Critique des enseignements raciaux de Rudolf Steiner (anthroposophie - biodynamie - pédagogie Steiner )

Mis a jour : le dimanche 17 mars 2019 à 11:44

Mot-clefs: Education Ecologie Racisme / antifascisme lutte étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux:

https://veritesteiner.wordpress.com/2018/08/28/les-enseignements-raciaux-de-rudolf-steiner-par-swen-ove-hansson/

Cela fait longtemps que les anthroposophes rejettent les accusations de racisme  concernant l’anthroposophie. À les entendre, il n’y aurait tout simplement aucun squelette raciste dans le placard. (1) (2)

Cet article va simplement examiner ce que le fondateur de l’anthroposophie a réellement dit à propos des soit disantes «races humaines».

En effet, si vous examinez sérieusement les œuvres de Steiner (3), il vous sera bien vite évident que la question des "races humaines" n’y était pas quelque chose de négligeable. Steiner revient très fréquemment – et souvent de manière très détaillée – sur les origines et les caractéristiques des races humaines. C’est une partie importante de son enseignement raciste concernant le progrès et le développement de l’humanité.

* QUELLE EST L’ORIGINE DE LA PEAU DE COULEUR NOIRE ?

Les caractéristiques physiologiques qui traditionnellement (mais totalement en contradiction avec la biologie moderne) définissent une race humaine sont le résultat de l’hérédité. Steiner, qui n’admettait pas l’évolution biologique, pensait que les caractéristiques raciales n’étaient devenues héréditaires que récemment. Sa science spirituelle affirme que “historiquement, les caractéristiques raciales proviennent de l’endroit où les peuples sont nés.” (4)

Il a ainsi décrit en détail la manière dont, selon lui, ces caractéristiques raciales seraient apparues. Dans le cas des “nègres”, elles seraient apparues à cause de forces émanant d’un point géographique precis situé au cœur de l’Afrique. À peu près toutes les forces qui influencent spécifiquement les êtres humains au cours de leur petite enfance proviendraient de là. (5)

Ce point agirait à travers “ceux qui toute leur vie sont complètement dépendants de ces puissances, de sorte que ce point leur insufflerait en permanence les caractéristiques de l’enfance. Cela désigne toutes les personnes – en ce qui concerne leurs caractéristiques raciales – qui, pour ainsi dire, libèrent les forces déterminantes de ce point précis du globe. Ce que nous appelons la race noire est essentiellement conditionnée par ces caractéristiques.” (6)

Selon Steiner, les Noirs étaient, de fait, infantiles. Dans un contexte différent, il a décrit les Noirs comme :

“Les derniers vestiges du groupe humain par lequel les intestins se sont durcis”. (7)

Et il a écrit plus loin :

“Les gens qui n’avaient pas développé leur Moi, qui étaient trop exposés à l’influence du soleil, étaient comme des plantes : ils produisaient beaucoup trop de carbone sous leur peau – et devenaient noirs. C’est pourquoi les nègres sont noirs.” (8)

* LES PEUPLES D’ASIE

Les peuples d’Asie sont, selon Steiner, conditionnés par un autre point à la surface de la Terre, point qui leur confèrerait “les caractéristiques de la jeunesse”. (9) Ces peuples sont ainsi, pensait-il, beaucoup trop introvertis :

“Regardez ces couleurs, de celle du Nègre à celle de la population des Jaunes, qui se trouve en Asie. Ces corps sont les réceptacles des âmes les plus diverses. Tout d’abord l’âme du Nègre : complètement passive, entièrement consacrée à l’environnement, à la nature extérieure. Puis, les âmes passives d’un second ordre : celles des peuples  qui vivent dans les différentes parties de l’Asie”. (10)

Steiner n’a pas hésité à exprimer des avis extrêmement négatifs quand il en est venu à juger l’un ou l’autre des peuples asiatiques. Ainsi les Huns ont-ils été décrits par lui comme :

“Les derniers vestiges de peuples de la vieille Atlantide. Ils sont profondément décadents, ce que montre leurs corps éthériques et astrals en décomposition.” (11)

De plus, il y avait “ces peuples qui sont dégénérés parce que leur système nerveux s’est durci à un stade d’évolution beaucoup trop prématuré et qui ne sont pas restés malléables assez longtemps – ce sont les derniers vestiges de ce qui forme la race malaise.” (12) Un autre type de durcissement a relégué les Mongols dans un “peuple de catégorie inférieure .” (13)

* LE DÉPÉRISSEMENT DES INDIENS

La catégorie de personnes que Steiner a trouvé la moins attrayante était les Indiens d’Amérique. Quel que soit leur âge, Steiner considérait les Indiens comme étant en relation avec “les forces qui ont beaucoup à voir avec la mort et le vieillissement.” (14) Il décrit les Indiens comme une “race humaine dégénérée” (15), ce qui serait selon lui la cause de leur extinction :

“Ce n’est pas à cause des caprices des Européens que la population indienne s’est éteinte, mais du fait que la population indienne devait acquérir ces forces qui l’ont amenées à s’éteindre.” (16)

Tandis qu’il décrivait un déficit anormal de l’ego chez les Africains (une faiblesse du Moi), les Indiens d’Amérique avaient selon lui le problème opposé (un Moi hypertrophié). C’est ce qui expliquerait la couleur de leur peau (ou plutôt la couleur de peau que Steiner croyait qu’ils avaient) :

“Et ils développèrent ce Moi si fortement qu’il s’est déversé dans la couleur de leurs peaux : elles devinrent rouge-cuivrées. Voici ce qui a provoqué leur décadence.” (17)

* LA “RACE” BLANCHE

La “race” que Steiner décrit en termes positifs était – sans surprise – la race blanche. Quand il a passé en revue les différentes “races”, il a décrit comment elles ont été affligées par un “durcissement” de différents organes. Il en arrive finalement à ces peuples qui “ne se sont pas durcis du tout”. Ceux-ci se trouvaient dans “ces régions qui comprennent l’Europe et l’Asie d’aujourd’hui.” (18)

Ailleurs, il a déclaré que : “La caractéristique la plus mature  de l’evolution de l’humanité  se trouve dans la zone européenne. C’est tout simplement une loi (naturelle).” (19)

Lorsque des peuples non-européens se montraient performants dans l’une ou l’autre de leurs réalisations, Steiner l’expliquait en affirmant que ces succès venaient de ce que ces peuples avaient appris auprès des Européens :

“On affirme souvent que les Japonais connaissent un développement important qui est basé sur leur caractère – c’est une illusion ! Il n’y a aucun développement chez eux, du moins sur la base de leurs propres capacités. La raison pour laquelle ils ont été victorieux au cours de la dernière guerre vient du fait qu’ils utilisaient des navires de guerre et des canons inventés par les peuples européens, utilisant ainsi une culture étrangère. Il n’y a pas de développement quand un peuple adopte ce que les caractéristiques d’un autre peuple a produit – il doit se développer sur la base de sa propre nature. Voilà ce qui compte !” (20)

Selon les enseignements de Steiner au sujet de la transmigration des âmes, une même âme pourrait vivre dans des “races” différentes au cours de ses multiples incarnations. La race dans laquelle on s’incarne dépendrait cependant de la manière dont on se serait comporté dans sa vie antérieure :

“Une âme peut s’incarner dans n’importe quelle race. Mais si cette âme ne devient pas mauvaise, il n’est pas nécessaire qu’elle s’incarne dans une race en déclin. Elle se réincarnera plutôt dans une race qui progresse.” (21)

En d’autres termes, il est important vous soyez quelqu’un de bien, afin de ne pas devenir un Noir, un Japonais ou même un Indien d’Amérique dans votre prochaine vie !

* LA DÉFENSE ANTHROPOSOPHIQUE

Les anthroposophes utilisent généralement trois lignes de défense, quand la question du racisme de Steiner est soulevée. La première ligne de défense consiste à déclarer que les citations sont “sorties de leur contexte”. C’est une défense très médiocre. D’une manière triviale, toutes les citations sont bien entendu prises hors contexte, mais il ne s’ensuit pas qu’elles induisent en erreur. Pour défendre Steiner, il ne suffit pas de déclarer que des citations comme celles-ci sont “sorties de leur contexte”. Il faudrait également  prouver que le contexte du texte d’où est extraite la citation de Steiner n’était pas raciste.

Or une telle explication n’existe pas. C’est pourquoi les anthroposophes qui utilisent cet argument se satisfont de l’accusation générale du hors-contexte, et ne font aucune tentative pour montrer que ces citations ne sont pas représentatives des textes dont elles sont issues.

On peut d’ailleurs se demander à quoi pourrait ressembler un texte non-raciste de Steiner, quand cet auteur exprime son point de vue avec des phrases comme “l’âme totalement passive du nègre” ou “une race humaine dégénérée”.

La seconde ligne de défense prétend que les déclarations de Steiner auraient été normales à son époque, et qu’elles ne peuvent donc être considérées comme particulièrement notables ni même sujette à  controverses. Cette affirmation ne peut convaincre que ceux qui ne sont pas familiers avec le contexte historique. Les citations de Steiner ont en effet été faites au cours des premières décennies des années 1900, avant l’ère nazie. Ses développements sur les peuples non-européens étaient à cette époque inhabituellement dégradants et offensants, même au sein des régions de langue allemande.

Steiner appartenait ainsi au nombre de ceux qui ont ouvert la voie au nazisme en exprimant l’idée de la supériorité de la race “blanche”.

* LE DERNIER ARGUMENT

Plus récemment, certains anthroposophes se sont mis à utiliser une troisième ligne de défense. A présent, ils prétendent que les textes de ces citations à caractère raciste ne proviennent pas de l’oeuvre « officielle » de Steiner. Car la majorité de ces citations ne proviennent pas de ses livres, mais de ses conférences, qui ont été prises en notes par ses sténographes.

Cet argument est très étrange pour ceux qui connaissent l’anthroposophie et son histoire. Les conférences de Steiner ont  en effet toujours été au centre de l’anthroposophie. Elles constituent la source principale de son enseignement ésotérique, qui ne pouvait par définition pas être transmis à des personnes extérieures au mouvement et donc publiés de manière officielle. Les anthroposophes s’accordent en effet pour dire que les gens qui ne sont pas préparés ne peuvent pas comprendre ces textes correctement.

Antérieurement, la plupart de ces textes étaient gardés strictement secrets. Aujourd’hui, ils font partie de l’ensemble des œuvres imprimées de Steiner, publiées par une entreprise qui coopère avec la plus haute direction internationale de l’anthroposophie. La ligne de défense prétendant que ces conférences ne peuvent être utilisées comme sources, à ma connaissance, n’a pas été exprimée avant que des non-anthroposophes ne les critiquent publiquement et ne dénoncent leur caractère raciste. Les conférences de Steiner sont d’ailleurs encore utilisées à l’intérieur du milieu anthroposophique.

