographiste degenré, Def,Matt...etc) Pour faire votre propagande, montez votre propre site ! liryc ( ?) le 25/12/2004 à 16h08"

Donc pour toi lyric aider la Paix dans le monde comme le faisait l'ortographiste degeneré par exemple au travers de « la paix maintenant » c'est de la propagande ? ? Propagande de paix contre propagande de guerre, il me semble que tu préfères la 2e ! !

Sauf sur indy Paris ils sont ( l'orto degeneré, Ahad Haam, Def, PeguyJaures etc) très bien reçus sur tous les indy's du monde pourquoi les traités comme de la merde, à mon humble avis ils méritent tous des excuses d'IMP.

la propagande de l'ortographiste degeneré selon Lyric :

http://quebec.indymedia.org/fr/node.php?id=19372

http://nice.indymedia.org/article.php3?id_article=8403

http://marseille.indymedia.org/news/2004/12/1690.php

http://nantes.indymedia.org/article.php3?id_article=4548

http://lille.indymedia.org/article.php3?id_article=552

Louise ( ?) le 25/12/2004 à 20h05

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Contribution écartée Pour vos dialogues merci d'utiliser vos mails. gilles

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Et ça : Les mots sont importants

Publier tout et son contraire, est-ce faire de " l'information alternative " ? L'open publishing pratiqué par le réseau Indymedia, s'il est mal contrôlé, tourne à la boîte de Pandore. En France, le site Indymedia Paris a ainsi largement dérapé, ce qui a conduit Alternative libertaire et l'OLS-Paris (Offensive libertaire et sociale) à prendre leurs distances avec lui.

Alternative libertaire entretient depuis ses débuts des rapports cordiaux avec Indymedia, un réseau de sites Web de contre-information, de sensibilité anticapitaliste au sens large 1. Lancé aux États-Unis à l'occasion de la " bataille de Seattle " en décembre 1999, le réseau a depuis essaimé et couvre désormais presque toute la partie " connectée " de la planète. Indymedia France a, pour sa part, explosé en juin 2002, pour renaître progressivement avec la création de collectifs Indymedia distincts à Nice, Paris, Lille et Nantes.

Un des concepts fondamentaux d'Indymedia est l'open publishing (" publication ouverte "), qui permet aux lecteurs et lectrices de contribuer au contenu du site, ou de commenter les articles publiés, depuis leur ordinateur, de façon anonyme. À côté des articles centraux (reportages et infos diverses), les contributions des internautes s'empilent donc à un rythme soutenu, telles les dépêches d'une agence de presse, cela va du pur informatif (" Action antipub à Rouen " ou " Pizza Hut en grève ") au réflexif (" Le mythe du développement durable "). Le collectif Indymedia, lui, " modère " les contributions, ce qui signifie qu'il supprime celles qui ne correspondent pas à l'éthique (antiraciste, antisexiste, antihomophobe, etc.) d'Indymedia.

L'open publishing donne aux sites Indymedia un caractère extrêmement vivant, c'est ce qui fait leur force... et leur faiblesse, quand cela permet à des militant(e)s d'extrême droite d'y exprimer leurs idées. C'est la mésaventure que vit Indymedia Paris depuis plusieurs mois. Commentaires à tonalité raciste, colonialiste et négationniste se sont mis à y pulluler pendant quelques mois à croire qu'Indymédia Paris était devenu le rendez-vous des fachos voulant toucher la mouvance altermondialiste !

Il faut préciser qu'il existe deux sortes d'open publishing : celui qui est " modéré a priori " et celui qui est " modéré a posteriori ". Les sites d'info qui pratiquent la modération a priori, comme Samizdat.net ou Indymedia Lille 2, contrôlent au préalable chaque contribution. Sur les sites qui pratiquent la modération a posteriori, ce qui est le cas de la très grande majorité des sites Indymedia, l'internaute peut poster n'importe quoi, son message est automatiquement mis en ligne et accessible. Ce n'est qu'après un laps de temps plus ou moins long, une fois que les modérateurs en ont pris connaissance, que la contribution peut éventuellement être censurée.

