[B] NOTRE THEORIE : La communication par la PRATIQUE. Attaque 1

Mis a jour : le mercredi 3 avril 2019 à 03:29

Mot-clefs: actions directes
Lieux: berlin

[PARTIE 1]

Dans „L‘Autisme des Insurgés" (https://attaque.noblogs.org/post/2018/08/07/lautisme-des-insurges/), Alfredo Cospito traite entre autres de la construction de théories dans les revendications d‘actions. Ce n‘est pas que ces derniers temps (mais plus souvent) que des gens ont fait référence, dans leurs revendications, aux actions les un.es des autres (https://chronik.blackblogs.org/?p=9086).

 

Cela a été l‘occasion, et l‘est encore et encore, d‘écrire sur les aspects théoriques - même si c‘est le plus souvent de facon limitée. Le lien entre théorie et pratique est un vieux problème, et pourtant toujours actuel, auquel les personnes actives se verront encore et encore confrontées. Alors, pourquoi ne pas terminer une fois pour toutes l‘illusion de conflit sur le véritable rapport entre théorie et pratique ? Pourquoi ne pas pousser à son maximum la communication via les actions théorisée par Cospito ? Pourquoi ne pas transmettre la théorie à travers la pratique, via les revendications correspondantes ?
La théorie comme pratique, donc. Afin d‘assurer que celles et ceux qui parlent de la pratique soient aussi celles et ceux qui prennent la responsabilité et pas quelque intelectuel.les retiré.es, qui ne se lassent pas de faire des propositions sans agir en pratique elles.eux-memes.

Un tremplin pour ces intellectuel.les loin de la pratique, qui ne se lassent pas de précher la nécessité de réformes démocratiques et „pacifiques" dans un monde en guerre sociale est en 2019 l‘université. En guise de début sur le terrain de la théorie comme pratique, nous avons donc ciblé un lieu de la production du savoir, l‘institut de sciences sociales de la Humboldt-Universität Berlin. Dans la nuit du 27 au 28 mars, nous avons brisé quelques vitres de la tour d‘ivoire de l‘université d‘élite, pour mettre une chose au clair : la lutte pour la société se déroulera finalement dans la rue et pas dans l‘amphi.

...