Dans les livres imprimés de Steiner, les déclarations concernant les races humaines sont certes plus modérées que dans les conférences. Il y a une explication à cela : les livres étaient destinés à être lus par des non-anthroposophes. Par conséquent, ils sont généralement – indépendamment du sujet – plus généraux et plus prudents dans leurs formulations que ce n’est le cas dans les conférences.

* UN PROBLÈME DIFFICILE POUR L’ANTHROPOSOPHIE

Évidemment, il n’y a pas que les anthroposophes qui ont des squelettes dans leurs placards. Il existe de nombreux autres exemples  Ainsi le fondateur de la logique mathématique moderne et de la philosophie analytique, Gottlob Frege, qui avaient des opinions racistes. Mais ce n’est pas un problème en soi, car ses travaux sont séparés de son racisme. Et il n’y a pas de philosophes analytiques qui utilisent les écrits racistes de Frege comme source de connaissance des différents domaines de la vie.

Il en va autrement pour l’anthroposophie. Des explications entières de Steiner sur les “races humaines” et leurs actions occupent une grande partie de ses écrits concernant l’Histoire, où les concepts de races- racines et d’ âmes de peuples sont fondamentaux. C’est pourquoi supprimer les enseignements raciaux de l’anthroposophie n’est pas une tâche facile. Ce ne serait pas comme enlever une tumeur isolée, mais bien plutôt comme tenter d’enlever une tumeur avec de nombreuses métastases. Voilà pourquoi cela est si difficile pour les anthroposophes. D’autant que ce qui est en jeu pour eux est le fondement même du mouvement anthroposophique, à savoir la croyance en la veracité des perceptions spirituelles de Rudolf Steiner en tant que source viable de connaissances.

Source :

http://www.skepticreport.com/sr/?p=480#1

14 octobre 2015

Traduit de l’anglais : J.-F. Theys, 17-02-2017.

Revue par Gregoire Perra.

(1) Jesper Jerkert (red.), Antroposofin – en kritisk granskning, Stockholm 2003.
(2) En av de mest ihärdiga Steiner-försvararna är Sune Nordwall på http://hem.passagen.se/thebee/
(3) Artikeln bygger i dessa delar väsentligen på Sven Ove Hansson, “Antroposofins raslära”, Folkvett 4/1988, s. 13–17.
(4) Rudolf Steiner, Die Mission einzelner Volksseelen, 1910, s. 4:6. – La mission des âmes de quelques peuples dans ses rapports avec la Mythologie germano-nordique. Cycle de 11 conférences faites à Oslo du 7 au 17 juin 1910. – GA 121 – Éditions Triades – Supplément n°40 de la revue Triades. Quatrième conférence.
(5) Die Mission einzelner Volksseelen, s. 4:8.
(6) Die Mission einzelner Volksseelen, s. 4:8.
(7) Rudolf Steiner, Welt, Erde und Mensch, 1908, s. 6:16. – L’Univers, la Terre et l’homme, Leur nature et leur
évolution. Rapports de la mythologie égyptienne avec la civilisation contemporaine. – Onze conférences faites à Stuttgart entre les 4 et 16 août 1908. – GA 105, Éditions Triades 1977. Conférence n°6, p. 120.
(8) Rudolf Steiner, Geisteswissenschaftliche Menschenkunde, 1908–1909, s. 5:9. – Le Moi, son origine spirituelle, son
évolution, son environnement. Dix-neuf conférences pour les membres données à Berlin entre le 19 octobre 1908 et le 17 juin 1909. – GA 107, Éditions Anthroposophiques Romandes.
(9) Die Mission einzelner Volksseelen, s. 4:8.
(10) Geisteswissenschaftliche Menschenkunde, s. 5:10–11. (Dans la conférence n°18, Berlin, 3 mai 1909, Le Moi, son origine spirituelle, son évolution, son environnent, GA 107, on voit que dans la traduction française le mot nègre figurant dans l’édition allemande a été remplacé par noir ! On a ainsi : Negerbevölkerung, … Daher sind die Neger schwarz. … Sehen Sie sich diese Farben an, von des Negern angefangen….von der ganz passiven Negerseele… Ce qui montre que les traductions ne permettent pas de se faire une idée exacte des propos tenus par Steiner, car elles sont rendues un peu plus acceptables par les traducteurs. ndt.)
(11) Rudolf Steiner, Die Theosophie des Rosenkreuzers, 1907, s. 37. – La théosophie du Rose-Croix. GA 99, 1907 – EAR
(12) Welt, Erde und Mensch, s. 6:16.
(13) Rudolf Steiner, Vor dem Tore der Theosophie, 1906, s. 37. Även: Welt, Erde und Mensch, s. 6:16.
(14) Die Mission einzelner Volksseelen, s. 4:9.
(15) Welt, Erde und Mensch, s. 6:16.
(16) Die Mission einzelner Volksseelen, s. 4:9.
(17) Geisteswissenschaftliche Menschenkunde, s. 5:14. Se även s. 5:9.
(18) Welt, Erde und Mensch, s. 6:17.
(19) Die Mission einzelner Volksseelen, s. 4:9.
(20) Welt, Erde und Mensch, s. 10:13–14.
(21) Vor dem Tore der Theosophie, s. 42. – Introduction à la science de l’occulte, GA 95, 1906 – EAR

Commentaire(s)

> livre D I Y

Anthroposophie, le fantasme de Rudolf Steiner
Documentation -> https://jf.bizzart.biz/

avec :

Affabulations anthroposophiques

Documentation anthroposophique (1)

Documentation anthroposophique (2)

La critique de l'Anthroposophie sur le WEB

etc

> plus

Éducation, santé, agriculture, banques : les bonnes affaires des disciples de Rudolf Steiner

«L’anthroposophie, discrète multinationale de l’ésotérisme» - https://www.monde-diplomatique.fr/2018/07/MALET/58830

> ?

Perra est #Charlie.

Est-il républicain ?

> Même les sectes irationnelles sont dans l'image

Les écoles Steiner-Waldorf se sont offerts des écoles (et des beaux clips) en Inde et en Afrique pour leur relation publique ( com' pub' ...)

Sinon l'idéologie raciste (et sexiste) est toujours implanté dans ces structures au-délà du vernis "humaniste" "progressiste", c'est le suprémacisme, le racisme, le sexisme et l'inégalité de cette secte

> logique

en même temps perra est aussi vaseux que mendax qui lui est un sombre connard en plus

logique qu'il soit publié sur indymerdia

> Antiracistes

Les écoles Steiner-Waldorf sont des "sectes" racistes qui ont bien compris que le racisme de l'anthropophosie ne passe pas, ne passera jamais et elles essaient en vain de le cacher, de se dissocier du fondateur

il suffit de gratter pour lire les publications "théoriques" (idéologiques plutôt) pour retrouver en 2018 :

- sexisme

- fascisme

- racisme

- mysticisme

enrobés de faux bons sentiments, de politiquement correct etc ...

> -

On parle d'idéologie raciste caché sous les apparences et les pubs

et un troll raciste

publie les vidéos de propagande de l'unesco sur les waldorf/steiner truc ...

Ne soyons pas dupes de cette secte raciste

Le front national comme le klu klux klan pour se défendre mettent en avant "leur" personnes racisé-e-s aussi

> multiples défenses ? !

Plus récemment, certains anthroposophes se sont mis à utiliser une troisième ligne de défense.

A présent, iels prétendent que les textes de ces citations à caractère raciste ne proviennent pas de l’œuvre « officielle » de Steiner.

Car la majorité de ces citations ne proviennent pas de ses livres, mais de ses conférences, qui ont été prises en notes par ses sténographes.

> basta les racistes anthropopopopoposophes

Des explications entières de Steiner sur les “races humaines” et leurs actions occupent une grande partie de ses écrits concernant l’Histoire, où les concepts de races- racines et d’ âmes de peuples sont fondamentaux.

C’est pourquoi supprimer les enseignements raciaux de l’anthroposophie n’est pas une tâche facile.

Ce ne serait pas comme enlever une tumeur isolée, mais bien plutôt comme tenter d’enlever une tumeur avec de nombreuses métastases.

Voilà pourquoi cela est si difficile pour les anthroposophes.

D’autant que ce qui est en jeu pour eux est le fondement même du mouvement anthroposophique, à savoir la croyance en la veracité des perceptions spirituelles de Rudolf Steiner en tant que source viable de connaissances.

> + 1994 + 1995

https://www.gemppi.org/sectes-et-mouvances/autres-profils/anthroposophie-les-croyances-et-doctrines-racistes-de-rudolf-steiner/

Anthroposophie : les croyances et doctrines racistes de Rudolf Steiner :

Durant le printemps 1994, une équipe d’experts scolaire est allée visiter une école urbaine WALDORF à Milwaukee, dans un quartier difficile.

Le rapport de ces experts souleva le problème du racisme dans l’école WALDORF en corrélation, semble-t-il avec les enseignements de Rudolf STEINER. Le témoignage d’une femme blanche, dont le fils mulâtre, très brillant dans ses études, nous est rapporté. Cette dame appréciait l’école WALDORF de son fils mais elle devait constamment résister aux avis des enseignants qui voulaient la convaincre des limites ” évolutionnistes “ des enfants noirs.

Aux Pays-bas, le gouvernement a ordonné une instruction judiciaire sur les écoles WALDORF accusées d’enseigner ouvertement le racisme (de VOLKSKRANT, 04 FEVRIER 1995).

Certains écrits de Steiner sont en fait racistes.

“DE VOLKSKRANT” 14 août 1996 (Pays Bas).

Les écoles WALDORF ont défrayé la chronique en 1995, lorsqu’il devint public qu’un enseignant à Zuphen demanda à ses élèves d’écrire dans leurs calepins, lors d’une leçon sur la “race”, que les “gens de race noire ont des lèvres épaisses et qu’ils en sont à une phase développement infantile “. --- C’est effectivement un dogme de Steiner

> +

L’AWSNA, l’association des écoles et instituts Waldorf en Amérique du Nord, fait l’objet d’une poursuite pour racisme et discrimination, une accusation qui colle depuis longtemps à l’anthroposophie.