Une digue qui n'endigue rien

L'open publishing a posteriori donne donc la possibilité aux fachos de publier leur prose très officiellement, en profitant de quelques heures d'absence (la nuit notamment) des modérateurs d'Indymedia. Sur certaines périodes, le nombre de contributions et de commentaires racistes ou colonialistes sur Indymedia Paris devient inquantifiable.

À titre d'exemple, quelques phrases recueillies ici ou là, dont on ne sait ce qui chez leurs auteurs l'emporte, du racisme ou de la stupidité : " Le sionisme est bien plus dangereux [que le nazisme] parce qu'il est basé sur l'infâme Torah - le Mein Kampf des judéochristonazis - qui est basé sur la foi dans un dieu monstrueux [...] Ça fait 58 ans que la propagande judéochristonazi nous gonfle avec la dichotomie méchants Allemands versus pauvres victimes juives or, sans dénouer le racisme qu'il y a en Allemagne comme partout, incluant Israël, les vrais responsables de l'holocauste des Juifs comme de celui des Palestiniens sont à chercher à Wall Street. " (commentaires du 23 octobre, non cachés). Dans la veine inverse : " Tsahal est une armée composée de gens comme vous et moi et même souvent admirables d'humanité " (un commentaire non caché du 23 octobre) " Finkielkraut est un grand penseur, lucide et vraiment pas extrémiste, encore faudrait-il prendre le temps de l'écouter et de le comprendre. Quant aux Brauman et Rajsfus et les autres, ils sont la honte du peuple juif. " (un commentaire non caché du 1er décembre). Le sexisme est aussi présent : " Attac : la salope qui copule avec le pouvoir... ", titre d'une contribution du 7 décembre, cachée au bout de dix heures !).

Mais que faire ? Que peut faire une équipe de modération réduite lorsque Indymedia est pilonnée par certains groupes de pression ? Ainsi un internaute anonyme le 11 novembre publiait, en commentaire d'un article sioniste indécent, le message suivant : " Indymédia laisse ce genre de torchon apparaître sur son site, alors que les articles de Israël Shamir 3 sont sanctionnés ? ? ? ! ! ! ! ! Désormais, à chaque fois que vous sanctionnez un article que nous publions, il sera republié et à plusieurs reprises dans la même journée, et ce aussi longtemps que vous les sanctionnez. "

Une impasse théorique La pratique de l'open publishing modéré a posteriori interdit donc, de fait, un vrai contrôle éditorial. Et, en devenant structurelle, la publication du n'importe quoi rend absconse la prétention d'Indymedia à être le " canal d'expression militant de la contestation de rue " 4. Les justifications théoriques sur les " bienfaits " de l'open publishing modéré a posteriori sont généralement de trois ordres :

La liberté d'expression. La modération a priori est considérée comme de la censure paternaliste et autoritaire, et toute opinion doit pouvoir s'exprimer. C'est bien que des fachos s'expriment sur Indymedia, ça permet de connaître son ennemi. La publication de textes racistes, colonialistes, sexistes et négationnistes aurait donc une vertu pédagogique. " Ce n'est pas grave, on sait que ce sont des fachos, arrêtez de prendre les gens pour des cons. ", lit-on souvent. De toute façon, l'addition de textes contradictoires s'annule. C'est croire que le principe mathématique négatif moins négatif = positif s'applique en matière d'argumentation politique. L'addition d'un texte judéophobe et d'un texte islamophobe permettrait donc d'atteindre le juste milieu... Chacune de ces théories mène droit à l'impasse l'équipe d'un site se réclamant justement de l'antifascisme. Mettons les choses au point.