> Tapis rouge pour l’ésotérisme raciste

https://jsegalavienne.wordpress.com/2011/03/09/tapis-rouge-pour-lesoterisme-raciste/

Sur RFI, le 24 février dernier, dans l’émission Accents d’Europe, on pouvait entendre un reportage (ici en mp3) de Louise Estatof, à Berlin, sur « une école qui donne une vraie place aux parents, mais aussi et surtout aux enfants ». Il s’agit là, toujours selon la journaliste, de « l’un des principes de base des écoles Waldorf, qui veulent mettre en valeur les potentialités propres à chaque enfant ». Le phénomène est loin d’être marginal car on compte actuellement près de 700 écoles de ce type en Europe, dont 222 en Allemagne, pour 80 000 élèves. Le nom ‘Waldorf’, vient de l’usine de cigarettes Waldorf-Astoria, à Stuttgart, où une première école fut ouverte en 1919 pour les enfants d’ouvriers.

Le fait que ces écoles soient autogérées peut sembler sympathique au premier abord mais l’auditeur pouvait avoir la puce à l’oreille en entendant que parmi les matières enseignées aux élèves de 7 à 14 ans, on trouve la « mythologie nordique » (et la minéralogie). La journaliste explique ce ces écoles Waldorf ont été initiées par « le philosophe et précepteur Rudolf Steiner ». Ce n’est qu’à la fin du reportage qu’elle fait part de quelques réserves : « beaucoup associent [ces écoles] à des sectes qui inculquent aux élèves l’anthroposophie mouvement spirituel découvert par Rudolf Steiner et qui prône la réincarnation ». Incontestablement, le verbe « inventer » aurait été plus adéquat que « découvrir »… si l’on penche de près aux écrits de ce M. Steiner…

Mais avant cela, rappelons qu’en Autriche, à Vienne, le 27 février, c’est tout simplement le Président du pays, Heinz Fischer, qui a apporté son parrainage à une journée organisée en l’honneur des 150 ans de la naissance de Rudolf Steiner. Cette manifestation s’est déroulée à la Hofburg, la résidence impériale de l’Empire austro-hongrois (en Autriche, de nombreuses manifestation douteuses d’y déroulent, comme le bal de la corporation qui fédère les différents mouvements néo-fascistes ­ un peu comme si une partie de l’Elysée était louée pour la fête du front national). Le comité d’honneur de « l’année Steiner » comporte aujourd’hui l’actuelle ministre de l’éducation, des arts et de la culture (Claudie Schmied), le recteur de l’université de de sciences économiques de Vienne (Christoph Badelt) et encore bien d’autres célébrités locales.

Rudolf Steiner est d’abord un théosophe, pour lequel la religion est un moyen d’accéder à la vérité. Sa conception du monde repose sur des théories ouvertement racistes : dans La science humaine de l’Homme (Geisteswissenschaftliche Menschenkunde, recueil de 19 conférences donnée entre 1908 et 1909, ici en PDF), il donne (p. 295) sa version de l’évolution historique de l’humanité : « Les hommes qui avaient trop peu développé leur sentiment de ‘je’ émigrèrent vers l’est et la part de ceux qui sont restés parmi ces hommes ont donné la population nègre d’Afrique. » (Die Menschen, welche ihr Ich-Gefühl zu gering ausgebildet hatten, wanderten nach dem Osten und die übrig gebliebenen Reste von diesen Menschen sind die nachherige Negerbevölkerung Afrikas geworden). Il en tire alors le schéma suivant, avec des branches « décadentes » pour les singes et les indiens. Dans un livre remarquable, Anthroposophie : enquête sur un pouvoir occulte, Paul Ariès aborde largement la question du racisme de Steiner. Cette citation de Steiner remonte à 1922, elle est assez éclairante :

Un bon livre pour comprendre l'anthroposophie et ses dangers

Rudolf Steiner, « Menschheits-Entwickelung und Christus-Erkenntnis », Rudolf Steiner Verlag, Dornach/Schweiz, 1981, (GA 100), Seite 245

« Je me suis rendu récemment à Bâle où j’ai trouvé la liste des dernières parutions : il y avait un roman ‘nègre’ qui s’inscrit tout à fait dans la lignée d’une infiltration progressive de la civilisation africaine dans la civilisation européenne contemporaine. Partout on exécute des danses nègres, partout on sautille comme des nègres. On va même jusqu’à produire ce roman nègre. (…) Je suis convaincu que s’il sort encore un certain nombre de romans nègres et que nous en donnons à lire aux femmes enceintes, notamment dans les tout premiers temps de leur grossesse, où elles manifestent aujourd’hui parfois de telles envies – si nous leur donnons des romans nègres, il n’est absolument pas nécessaire que des nègres viennent en Europe pour qu’il y ait des mulâtres ; l’esprit de ces lectures donnera naissance en Europe à un bon nombre d’enfants tout gris, qui auront des cheveux mulâtres, des enfants qui auront l’apparence d’enfants mulâtres. » (p. 60)

En 1998, on trouvait en bonne place dans la bibliographie utilisée dans les écoles Waldorf allemandes les écrits d’un épigone de Steiner, Ernst Uehli. Dans Atlantis et le mystère de l’age de glace (Atlantis und das Rätsel der Eiszeitkunst), ce dernier écrivait « Le germe du génie a déjà été placé dans la race aryenne dès le berceau atlaniste » ou encore « le nègre d’aujourd’hui est resté un être imitatif » (« Der Keim zum Genie ist der arischen Rasse bereits in ihre atlantische Wiege gelegt worden » et « Der heutige Neger ist kindlich, ist ein nachahmendes Wesen geblieben. »)

Concernant les Juifs, Steiner n’était pas clair non plus, c’est le moins que l’on puisse dire, puisqu’il prônait une assimilation totale (voir une analyse en détail sur ce site ou celui-ci, excellent, avec des citations précises et référencées). Des élèves de Steiner, comme Ludwig Thieben et Karl König, étaient eux tout à fait antisémites (leurs livres étaient encore réimprimés en 1991, selon cet article).

L’anthroposophie, c’est aussi un gros business avec les produits cosmétiques Weleda et – hélas – le grand retour de l’astrologie dans les milieux paysans : sous le concept marketing « d’agriculture bio-dynamique » (les anthroposophes surfent depuis longtemps sur la vague du bio !), on impose aux agriculteurs de respecter un calendrier zodiacal, de tenir compte d’un « rythme tropique lunaire », de préparer du compost avec de l’achillée millefeuille (Achillea millefolium) qui jouerait un rôle particulier dans la mobilité du soufre et de la potasse, de la camomille (Matricaria recutita), apparememnt liée au métabolisme du calcium et qui régulariserait les processus de l’azote… etc. (voir l’article Wikipédia pour ces foutaises).

L’agriculture bio-dynamique vend ses produits sous la marque demeter… qui n’a pas changé depuis mai 1939, lorsqu’ils honoraient Hitler pour son 50ème anniversaire. En 2011, ils n’ont même pas éprouvé le besoin de changer de logo.L'agriculture bio-dynamique célèbre les 50 ans d'Hitler

En somme, l’anthroposophie est avant tout un mélange de racisme et d’ésotérisme… avec de très nombreux prolongements (par exemple, dans le secteur financier, avec la Nouvelle Économie Fraternelle). Ce mouvement a été qualifié de sectaire par un rapport parlementaire en France (rapport parlementaire n°1687 du 10 juin 1999: « Les sectes et l’argent », cf. ce compte-rendu). Aujourd’hui, il a pignon sur rue en Autriche et en Allemagne… ????

Sources :

Paul Aries, Anthroposophie : enquête sur un pouvoir occulte, Golias, Villeurbanne, 2001

Anthroposophie – Les croyances et doctrines racistes de Rudolf Steiner (site contre les sectes).

Manuela Pfohl, «« Der Neger hat ein starkes Triebleben »», Stern, 5,09,2007

L’excellent wiki esowatch sur Steiner

A lire aussi : les parents anthroposophes qui refusent le vaccin contre la rougeole (Die Presse, 4. April 2008)

Enfin, récompense pour celles et ceux qui lisent l’allemend, les réaction de l’écraivain Kurt Tucholsky lorsqu’en 1924 il a entendu Steiner à Paris. A déguster : Rudolf Steiner in Paris !

n7

> +

STEINER’S RACISM

The Evil Within

by Roger Rawlings

Afterword by Peter Staudenmaier

Appendix by Maura Kwaten

https://sites.google.com/site/waldorfwatch/steiners-racism

>  les enjeux

Premiers aperçus de sa doctrine : « Je me suis rendu récemment à Bâle, il y avait un roman nègre qui s’inscrit dans la ligne d’une infiltration progressive de la civilisation africaine dans la civilisation européenne contemporaine. (…) S’il sort encore un certain nombre de romans nègres et que nous en donnons à lire aux femmes enceintes, [cela] donnera naissance à un bon nombre d’enfants tout gris, mulâtres. » Ou encore : « Les antécédents d’un singe ressemblent aussi peu à ceux d’un poisson que les antécédents de l’esprit de Goethe à ceux d’un sauvage (2). » Le style est abominable, une bouillie informe. Mais Steiner a de hautes vues, il appelle carrément de ses vœux un nouveau système social en Europe.

« Quand nous avons découvert qui était Steiner, reprend Pierre, nous avons réagi par une mise en garde sur la liste de diffusion électronique d’ATTAC. À notre grande surprise, de nombreux membres ont pris fait et cause pour ce type qu’ils qualifiaient d’“extraordinaire ” . Ces prosélytes avaient pour la plupart été en contact avec la NEF. Nous avons alors craint que cette société soit un cheval de Troie et, qu’en fait, ce soit l’anthroposophie qui fasse son nid dans les milieux alternatifs. »

Marie, présidente départementale de l’association, confirme qu’elle a immédiatement alerté la direction d’ATTAC, mais que celle-ci « a botté en touche ». Il s’agirait d’un problème purement local et sans grande importance. ATTAC serait trop diversifiée pour être infiltrée par qui que ce soit…

Des races supérieures et des races inférieures

Or, le problème n’est pas isolé. Philippe est un bénévole du réseau Biocoop, premier distributeur français de produits biologiques avec deux cents magasins, un millier de salariés et un milliard de francs de chiffre d’affaires, soit 12 % du marché. Localement, il assure la présidence du conseil de surveillance d’une coopérative. Lui aussi est inquiet. « Suite à un partenariat signé en 1998, Biocoop assure la promotion du compte épargne nature de la NEF. C’est un placement proposé aux particuliers et destiné à financer des “ projets écologiques ”. En 1999, par échange de bons procédés, la NEF a accordé un total de 3,485 millions de francs à Biocoop. Quand j’ai tiqué à cause des fumeuses théories de Steiner, un représentant de la NEF m’a affirmé que les critiques qui circulent sont le fruit d’un complot communisto-maçonnique. »

4454

On chercherait à diaboliser l’anthroposophie ? Pas sûr. En fait de complot, ce sont des questions très simples que posent ces militants. Dans sa volonté de créer en France la « banque du développement durable et des solidarités », la NEF peut aujourd’hui compter sur la collaboration d’une large part du mouvement alternatif. Des associations comme Bâtir Humain, Éthique et Investissement ou le réseau de commerce équitable Artisans du Soleil lui ont déjà apporté leur soutien. Quelques poids lourds écolos également. Sur une brochure de la NEF figurent les logos de France Nature Environnement (FNE) et du World Wild life Fund (WWF).

Comme celle de Ron Hubbard pour les scientologues, la pensée de Steiner irrigue tout le mouvement anthroposophique actuel.

Mais qui était-il ? Un enfant pas comme les autres, né dans l’Empire austro-hongrois, affirmant jouir du don de clairvoyance. Un étudiant viennois fasciné par Goethe. Un prédicateur berlinois tourmenté par ses visions.

steiner_photo

De fait, l’omniscience de Steiner rappelle celle des « fous littéraires ». La transcription de ses 6000 conférences et quarante ouvrages couvrirait près d’un million de pages. Rien n’est épargné : religion, éducation, médecine, agriculture, politique, économie…

Et quand Steiner estime dans le livre L’âme des peuples que « ce n’est pas pour le plaisir des Européens que la population indienne a péri, mais parce que la population indienne devait acquérir les forces nécessaires pour l’amener à périr », la chose est pour lui parfaitement logique. C’est la théorie de l’« involution-évolution » des races. Selon elle, l’humanité évolue selon des cycles au cours desquels se succèdent sept races dont les quatre premières, inférieures, doivent disparaître pour assurer la rédemption des trois suivantes. À cette cosmogénèse, Steiner ajoute les forces du mal, qui auraient volontairement fait dérailler le système en faisant cohabiter les races…

300px-Steiner_raciste
Croquis réalisé par le cerveau raciste de Steiner, séparant d’un côté les « races » qui « involuent » et de l’autre, celles qui « évoluent ».
En 1936, à Nuremberg, on retrouve l’Association des médecins anthroposophiques au sein du Groupe d’étude du Reich pour une nouvelle médecine allemande. Avant de tomber en disgrâce, certains principes anthroposophiques avaient donc séduit les nazis. Plus récemment, en 1995, le gouvernement hollandais a dû inciter les écoles Waldorf à la prudence. Appliquant une méthode pédagogique créée par Steiner, certains enseignants apprenaient aux enfants que la race noire est au stade de l’enfance, la jaune à celui de l’adolescence, seule la race blanche pouvant être considérée comme adulte.

Aux États-Unis, le groupe PLANS (Pour des écoles légales et non sectaires) a dénoncé les mêmes dérapages. En Allemagne, c’est l’AKDH, le mouvement des enfants de l’Holocauste, qui s’inquiète. En France, un rapport parlementaire – plutôt décrié – de 1999 sur Les sectes et l’argent épinglait l’anthroposophie.

Écolos et alternatifs sont sous le charme

Comment les promoteurs d’une économie fraternelle et solidaire peuvent-ils se réclamer d’une doctrine aussi nauséabonde ? Jacky Blanc, directeur général de la NEF, nous déclare d’emblée que sa société ne tient pas pour parole d’évangile l’enseignement de Steiner, qu’elle n’est en rien liée à l’anthroposophie. Ignore-t-il que la charte même de la NEF se réfère à Steiner ? Faut-il rappeler que la Société d’anthroposophie, sociétaire de la NEF à hauteur de 180 400 francs, évoque clairement celle-ci au rang de ses « réalisations sociales » ? Jacky Blanc concède que la NEF s’est bâtie grâce à des personnes en lien direct ou indirect avec Steiner. D’ailleurs, les hypothèses du philosophe lui semblent de « bonnes hypothèses ». « Pour moi, Steiner n’a jamais eu d’attitude raciste. II a essayé de comprendre l’évolution du monde et comment celle-ci a fait qu’il y a eu une différenciation en races. On ne peut pas dire qu’on est tous identiques. On peut dire qu’on est tous égaux. Avoir osé dire qu’on n’est pas tous identiques, c’est peut-être ça qu’aujourd’hui on reproche à Steiner. »

Le 12 décembre 1999, Alain Lipietz, député européen (Verts), a signé dans Le Monde un communiqué de soutien à la NEF : « Je travaille avec des gens de la NEF, je n’ai jamais rien trouvé de raciste ni de sectaire chez aucun d’eux. Ce rattachement de la NEF à la pensée de Steiner me semble donc douteux et en tout cas indémontré. L’ont-ils seulement lu ? »

Guy Hascoët, le nouveau secrétaire d’État à l’Économie solidaire, se trouble quand on expose devant lui le contenu raciste de la pensée de Steiner. « J’avoue ne pas avoir étudié le dossier comme vous… ça pose problème… S’il y a un prosélytisme raciste, il existe une loi pour le condamner. Si votre reportage met en lumière les choses, on verra bien quelles seront les réactions. »

Seule Marie-Christine Blandin, ex-présidente du conseil régional Nord-Pas-de-Calais, est d’emblée réservée : « Défendons l’économie solidaire comme un secteur éthique à part entière. Chez nous, cinq ans d’effort ont abouti à la création de la Caisse Solidaire, spécialisée dans les prêts aux chômeurs et aux Très petites entreprises. » Quelle différence avec la NEF ? Pour Christian Tytgat, directeur de la caisse en question, le problème touche à la laïcité : « Une banque confessionnelle me semble inconcevable ».

Bien que la NEF soit une coopérative, les anthroposophes occupent 100 % des postes de direction, alors qu’ils ne représentent qu’un quart des sociétaires… « Aujourd’hui en Angleterre, une banque anthroposophe finance la création du premier collège technique vert ». Cette collusion n’est pas unique en Europe. Le 12 septembre 1987, à Liestal, l’assemblée des délégués du Parti écologiste suisse a adopté un texte concernant la politique culturelle et l’éducation inspiré des théories de Steiner.

C’est justement en Suisse que l’anthroposophie trouve ses bases. Nous y avons découvert comment la NEF s’inscrit concrètement dans cette curieuse philosophie qui ne laisse rien au hasard.

goetheanum

Dornach, petit village de Suisse alémanique, à une dizaine de kilomètres au sud de Bâle. Là, se dresse le Goetheanum. Entre bunker et cathédrale, le gigantesque édifice en béton armé abrite le siège de la Société anthroposophique universelle (SAU). Autour, douze bâtiments annexes aux formes baroques. La commune est ravie. Le Goetheanum, qui a placé quatre de ses représentants au conseil municipal, attire des milliers de « pèlerins ». Deux cents francs la visite, suivez le guide dans un labyrinthe mégalomaniaque. « Steiner, cet homme extraordinaire » par-ci, « Steiner, ce génie » par-là…

1024px-Goetheanum_Dornach2

Le Goetheanum est une « pompe à phynances »

Plus difficile d’en savoir plus sur la nébuleuse planétaire qui s’articule autour du Goetheanum et se décline en quarante-cinq représentations nationales. Celles-ci assurent la promotion d’une série de sous structures en apparence hétéroclites : les écoles Waldorf (650 dans le monde, dont une dizaine en France accueillant 2500 élèves environ), la Communauté des Chrétiens, diverses maisons d’édition, une kyrielle d’associations à caractère médical, pharmaceutique ou agricole. Toutes, à leur façon, appliquent les enseignements de Steiner.

À en croire le guide, ce complexe organigramme est totalement indépendant du Goetheanum. En réalité, des sommes considérables « remontent » vers la maison mère de Dornach. Chaque représentation nationale lui reverse un tiers de ses cotisations. Pour la France, cela peut représenter jusqu’à 500 000 francs par an. Peu de chose en comparaison des droits d’auteur sur les 354 ouvrages de Steiner diffusés à travers le monde et gérés par la Rudolf Steiner Verlag du Goetheanum.

Cette dernière est par ailleurs l’actionnaire majoritaire du groupe Weleda, qui commercialise les fameux « remèdes anthroposophiques » (dont Iscador, un extrait de gui censé combattre le cancer). En 1997, Weleda, avec 1100 salariés dans dix-huit pays, affichait un chiffre d’affaires de 700 millions de francs. Weleda finance notamment les « travaux scientifiques » de la Section médicale du Goetheanum. Dans le même registre, les produits de « l’agriculture anthroposophique bio-dynamique » (des engrais chargés en « force astrale ») sont gérés par l’association internationale Demeter, administrée par des anthroposophes.

Le jeu des cotisations, des copyrights ou de l’actionnariat contribue donc à alimenter les caisses de la maison mère. Sans oublier les dons.

La NEF, dans ce circuit, apparaît comme une pompe à finances, à l’instar des autres établissements ouverts en Belgique, aux Pays-Bas, ou en Angleterre. Pour engranger l’épargne de tous, il faut prêter à tous. Ainsi seulement, « l’argent qui relie les hommes » peut, à terme, profiter au Goetheanum.

Récemment, la revue L’Esprit du temps normalement réservée aux seuls adeptes, exprimait ses craintes que la NEF ne finisse par perdre son âme steinerienne. Une inquiétude aussitôt démentie par un « droit de réponse » signé Société anthroposophique universelleJean-Pierre Bideau et Henri Nouyrit, responsables du conseil de surveillance de la NEF : « La charte de la NEF qui fait explicitement référence à l’œuvre de Rudolf Steiner (…) témoigne que l’élargissement et la diversification de son sociétariat n’ont pas eu pour conséquence une trahison de ses fondements (…). Dans les milieux de l’économie sociale, de l’économie alternative et solidaire, de l’agriculture durable, du logement social qui n’avaient quasiment aucun contact avec la pensée et l’œuvre de Steiner la NEF a apporté au cours des années un témoignage qui a ouvert un horizon nouveau à bien des personnes. Mais en même temps, chaque fois qu’une institution steinerienne s’est adressée à la NEF pour avoir un appui, elle a trouvé une équipe dévouée à sa cause. » Voilà qui est explicite.

hameau_des_buis_colibri_pierre_rabhi
Vitrine de l’anthroposophie, le « Hameau des Buis » de Pierre et Sophie Rabhi. En bas à droite de la photo, un cercle Steiner sur ce même hameau privatisé.

La NEF est plus proche de Davos que de Seattle

Tout aussi transparente est la doctrine économique de Steiner. Le parlementarisme n’y a pas sa place. Ni le syndicalisme, jugé improductif : « Qui donc travaillerait si [les] hommes devaient passer leur temps en débats sur le travail ? » Son programme rappelle beaucoup plus les conciliabules de Davos que les discours du Larzac : « Il faut soustraire toute activité économique à la tutelle de l’État (…). Dans une organisation économique à l’échelle mondiale le libre-échange offrira la meilleure garantie pour l’établissement des prix justes dans les diverses régions de la Terre. »

La NEF ne se cache pas de participer à cette vision : « C’est évidemment à cette partie de l’œuvre de Steiner que se réfère la NEF » déclare-t-elle dans un communiqué. Avec un capital approchant les 40 millions de francs, elle postule donc pour le statut de banque. La question, confirme Matignon, est actuellement en cours d’examen à la Direction du Trésor.