Alternative libertaire est pour la liberté d'expression, dans le sens où nous ne pensons pas qu'il faille voter une loi pour bâillonner les fascistes, en tant que fascistes. Nous pouvons nous appuyer sur les lois permettant de poursuivre en justice les propos racistes ou homophobes, mais il ne faut pas perdre de vue que, fondamentalement, les idées se combattent par d'autres idées, pas par des lois les interdisant. En revanche, il y a une incompatibilité totale entre combattre les idées d'extrême droite d'une part, et les aider à se faire connaître d'autre part, en leur offrant un support éditorial. Cette exigence a été très bien résumée par un militant de Samizdat.net lors du débat sur les médias alternatifs au Forum social libertaire (FSL) : " Les fachos, ils ont tout l'Internet pour s'exprimer, mais pas sur mon site ! " Sur la vertu pédagogique de tendre le micro aux fachos, à présent. Les gens qui veulent réellement lire de la prose négationniste ou ultrasioniste peuvent aisément la trouver ailleurs que sur Indymedia. Il est faux de croire qu'aider les fachos à s'exprimer est sans conséquence, qu'il ne " faut pas prendre les gens pour des cons ". Patrick Sébastien avait employé le même argument pour inviter Le Pen dans son émission de variété " Osons " en septembre 1997. Pour finir, croire que l'addition d'idées contradictoires est positive en soi, c'est de la soupe postmoderne flairant bon la " fin des idéologies ". N'en déplaise aux naïf(ve)s, il y a une hiérarchie des valeurs. Toutes les idées ne se valent pas. Les polémistes d'extrême droite jouent d'ailleurs souvent de cette tolérance timorée, pour suggérer qu'il n'y a pas d'idées meilleures que les autres (racisme = antiracisme, etc.), et que tout serait bon à dire...

La nécessaire responsabilité politique

Un contentieux a, courant novembre-décembre, opposé le collectif Indymedia Paris aux organisations partie prenante du Forum social libertaire de Paris-Saint-Ouen (11-16 novembre 2003). Indymedia Paris était invitée à intervenir dans un débat au FSL, mais il lui a été signifié le 10 novembre que ce ne serait possible que si Indymedia nettoyait son site Web de tous les commentaires scandaleux qui y pullulaient.

Indymedia Paris n'en a rien fait, ce qui a conduit, après le FSL, Alternative libertaire et l'OLS-Paris à publier un communiqué signifiant à Indymedia Paris qu'" aucune collaboration ou relation " ne serait plus possible tant qu'Indymedia Paris n'aurait pas nettoyé son site et pris les mesures nécessaires (modération a priori) pour ne plus publier de textes contraires à sa charte. Les autres organisations libertaires du FSL n'ont pas souhaité se joindre à cette mise au point.

Mais l'équipe d'Indymedia Paris était bien consciente du problème puisque le soir même de l'envoi du communiqué d'AL et de l'OLS-Paris, le 3 décembre, elle décidait de suspendre la publication des commentaires. " Le site Indymedia-Paris n'est pas un forum de discussion, nous n'avons pas à assumer le service public de la parole libérée, expliquait Indymedia dans son annonce. [...] Jouer aux censeurs de service n'est pas la motivation qui nous anime. Il y a d'autres choses plus intéressantes et plus utiles à faire (rassembler les infos, développer le site...) que nous ne pouvons entreprendre tant nous sommes occupés par la modération des commentaires. "

Indymedia Paris semble donc évoluer vers une conception plus saine et plus responsable de l'open publishing. On ne peut que s'en réjouir. Car si le réseau Indymedia cesse d'être utile aux réactionnaires, il n'en sera que plus utile aux anticapitalistes sincères.

Guillaume ( AL Paris-Sud )

1. Lire " Indymedia, des caméras au milieu des lacrymos ", Alternative libertaire n° 99, septembre 2001. Alternative libertaire collabore régulièrement avec des photographes d'Indymedia Argentine.