La « troisième gauche » continuera-t-elle à se rapprocher d’une philosophie aux antipodes de ses aspirations. Militants alternatifs et écolos ont-ils compris les enjeux ?

Renaud Marhic

1. Association pour une taxation des transactions financières pour l’aide aux citoyens.
2. Conférence de 1922 sur le thème Santé et maladie.

> https://rebellyon.info/Le-clan-Rabhi-a-l-avant-garde-de-la-confusion

https://rebellyon.info/Le-clan-Rabhi-a-l-avant-garde-de-la-confusion

> http://www.waldorfcritics.org/articles.html#Racism

Racism and the Relationship of Anthroposophy to Nazi Philosophy

> Contre le métissage

Contre le métissage des races

Alors qu’Hitler explique, dans Mein Kampf, sa haine des Juifs mais également de la France, Rudolf Steiner cible les Noirs et les Français-es.
Lors d’une tournée de 18 conférences en Allemagne et aux Pays-Bas, en 1921, il explique que les Noir-e-s sont des "créatures primitives soumises à leurs instincts", et qui ne peuvent donc pas se développer spirituellement par elleux-mêmes.

Pour cela, il faut "les Blancs pour les éduquer". Comble de ce délire, il conseille même aux femmes blanches de ne pas lire de "romans nègres" pendant leur grossesse, car dans ce cas, elles auraient des "enfants mulâtres".

Ses textes ont été regroupés dans son livre intitulé Die Verantwortung des Menschen für die Weltentwicklung (La responsabilité de l’homme pour l’évolution du monde).

Être nazi ET anthroposophe est un développement logique.

Parmi les dirigeants hitlériens, Rudolf Hess, adjoint d’Hitler et n°3 du régime, est un adepte des pratiques anthroposophiques. Richard Karutz, directeur du musée anthropologique à Lübeck (années 1920 et 1930), anthroposophe et antisémite notoire, juge qu’il faut proscrire le métissage des races, "surtout des Blancs et des non-Blancs". Quant à la Société anthroposophique allemande, elle envoie, dès 1934, une lettre à Hitler pour souligner la compatibilité de l’anthroposophie avec les valeurs nationales-socialistes : aryanité certes, mais également l’espace vital (Lebensraum).

>  Rudolf Steiner et le racisme

Mémoire de Francfort

Rudolf Steiner et le racisme 1

Une étude de Ramon Brüll et Dr. Jens Heisterkamp

Sommaire:

I. Introduction

II. Analyse critique de propos de Rudolf Steiner
1. Racisme apparent dans la terminologie théosophique
2. Antisémitisme et antijudaïsme
3. Discrimination induite par la qualification de décadence attribuée à certains peuples
4. Discrimination liée à des formulations ambiguës ou à des stéréotypes
5. Propos racistes

III. Steiner face à la recherche historique-critique
IV. La pensée de l’évolution : entre idéal et hiérarchisation
V. Résumé et conclusions

Annexe 1: Origine de ce Mémoire
Annexe 2: Documentation: les positions officielles dans le mouvement anthroposophique à propos des accusations de racisme

https://www.info3-verlag.de/wp-content/uploads/2018/08/Memoire_de_Francfort_Francais.pdf

> https://www.monde-libertaire.fr/?page=archives&numarchive=14393

En somme, l’anthroposophie c’est un mélange de racisme et d’ésotérisme… avec de très nombreux prolongements (par exemple, dans le secteur financier, la Nouvelle économie fraternelle, la fameuse Nef).

Ce mouvement a aujourd’hui pignon sur rue en Allemagne, en Autriche, et bien entendu en Suisse, où Steiner a fait ériger son mausolée, le Goetheanum.

En France, 2 300 élèves sont scolarisés dans 20 écoles et jardins d’enfants de type Waldorf (selon le site des écoles Steiner-Waldorf).

Et côté business, l’anthroposophie se porte bien : le groupe Weleda avait un chiffre d’affaires total de 238 millions d’euros en 2008.

https://nantes.indymedia.org/other_medias/40439

> l'hopital qui se fout des ambulances

promo de paul ariès sur veritésteiner

ariès l'homophobe antivegan ami de rené balme (conspi) et de serge latouche (ami de alain de benoist)

> les écoles steiner présentes partout

En attendant, personne ne m'a expliqué pourquoi ces foutus poposophes créent des écoles ailleurs que chez "les aryens" ?

Imaginerait on les nazis ouvrir des écoles en Afrique, dans des réserves amérindiennes, en Asie etc... ?

Quel est l'interet pour eux ?

> Basta les racistes

Plus haut il t'a été dit que c'est de la pub et de la comm' (lire plus haut)

Quelqu'une a écrit que les racistes se cachent, mentent

Qui ne veut pas comprendre ?

> Négrophobie de Steiner

Rudolf Steiner, lors d’une tournée de 18 conférences en Allemagne et aux Pays-Bas, en 1921, dit :

« les Noir-e-s sont des "créatures primitives soumises à leurs instincts", et qui ne peuvent donc pas se développer spirituellement par elleux-mêmes »

> -

Les nazi-e-s ont envahi "militairement" l'Afrique du nord, cela prouve - t - il qu'iels ne furent pas racistes ?

> S'informer, refléchir, creuser

Dans les cas des nazis qui ont envahi l'Afrique du nord, il n'y a, en effet, aucune contradiction avec le fait qu'ils soient raciste, c'est clair. Leur intérêts peuvent etre mutlitples : géostratégie (en temps de guerre), pillages de ressources, hégémonie en général...

Mais quel rapport avec des personnes (bien souvent autochtones) qui montent des écoles Waldorf en afrique ? C'est du temps, de l'argent, de l'énergie, des problèmes, mais sans doute aussi des points positifs. Lesquels du coup ?

Ma question reste toujours sans réponse : quel interet ???
Si tu regarde vraiment les liens un peu au dessus, tu verras qu'il n'y a pas bcp "d'aryens" qui font fonctionner ces écoles. Peut etre qq uns de ci de la, au look franchement babos (mais bon, c'est une vitrine, de la com', c'est é-vi-dent !! :).

Les choses ne sont pas si simple.
T'en connais bcp des nazis avec des projets pédagogiques de ce genre ?
https://fr.ulule.com/steiner-inde/

Y a un truc qui cloche dans cette accusation unilatérale de racisme. Y a un truc qui cloche. Faut creuser. Et pas forcément toujours dans le meme sens. Faut creuser partout.

Par exemple, c'est pas mal de demander à Adolf ce qu'il pensait de Rudolf :

« le gnostique et anthroposophe Rudolf Steiner est adepte de la triarticulation de l’organisme social et d’autres méthodes juives destinées à ruiner l’état intellectuel des peuples […] Et qui trouve-t-on comme moteur derrière toutes ces diableries ? Le juif ! Ami du Dr Steiner. »
Adolf Hitler (« Staatsmänner oder Nationalverbrecher », Der Völkischer Beobachter, 15 mars 1921)

ou ce qu'en disait l'administration nazis, à l'époque :

Voici des extraits de rapports de l’administration nazie au sujet de l’anthroposophie :

« La pensée de Rudolf Steiner n’est pas biologique-raciale, mais biologique-cosmique. […] La communauté au sens de Rudolf Steiner est une communauté des esprits. De ce fait, l’humanité y prend nécessairement la place qui revient au peuple dans la conception nationale-socialiste » (Archive)

« Pour les anthroposophes, le but ultime est de travailler à la formation d’un « être humain » dénué de toute attache à un peuple. » (archives)

« L’anthroposophie n’a mentionné le national-socialisme ni avant, ni après son accession au pouvoir. Elle a ainsi manifesté indirectement mais sans équivoque sa position vis à vis du national-socialisme. Partant de son vieux concept d’esprit, elle a toujours combattu le « culte du sang et de la race comme intérieurement faux ». Bien que les races auraient eu autrefois de l’importance pour la vie sociale et politique, l’esprit serait arrivé au pouvoir au 19e siècle, et ce qui existerait encore aujourd’hui comme différences raciales devrait être surmonté spirituellement. » (Archive)

Conclusion de rapport, établi ici par un universitaire, Jakob Wilhelm Hauer, pour les services secrets allemands:

« Je considère la conception du monde anthroposophique dont l’orientation est dans tous les domaines internationaliste et pacifique comme radicalement incompatible avec le national-socialisme. La conception du monde national-socialiste se fonde sur l’idée du sang, de race, de peuple, puis sur l’idée d’un état totalitaire. Ces deux piliers du Troisième Reich sont justement repoussées par la conception du monde anthroposophique ». (archives)

Les citations référencées « archives » proviennent de l’ouvrage de Uwe Werner : Anthroposophen in der Zeit des Nationalsozialismus 1933-1945, R. Oldenbourg, Munich, 1999, dans lequel vous trouverez toutes les sources et références nécessaires.

> Ou pas

Le question est pas de savoir si y'a beaucoup d'aryens qui montent ces écoles. Si on élargit cet argument, y'a pas de néo-nazis, vu que la plupart si ce n'est tous ne sont pas aryens (si tant est que ca a existé de toute façon).

Les fondements politiques et philosophiques qui inspirent l'antroposophie sont de la merde, y'a assez de preuves dans les autres commentaires pour pas avoir besoin de creuser et se dire que si on lutte pour l'émancipation y'a pas grand chose à faire avec des personnes qui soutiennent ce courant ou s'en inspirent.

Pour le reste on s'en fout de ce que les nazis en pensaient. Steiner était un connard puant de racisme, de supprémacie blanche et de mysticisme, pas besoin de chercher confirmation ailleurs que dans ses écrits.

> basta

On ne répond pas plus à un troll qui ne comprend pas la pub et la comm' ou à la pub des racistes

> (

Les mormons, les témoins de jéhovah, les islamistes, les sionistes, les humanistes, les cathos fachos, les identitaires etc ... montent des écoles en Afrique.

Il faut être aveugle, cynique et naïf pour ne rien voir !

> ce qui me chiffonne

C'est ce genre de raisonnement que font bcp de gens concernant les anars :
"c'est des mecs ki casse, donc c'est des gens débiles, donc pas besoin de creuser, c'est clair qu'il faut pas s'interesser à ce qu'ils pensent, et à leur vision du monde, vu que c'est clair qu'ils pensent pas"

C'est ce que pourrait dire un beauf moyen devant sa télé.
Si tu lui dis :
"eh mec, faut peut être creuser, l' anarchisme c'est sans doute un courant complexe avec une histoire, des tendances, une complexité..., " ;
il te dira : "ta gueule, y en a marre des gauchos" un truc comme ça.