2. Il faut signaler la politique éditoriale d'Indymedia Lille. " Une fois envoyée, la contribution est d'abord placée dans une zone d'attente, jusqu'à ce qu'un membre du collectif IMC-Lille l'examine. Cette zone d'attente reste accessible. Si l'article est validé, il est aussitôt publié dans le "fil de presse". [...] Les contributions exposant des éléments xénophobes, homophobes, racistes, diffamatoires (i.e. infondés et non argumentés), théologiques ou mystiques, sexistes ou révisionnistes [...] ne seront pas validées et seront stockées avec un commentaire dans le "donjon". Le donjon demeure un espace accessible. " Les contributions censurées restent donc accessibles et Indy Lille prend la peine de justifier et d'assumer politiquement sa censure. Les commentaires en revanche font l'objet d'une modération a posteriori.

AL- le 25/12/2004 à 17h50

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

AL et OSL ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Guillaume a du réunir une assemblée générale d'AL Paris SUD (la réunion était chez Aguitton ou Besancenot). Bizarre cette organisation dite libertaire où le porte parole spamme ce site depuis déjà plusieurs mois en reprenant l'avis historique d'un grand penseur autoproclamé des mediahactivistes (c'est lui qui a rencontré les hackers pour changer la face du monde). Quant à l'osl : l'hébergement de leur site et/ou liste de diffusion a lieu chez samzimdat (une seule tête dépasse, attention subvention pour un projet global). Qui paye l'impression de leur journal ? Hormis la logique de l'exclusion et du néobolchévisme, rien de neuf chez les petits blancs "chefs de l'altermondialisation" à Paris intramuros.

Comment va votre copain le rentier de Rouen ? Phelix

Le débat doit exister, la démolition pour intérêts particuliers on la voit venir

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Phelix

Libé, le monde, le courrier international, Samizdat...

ça fait beaucoup NON ? !

Tous des méchants sionistes bien sur, bien sur.

Si Indy Paris n'a rien à caché pourquoi refusé le débat ? !

Nico A le 25/12/2004 à 19h56

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Tres bien

Très bon ton lien : http://membres.lycos.fr/razor22/ s'il ne marche pas direct essayez plusieurs coups au bout de deux trois essais ça fonctionne.

Popom girls de l'Orto D et de MATT

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




On y parle davantage de rock anti-système que de rock nationaliste ou identitaire. Les liens annoncés sur la page d'accueil sont dans la droite ligne de cette stratégie de récupération. Le premier lien à inaugurer cette rubrique, appelée « Actualité sur le web » fut le site d'Indymédia France (voir capture d'écran ci-dessus), agence de presse alternative créée à l'occasion du contre-sommet de Seattle en 1999 et qui a depuis couvert tous les sommets (Prague, Göteborg, Gênes). Menacé d'une plainte par l'animateur d'Indymédia, le lien a été supprimé (ou plutôt archivé) et remplacé successivement par une autre agence de presse alternative : le Maquis de Paname, puis par les écolos d'Earth First, eco-warriors américains. L'actualité musicale reste dans le même esprit, s'y retrouvent chroniqués des groupes clairement antifascistes comme Assassin, Rage againt The Machine, Parabellum ou Tryo (chacun dans un style musical différent),

relis avant de publier
le 26/12/2004 à 11h52


suite

permettant ainsi à la fois d'avancer masqué derrière des groupes qui servent à leur insu de caution, mais aussi et surtout de figurer dans les moteurs de recherche lorsque l'on tape un nom de groupe : le fan inconditionnel est ainsi attiré, de même que le groupe lui-même qui, souvent, vérifie son nom sur les moteurs de recherche. Dans le même temps, leur catalogue de distribution est des plus explicites puisqu'il ne comprend que des groupes RIF, commandables à l'adresse de l'association à Châteauroux.

un tactique habituelle de l'extréme droite dans les années 70 le national front anglais faisait de même en lançant des " fanzines " Punks pour attirer des jeunes a leur " idées " pourried ainsi Mensi le chanteur de Angelic Upstarts un groupe connu pour ses positions Anti fa et se fit interwiewer et piéger par un de ces " fanzine " sans que le rédacteur du dit fanzine le prévienne de la teneur de celui ci

relis avant de publier
le 26/12/2004 à 12h01


peu aprés

Peu aprés Mensi le chanteur de Angelic Upstarts fut le premier a s'en mordre les doigts suite a de nombreuses lettres de ses fans en colére , et s'en explica publiquement dans Sounds (un des plus gros canard rock anglais ) en disant qu'il s'était fait piéger déposa une plainte contre ce fanzine du Nf anglais et déclara qu'il se méfierait plus sérieuselment des médias y compris alternatifs avant de donner des interwiews

Quelques années plus tard il se fit violement agresser et fut blessé sur scéne par un commando de néos nazis

relis avant de publier
le 26/12/2004 à 12h08



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


12h08

« mais aussi et surtout de figurer dans les moteurs de recherche lorsque l'on tape un nom de groupe : le fan inconditionnel est ainsi attiré, de même que le groupe lui-même qui, souvent, vérifie son nom sur les moteurs de recherche. »

Très intéressant comme analyse. Tu sais moi tout ce que je veux c'est que justement ce débat ait lieu. Tu es la preuve que ça vaut le coup.

Anti-Fa


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Le probleme c'est que sur indy Paris ils n'ont jamais voulu reconnaitre ça :

http://www.resistances.be/israel03.html

« Un groupuscule bruxellois d'extrême droite est à la base d'une récente campagne "antisioniste". Provocation ou exercice pré-terroriste ? ? "Enquête sur une nébuleuse raciste anti-arabe et antisémite. »

http://www.resistances.be/israel04.html

« Les réseaux antisionistes néonazis En général, l'extrême droite est une tendance dure de l'antisémitisme. Jadis soutenu par l'ultradroite colonialiste occidentale, Israël est devenu maintenant le mal absolu. A travers cet Etat, les antisémites de tous bords ciblent l'ensemble du peuple juif. Pour se faire, des néofascistes de la pire espèce se déclarent solidaires des Palestiniens. Au même moment, en Europe, ils sont les auteurs de campagnes de propagande anti-Arabes. »

Nico A le 27/12/2004 à 12h01

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

UNE KOMPIL MADE IN ANTI-FA

Commentaire(s)

> mensonges et autres errements

Il y a beaucoup d'approximation (voire de mensonges ) dans cette contribution, et je pense un tentative malveillante envers indymedia Paris, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de problemes sur indymedia paris, loin de là. Mais les confusions entretenues, ainsi que les déformations des faits ne peuvent que conduire à la conclusion qu'il s'agit d'une attaque malveillante contre IMC Paris

Des confusions sont entretenues et mélange plusieur niveaux (indymedia france, indymedia paris etc...). Bon je commence mon listing qui est loin d'etre exhaustif :

1. La date de publication du texte de AL est fausse.

2. La contribution avec la liste des personnalités juives n'a JAMAIS été validé sur IMC Paris.

3. On ne comprend pas bien ce que viennent faire les extraits d'articles de liberation et du Monde dans cette contribution, et entretiennent une confusion délibéré pour faire passer indymedia Paris pour un ramassis d'antisemite (genre indymedia paris est antisémite, regardé Libé et le Monde disent qu'il y a de l'anti sémitisme, donc ma première proposition est certainement vraie... )

4. La lettre de SOS racisme a envoyé à imc France qui n'existe plus. Pareil cette citation engendre une confusion.

5. Le site bleu blanc rock ne cite pas IMC Paris mais imc France. ET encore sans aucune volonté de ses membres. Ce n'est pas un argument. On trouve bien greenpeace aussiIMC Nantes est bien dans les liens du FNJ 44 (sous la rubrique les amis de monsieur le maire) mais contre la volonté de ses membres.

6. Je m'arrete là mais il y aurait encore beaucoup à dire, mais ce message est un SPAM posté regulièrement sur tous les imc francophones. Ceci ne me semble que la nouvelle variante. La volonté est de nuire et non pas de mené un débat constructif.

> > LE PROBLEME DU RACISME SUR INDY PARIS

Les Amis de Migdal Forum ZION