Et puisque tu parlais des commentaire plus haut, il y a aussi celui qui donnait ce lien :
https://www.info3-verlag.de/wp-content/uploads/2018/08/Memoire_de_Francfort_Francais.pdf

En fait, ce qui importe, c'est de savoir si "la question de la race" était centrale pour steiner (comme c'était clairement le cas pour hitler) ou si c'était complètement secondaire.

On pourrait aussi faire une compilation de citations de steiner qui vont complètement à l'opposé de celles qui circulent.

Par exemple :

"«Nous vivons actuellement à une période de transition
au sens le plus fort du terme. Tout ce qui relève
d’un type de vie subordonné à une âme collective doit
être progressivement abandonné […] et ce sera le
caractère individuel de chaque être humain qui passera
de plus en plus au premier plan. […] On peut
dire que, au cours de l’évolution de l’humanité, le
concept dans lequel s’exprime le plus cette appartenance
des âmes à un même groupe, à savoir le
concept de race, perd de plus en plus sa signification.
[…] C’est l’essentiel, et voilà pourquoi il est
nécessaire que le mouvement qui se dénomme
anthroposophie, et qui doit préparer la sixième
époque [sous-entendu une nouvelle ère culturelle –
S.L.] admette dans ses principes cette élimination
de la spécificité raciale et cherche à réunir les
hommes de toutes les races, de toutes les nations,
dépassant ainsi cette différenciation, ces diffé-
rences, ces abîmes qui séparent les divers groupes
humains 25. »"
http://www.eurythmiste.be/Librairie/La%20question.pdf

En fait, des listes de citations racistes ou antisémites, on pourrait en faire pour pas mal de penseurs (jules ferry, Marx, et même Victor hugo... j'en passe).Et pourtant, ça n'empeche pas de "creuser" librement leur oeuvre, par ailleurs ; et d'y trouver un fondement humaniste et universel.

En fait, ce qui me chiffonne, c'est que tant de personne à travers le monde (tous les continents) s'interesse à steiner sans le rejeter à cause de ces qq citations effectivement racistes (mises en exergue).

Pourquoi, il ne font pas le meme raisonnement que toi (: "c bon, j'en ai assez lu ; à la poubelle") ?
Tu es plus intelligent que tous les africains, juifs, arabes, amérindiens, indou, asiatiques présent dans les liens you tube un peu plus haut ? C'est ça ?
Et que tous les universitaires qui cautionnent steiner malgré tout ?
Et que les institutions officielles suisses, allemandes, néérlandaises, scandinaves, qui reconnaissent officiellement l'apport de steiner à la société ?

Tous des racistes ou des débiles ?

C'est ça qui me chiffonne.

> ça saute aux yeux ?

"Les mormons, les témoins de jéhovah, les islamistes, les sionistes, les humanistes, les cathos fachos, les identitaires etc ... montent des écoles en Afrique."

Tu me montrent des liens web ? Histoire de voir l'ambiance...

Les mormons, les témoins de jéhovah, les islamistes, les sionistes, les humanistes, ne sont pas forcément réputé pour leur racsimes vicéral. Ils ont juste une conception délirante et totalitaire de la société. Donc, pas de comparaison pertinente avec l'accusation de racisme de tous les partisans de steiner dans le monde.

Pour les cathos fachos et les identitaires, je demande à voir les liens. Merci.

> toujours pas

Que la question du racisme soit centrale ou pas dans une idéologie change pas grand chose au fait d'être raciste tout court. Ça peut être ptete "secondaire", ça reste du racisme, et ça va souvent avec pleins d'autres trucs puants.

T'as finit de précher pour la chapelle là ? Tu cheche quoi ? Dédouanner une secte fondée sur une idéologie supprémaciste ? Tu crois qu'on voit pas ton petit jeu ?

> -

les partisan-e-s du racisme et du suprémacisme de Steiner : on vous voit !

Vos questions

vos réponses

Vos liens

Vos citations :

OSEF !

BASTA les racistes et les suprémacistes raciaux !

> réponse à "toujours pas"

Je ne preche pas. Je donne des infos. J'essaie de comprendre le contexte général. Je ne m'arrete pas au "évidence", car je m'en méfie. Je ne me laisse pas gouverner par des ressentiments (c'est des gros racistes = fin du débat). Je me demande s'il s'agit réellement de gros racistes. Si oui, bien sur que faut mettre ca à la poubelle. Tout le monde est d accord la dessus. Mais tous les chercheurs et universitaires du monde te diront qu'il faut creuser, reflechir, recontextualiser et penser avant de tirer une conclusion unilatérale. C'est ce que je fait.
Au risque d'apparaitre comme un defenseur "du racisme" supposé. Ce qui n'est pas le cas. Je suis juif, et mon grand père est mort à Auschwitz. Donc, calmos les gars. Ca commence à etre relou vos sous entendu !!!
Ceux qui aiment les idées simpliste, qui n'aiment pas creuser, penser et qui s'en tiennent au resentiments, c'est les fachos authentique, précisément ! C'est contre ca que je lutte.

> stirner et Steiner meme combat

Il n'y a aucun supremacistes raciste ici.
Il y a justes des empêcheurs de tourner en rond qui montrent que le réel n'est jamais simple et qu'il faut se méfier des évidence.
Si ca gene les opinions arretées de certains, tant pis. L'essentiel c'est d'etre réaliste, integre et libre.
Chacun est libre de conclure ce qu'il veut (et peut) de l'ensemble de l'œuvre de steiner (qu'il faut connaître !!!).
Tous les juifs, africains, asiatiques, amérindiens qui cautionnent steiner sont ils des suprémacistes racistes ???
Réfléchis un peu, bordel ! T'estimes etre plus intelligent qu'eux ?

En parlant de liberté, puisque tu opposes Stirner et steiner, une petite infos en passant :

L’ouvrage de Stirner "L’unique et sa propriété", fit une forte impression sur Steiner et il écrit, en 1898 dans son essai consacré à Stirner "Voilà un homme":

“Et je ressentais la félicité qui traversait la poitrine d’un homme qui pouvait déclarer: Toutes les vérités sous moi me sont plus chères; une vérité au-dessus de moi, une vérité d’après laquelle je devrais m’orienter, je n’en connais pas. (…) Un conquérant comme Stirner, est sans pareil, car il ne se tient plus à la solde de la vérité; c’est la vérité qui est à sa solde.” (R. Steiner)

(Référence : Steiner, R. 1898: "Voilà un homme" dans Ders.: Recueils choisis en littérature 1884-1902. Dornach, GA 32, P.219 et suiv.)
https://jeunesse-anthroposophie.fr/publications/lettre-dun-heretique-felix-hau/

Si tu lis l'allemand, tu peux lire cette analyse des rapports entre Stirner et steiner :
https://www.dreigliederung.de/essays/2000-04-003-12

Et tiens, je viens de trouver (en creusant) tout ce que Steiner a dit sur Stirner :
https://www.triarticulation.fr/Institut/FG/SamF/10032211219197102071898.html

Manifestement, steiner aimait bien Stirner !

Plus généralement, il suffit de lire la page "anthroposophie" de wikipedia (qui n'est pas du tout complaisante sur steiner en général), et de s'attarder sur la partie "phase philosophique" pour comprendre qu'on est pas chez les nazis ou des racistes :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthroposophie#La_phase_philosophique

Pour conclure

Pourquoi j'insiste autant ?

Car j'aime défendre le réel sans a priori.
Je fais la meme chose face à des gros bourges qui crache sur l'anarchisme. J'aime pas les idées simplistes. Le réel n'est jamais simple.
Je ne suis pas partisan. Mon seul parti est celui de la réalité, de l'integrité et de la liberté.

Yo

> que dire de plus , qu'écrire de plus

L'idéologie citée plus haut précisément (creusée à la manière de la recherche
PROUVE son caractère raciste )

Ne pas confondre la pédagogie qui cache l'idéologie raciste

Si les mots de Steiner ne vous paraissent pas racistes - vous avez un problème, et on a un problème avec vous !

Vous comparez les actions de propagande de ces mouvements (fonder des écoles ) ou le fait que des personnes "racisées" soutiennent (ou soutiendraient) cette idéologie raciste pour tenter de les dédiaboliser : c'est votre problème

> Diablerie

C'est marrant de se référer au diable (sérieusement) sur un site anar..
Peu importe..

1- Je n'ai jamais dit que ce qui était mis en avant dans l'article n'était pas raciste. C'est évident que ce sont des propos racistes.
La question c'est : est ce centrale dans l'anthroposophie, ou est ce ultraminoritaire et de circonscance ?
Des universitaires et des commissions indépendantes ce sont penchés sur le sujet et ont conclu qu'en remettant ces propos dans le contexte général de l'œuvre les choses deviennent bcp moins évidentes que lorsqu'on lis ces propos, comme ca, brut de décoffrage (car évidemment qu'ils sont méga choquant - personne ne le nie !!!).
Faut vraiment prendre le temps de regarder un peu ce lien, par exemple : https://www.info3-verlag.de/wp-content/uploads/2018/08/Memoire_de_Francfort_Francais.pdf

2- Depuis le début, je dis que je ne comprend pas comment concilier de tel propos racistes avec le fait qu'il existe tant de partisans de steiner juifs, africain, asiatique et amérindiens ; c'est tout.
Répondre qu'il ne s'agit là que d'endoctrinement, c'est prendre toutes ces personnes pour des abrutis complet. Je veux bien qu'on endoctrine sur des préceptes religieux, new age etc.. , mais qu'on endoctrine des africain à être anti-africains, j'ai un peu de mal à y croire.. désolé..
Répondre que c'est de la com', j'ai un peu de mal aussi, pour des raison que j'ai exposé plus haut. Je rajouterai qu'un truc motivé que par la com', ça se sent, c'est artificiel, ca sent le formol. Les vidéos que j'ai posté plu haut, j'y vois qqch de vivant. Et c'est ça qui me turlupine.

3- un problème avec moi ???
Perso, je dissocie les arguments, idées et opinions (présumées ou réelles) des individus. Car je pense qu'un être humain ne se résume pas à ces idées, opinions (réelles ou présumées) ou arguments. Car tout cela est passagers. On chemine. On se trompe. On change d'avis. On réfléchis. On hésite. On doute... On appelle ca la vie et la liberté. Ceux qui sont sur d'eux même, ceux qui sont persuadé de détenir la vérité, de manière rigides, sont des personnes qui s'éloignent de cette vie et de cette liberté. Selon moi.
En tout cas, perso, je répète que si j'ai parfois des pb avec des idées, des arguments ou des opinions, je n'en ai jamais avec des êtres humains.

> Relativisme

1. Central ou pas, à partir ou il y a des thèses racistes, c'est que c'est compatible avec. Le fond est raciste, c'en est quoi. Il aurait pu très bien revendiquer que les races n'existaient pas, mais il a plutôt penché pour le supémracisme quand il a abordé cette question. Du coup non, que ce soit central ou pas n'est pas la question.

2. Je sais pas si tu as entendu parler du colonialisme ? Il semblerait qu'à une époque les curetons cathos étaient pas mauvais pour convertir des membres d'autres populations à leur foi, tout en expliquant en quoi l'occident et leur culture leur était supérieur. Note que ça marche plutôt bien avec le point 1.

3. Est-ce que cette dissociation que tu fais entre les paroles et ce que serait un individu en dehors de ça fonctionne aussi pour, mettons, des gens comme Hitler ? Je demande parce que ça parait pas bien logique ce que tu raconte. T'as ptet trop gober ce qu'on t'as appris à ton école Steiner remarque.

Tu comptes prendre longtemps les gens pour des idiot.e.s en faisant le naïf philosophe qui questionne pour dédouaner l'antroposophie ? Je pense que tu peux aller voire ailleurs pour ça, il semble que pas grand monde est dupe.

> Absolutisme, du coup ??

Si je suis relativiste, toi, en tout cas, tu semble penser détenir la vérité absolu. Ce n'est pas mon cas. Je me pose des questions. C'est la base d'une culture vivante. Alors qu'être sur de soi, c'est la base d'une culture morte. C'est mon point de vue. Libre à toi de ne pas le partager bien entendu.

En attendant,

1- "Du coup non, que ce soit central ou pas n'est pas la question." disais tu..

Ok, donc ceci est il vrai :

pour proudhon ?

https://www.pirate-punk.net/discussion-du-forum/proudhon-antis%C3%A9mite.43224/

Le mec se pose des question. Un peu louche le keum (comme moi). Selon toi, il devrait donc, taxer d'antisémitisme tous les partisan de proudhon, sans se poser plus de questions que ca. En tous cas, dans les commentaires, ça débat.
Pourquoi refuser un tel débat avec steiner et le trouver normal et légitime pour proudhon ? Steiner qui se référait à stirner.. Steiner qui a écrit la "philosophie de la liberté" qui est un hymne à l'individualisme autonomme, débarassé du dictat des preceptes moraux des traditions..

pour Bakounine ?

https://information.tv5monde.com/info/clairs-obscurs-des-premiers-pas-de-l-anarchisme-3647

et pour tant d'autres (voltaire, rousseau, montesquieu, diderot, et pleins d'autres, en réalité)
http://www.topito.com/top-pires-citations-philosophes-lumieres-peace-and-love
qui ne sont pas forcément des références dans les milieu anars mais que ces derniers ne rejetent pas unilatéralement malgré leur suprémacisme racialiste évident ?

2 - colonialisme anthroposophique ?

Le colonialisme était une jonction entre messianisme catho et impérialisme européen. Les deux fonctionnaient de concert. L'aspect "évangélisation" était un pretexte bien pratique pour pillier les ressources d'une aftrique riche en matières première (sans parler de l'esclavage !!!).
La question simple que je pose c'est : quel interet on les partisans de steiner à créer des écoles en afrique, en chine, en Indes, et dans les reserves amérindiennes ? Qu'est ce que ça leur rapporte ?
Des thunes ?
Franchement, j'ai vraiment pas l'impression.
Une image de respectabilité ?
Mais y en a des centaines, des écoles dans ces pays. C'est relou de mettre tout ca en place alors qu'au fond on déteste tous ces enfants, tous ces parents, et tous ces prof qu'on gruge ; C'est pas crédible. Faut vraiment regarder toutes ces videos et aussi les sites web de chacune de ces écoles. Ils ne cessent de proner "l'individu" et l'éducation à "la socialisation" au dela des appartenance culturelles ethniques etc..;
Imagines tu des nazis entrain de renier leur racisme en profondeur, juste pour faire de la com ? C'est pas crédible. Ca tient pas !!

Ils ne s'installe pas là bas de concert avec les gouvernement européen (ou allemands). Ils le font de concert avec des parents locaux, des enseignants locaux et les autorité locale). Nan, vraiment, drole de colonialisme.

Un néo imperialisme culturel occidental ?
Dans une video promotionnelle (qui est 100% com pour le coup, la ok ; vu que ça émane d'une fédération mondiale des écoles steiner)de 10'13 mn à 11'08 , il est dit par différents protagoniste que cet pédagogie favorise le rapport à sa propre culture. Tous des acteurs ? Peut etre. Mais il faudrait en etre sur... Ca me semble peu propable. Le coté promo, de la video est un peu relou, mais les protagonistes divers qui s'y expriment me semble sincères.(sur le coté multi culturel tu peux regarder à partir de 6'25)
https://www.youtube.com/watch?v=uF_jp2YYwhs

Bref, ca serait un drole d'imperialisme, à bien y regarder...

Et puis, tu parlais de convertir les colonisés à la foi des colonisateurs. Mais de quelle foi tu parle, exactement quand tu regardes cette profusion et cette diversité liée à la pédagogie steiner ?

3- Ben il y a une différence majeur entre Hitler et une personne avec qui je discute sur le web (peu importe de quoi) : contrairement au premier internaute venu, Hitler a eu un role politique majeur dans l'histoire de l'europe et du monde ; et accessoirement dans l'histoire de ma famille. Un role purement destructeur. Objectivement ! Factuellement !
Je ne le respecte pas pour ce qu'il a fait.
Si aujourd'hui je rencontre une sorte de petit hitler en herbe sur le web, je vais tenter de contrer ses propos, ses idées, lui montrer que les schémas simplistes et les ressentiments qui fondent son opinions sont réducteur, j'essayerai d'élargir son champ de perception du réel (un peu comme j'essaie de le faire ici ;). Mais je ne le rejeterai pas en tant qu'etre humain. Car si je le faisait, je me comporterai comme il risque de se comporter avec ceux qu'il considèrerait comme ses enemis.
PAR CONTRE, si il commence à tuer des gens, ou juste à les taper pour leur couleur de peau ou leurs opinion, alors là nous sortirions de l'échange d'idée (culture) pour entrer dans le dur "du politique", le rapport de force, le crime, la violence. Et là, ben c'est là que mon respect s'arrete.
En gros,ma dissociation entre idée et homme est valable dans la mesure ou la valeur de l'homme se déprecie, non par les idée mais par les actes.
Qu'il y est des idées dangereuses, ça ne fait aucun doute ; mais c'est de la responsabilité de chaque homme de donner corps, ou pas, à leur dangerosité.
Je juge donc les hommes à leur actes, et pas à leur idées.
Tu me dis que cela ne te semble pas bien logique. C'est donc que tu as un autre point de vue. Est il préférable qu'on en parle, ou qu'on se mette sur la gueule à cause de cette divergence ? Il me semble que ceux qui se mettent sur la gueule à cause de leur idées ce sont précisément ceux qui font sombrer l'humanité (par leurs actes !!).
Mais ecoutons plutot Brassens : https://www.youtube.com/watch?v=iZpNgSaYWts

Et pendant qu'on y est avec brassens, sur le respect de l'homme (jugé sur ses actes) malgré les divergences d'idées:
https://www.youtube.com/watch?v=RRI8ucVs_Fc (à partir de 2'30)
https://www.youtube.com/watch?v=dpGQPc6UOzI

Bref, en gros, ce qui ne te semble "pas bien logique dans ce que je raconte" c'est exactement ce que brassens explique ici au général Bigeard et à Charles Hernu :
https://www.youtube.com/watch?v=4jkMFDnzCLE

Mais, sans doute, que Brassens à suivie sa scolarité dans une école Waldorf ? D'après tes déductions éclairées, en tout cas...
En ce qui me concerne, non : Ecole publique, échec scolaire total, j'étais un cancre. Je préférai secher les cours et je trainais à beaubourg et dans le quartier avec les artistes de rues, et les quelques keupons qui restaient encore de l'anciennes époques...

Je ne prend personne pour des idiots. Sinon je n'insisterai pas. Si j'insiste c'est parce que je fais confiance à l'intelligence en général, cad aussi aux questionnement et au doute.

Toujours est il que si tu pense que personne n'est dupe, pourquoi te sens tu obliger de me répondre.
Laisse chacun se faire son opinion en me lisant.
A moins que tu estimes que certains aient besoin de tes recadrages éclairé ?

En ce qui me concerne, je suis heureux de debattre.
J'aime pas le consensus. Ca pue la mort.

En toute liberté,

je te salue

> -

"C'est pas crédible. Ca tient pas !!"

...ouais...comme tes arguments et tes convictions sont basés sur de faibles raisonnements et preuves :

- Laisse nous penser et écrire que pour nous :

*******************************

Le racisme de ce courant est visible même s'il monte des écoles en Afrique ou en Inde ou ailleurs (comme toutes les sectes)

> Anthroposophie & fascisme ésotérique

Nous constatons et ce depuis de trop nombreuses années, « l’infiltration » d’une pensée ésotérique dans les milieux dits alternatifs, écologistes, libertaires ou anarchistes.
Cette « bienveillance » créé des ravages parce qu’elle induit une incapacité à penser le monde, la lutte et l’exploitation de manière rationnelle. Elle est une porte grande ouverte sur le monde du conspirationnisme et s’inscrit dans un cadre réactionnaire et fasciste.

L’anthroposophie est une source majeure et première de cette pensée et les imposteur-e-s, de Rahbi à « Kokopelli », puisent directement leurs idées et rhétoriques dans ce bourbier. À celles et ceux qui font encore trop souvent référence à ces mouvements et qui pensent encore que Steiner était avant tout un humaniste (alors que c'était un raciste), nous conseillons vivement la lecture de cet article.

https://chimereseditions.noblogs.org/files/2019/03/Peter-Staudenmaier_Anthroposophie__%C3%A9cofascisme_-_web.pdf

> Réponse à -

"Faibles raisonnements et preuves" =>

C'est ton point de vue. Cela dit, j'attends de voir la solidité de tes raisonnements et preuves à toi. J'ai pas l'impression que tu ai vraiment lu sérieusement tout mes arguments , et regardé tous mes liens. Ton opinion a l'air gravé dans le marbre. Il ne te faut pas grand chose pour te faire une opinion général sur un sujet aussi vaste et complexe, du coup... Libre à toi.

"Laissse nous penser.." =>

Mais chacun est libre de penser ce qu'il veut. Il ne faut pas prendre des arguments, références et reflexion comme une agression ; même si elle ne vont pas dans le sens de nos opinions arrtées.
On appelle ça la liberté d'expression.
Ne pas laisser quelqu'un penser qqch, c'est assez difficile, du reste. Chacun est libre dans sa tête. Et chacun est libre de dire ce qu'il pense.
Après, il peut y avoir des évolutions dans un sens ou dans l'autre. On appelle ça la vie...

"Le racisme de ce courant est visible" =>

Visible ? Qu'appelles-tu "voir", exactement ?
Tu as rencontré combien de personnes appartenant à ce courant ?
Au fond, la question centrale est tj la meme : le texte de swen ove hansson,mise en exergue sur le site Vérité Steiner, est il représentatif de l'enseignement de steiner qui est extrêmement varié et complexe. N'est ce pas un truc completement à la marge que personne d'étudie en fin de compte..? Tout comme il existe plein de truc raciste ou antisémites chez Pruhdon, Bakounine, Marx, Voltaire etc... , sans pour autant que l'on rejète toutes leurs œuvres..
Tant que tu n'auras pas des preuves, des raisonnements et arguments solides pour m'expliquer que tout montre que c'est central pour les partisans de Steiner, alors ton rejet vicéral ne sera pas fondé, selon moi...

"un racisme qui monte des racisé-e-s ?" =>

Là va falloir que tu m'explique. Car ça me dépasse un peu..

"comme toutes les sectes" =>

C'est quoi une secte ?

Bien à toi, - .

> Réponse à VeriteSteiner

Personnellement, j'ai un peu de mal avec un site qui s'appelle VERITE ceci ou VERITE cela..

Imaginerait on un site qui s'appelerait : "VériteMarx" ou "VéritéProudhon" ou "VéritéAnarchisme".
Ca montre quand même un état d'esprit un peu limite selon moi.

Il y a un parti prit anti steiner total sur ce site.
Pour se faire un point de vue, il faut conaitre tous les arguments, contre arguments contre-contre arguments etc...

Sur ce site on ne trouve que des éléments à charge.
Un focus obsessionnel sur certaines choses et pas d'autres.

Pour ré équilibrer, donc, on peut aussi lire un peu tout ça sur le sujet :
-https://www.info3-verlag.de/wp-content/uploads/2018/08/Memoire_de_Francfort_Francais.pdf
-http://neptuname.over-blog.com/article-rudolf-steiner-et-le-racisme-43608970.html
https://www.triarticulation.org/essays/2000-04-001-rudolf-steiner-un-opposant-a-l-antisemitisme-et-au-nationalisme

Mais qui lira ça ? à part ceux qui veulent vraiment se faire une opinion éclairée et qui tiennent compte de tous les points de vue ; et qui ne sont pas aveugler et hypnotiser par le mot "vérité" en titre d'un blog.

La réalité ne se résume pas à ce qui se trouve sur un blog.
Meme si ce blog a l'immense modestie de s'appeler Vérité !
(Là est la vérité, amen...ça aurait été pareil )

> Propaganda über alles

Combien de temps tu vas repasser pour nous faire ta propagande misérable pour une secte ?

Au cas ou t'as pas compris, ça sert à rien tes petits arguments l'air de rien de fausse naîvété.

Pour ce qui est de la solidité du raisonnement, c'est pas les trucs mystiques à la antroposophie qui vont convaincre grand monde. Ce que tu cherche à faire avec tes petits arguments est clairement trop facile à voire. Retourne donc dans ta secte, plutôt tout seul pour pas entrainer des gens dans ta merde.

Chacun est peut-être libre de penser, mais le truc c'est que la pensée est pas déconnectée de l'agir. Alors certes ptet un nazi peut ptet penser ce qu'il veut, mais il va le faire ailleurs parce que ça va se traduire dans les faits par de la merde, et qu'on veut pas la subir, ou voire des gens le subir.

Enfin ton petit couplet liberal sur la "liberté de", comme bon te semble, mais c'est pas trop le credo par ici. Les liberté ont des limites, y compris celle de l'expression. Si tu veux plus de marge, y'a pleins d'autres endroits ou tu saoulera pas tout le monde.

Pleins de gens t'ont répondu sur le racisme des écrits de Steiner. T'essaye de noyer le poisson, libre à toi, mais tu pourras pas les effacer.

Une secte c'est ce qui permet que des gens comme toi font les fanatiques pour essayer de cacher la merde de leur gourou. T'essaye de faire le finaud genre j'ai rien à voire avec, mais ton petit jeu est trop gros. Tu convertira personne ici, t'as jamais rien trouvé à répondre à tous les arguments qui ont été expliqués.

Une dernière chose : ptet steiner a essayé de récupérer les points de vue de Stirner, mais y'a pas de doute que ce dernier lui aurait cracher à la gueule.

Comme moi je le fais à la tienne, à force que tu m'as saoulé avec tes commentaires pourris de propagandiste.

> Réponse à Antroposopie et facisme ésotérique

"Infiltration et bienveillance" =>
Que faut il faire ? Nettoyer les parasites ? Les identifier, les cibler et les éradiquer ? Comme de la vermines ? Oh, t'as pas dit ça, mais y a comme un petit arrière gout qd meme. C'est pour ça que t'a mis des guillemets d'ailleurs.. Y a un petit coté "sanitaires" et "pureté" ou "purification" (des dits milieux anarchiques etc)qui pu bien fort dans ton commentaire..

" incapacité à penser le monde, la lutte et l’exploitation de manière rationnelle" =>
Disons que lorsque l'on s'accroche à une manière de voir unique et exclusive, on finit par avoir peur de toute vision différente. C'est le problème de l'altérité et de l'ouverture à l'autre (autre paradigme, autre culture etc..)
La rationalité est fondamentale pour penser le monde, oui. Et j'ai pas l'impression que les partisan de steiner la rejette. Beaucoup sont de scientifiques (pas auto proclamé, mais bel et bien titré). D'ailleurs le courant new age reproche au anthroposophe et à steiner cette rationalité excessive. lisez par exemple cet article qui fait le point critique sur la scientificité de l'anthr : http://www.triarticulation.fr/AtelierTrad/TDK/JSRO1211.pdf
ou cet article de ce médecin : https://aether.news/lire/lapproche-scientifique-de-lanthroposophie

Sur la compatibilité avec la lutte contre l'exploitation et les injustice, avant de rejeter steiner par principe (voire par reflexe irrationnel ;), il faut s'interessé à sa conception sociale originale.
https://aether.news/lire/steiner-la-tri-articulation-sociale-et-lanarchisme
https://www.tri-articulation.info/download/00-121231-tri-articulation-info.pdf

Il y a dans la conception social de steiner un attachement visceral à la liberté de l'individu (lié à son rapport à Stirner ; et voir son livre de base "la philosophie de la libertéé")qui a pas mal de point commun avec les conceptions anarchistes.
Du coup, la porte grand ouverte au fascisme et à la pensée réac, je vois pas trop.
Sur le conspirationisme : c'est un drole de mot. Comme si l'histoire du monde n'était pas truffée de conspiration et complot en tout genre, notamment de la part de l'ultra bourgoisie qui s'ammuse en lançant ce genre de concept (complotisme etc..) pour diviser le peuple. Les possédants-capitalistes ne reculent devant aucun vice pour rester à l'abri de la colère des exploités en tout genre. Le pire de leur vice fut d'attribuer "le protocole des sages de sions" aux juifs pour les sacrifier à travers leur marionnette hitler. Les vrais maitres sont completement apatrides, ils se foutent de leurs origines etc.. Et ils s'organisent de manière extrêmement intelligente. Dénoncer et mettre en lumière leur stratagème putrides serait donc du conspirationisme ? Ok. Mais je m'en fout, ce qui compte c'est de leur botter le cul à ces crevards. Et si t'estimes que la priorité c'est de faire face aux conspirationnistes plutôt qu'à ces ultra riches, c'est que tu te trompes de combat. Cela étant dit, il est bien évident, que certaines théorie conspis sont délirantes et irrationnelles. Il faut discerner les choses avec intelligence et raison et faire la part des choses, on est bien d'accord.

"Rabbhi et kokopelli" =>
Je connais pas bien, je ne peux pas en parler.

"Conseil de lecture" =>
Peter staudenmaier a écrit un livre qui ne s'est pas appuyé sur tous lesz documents et archives disponibles. Il n'est pas le seul universitaire qui s'est interessé à l'anthroposophie durant le 3ème reich.
Il existe divers travaux qui n'arrivent pas aux meme conclusions que lui :

Ida Oberman, «The Waldorf movement in Education from European Cradle to American Crucible 1919 – 2008»; Leviston Mellon 2008,

Karen Priestman, «Illusion of coexistence. The Waldorf Schools in the Third Reich 1933-1941», Wilfrid Laurier University 2009,

Wenzel Michael Götte, «Erfahrungen mit Schulautonomie. Das Beispiel der Freien Waldorfschulen», Stuttgart 2006

Ces travaux, entres autres, sont commenter dans l'articles suivant (dans la partie consacré aux collusion supposés avec les nazis) :
https://aether.news/lire/2018/8/3/transparence-de-lanthroposophie

Rejeter tout cela au profit de staudenmaier est completement arbitraire. Ce n'est ni rationnel, ni scientifique.
C'est un parti prit.

Le monde est complexe. Ceux qui veulent trop le simplifier, personnellement, je m'en méfie un peu. Les simplificateurs ont toujours une petite idée (ou un ressentiment) derrière la tete..

Bien à toi.

> Réponses à anti-sectaire aux propos sectaires

1°§
En fait, tu ne t'en rend peut etre pas compte, mais je ne fais que répondre point par point à tous les commentaires qui me sont adressés (directement ou indirectement).
Je ne remplis pas ce blog de manière arbitraire dans le sens d'une propagande ex-nihilo. Je répond, c'est tout. Et pour répondre j'utilise des éléments de réponses. Libre à chacun de les lire ou pas. Ou est le problème ?
En clair : plus de commentaires, plus de réponses de ma part. C'est pas compliqué.
Par exemple, là, je répond à ton commentaire. Si tu ne l'avais pas posté, je n'aurais pas eu besoin d'y répondre, et du coup, en remettre une couche.

2°§
-L'utilité de mes intervention ici n'est pas forcément celle que tu crois. Tu te fais bcp d'idée..
-Sur la fausse naiveté : je suis désolé que tu le prenne comme ça. Ca fait un peu dialogue socratique, c'est sur.

3°§
-Sauf que je vois pas ce que j'ai dit de mystique.
-Je cherche rien d'autre que de répondre à ce qui m'est dit. "Mes petits arguments" ont au moins le mérite d'exister. S'ils sont sans fondement rationel, les gens de raisons n'ont rien à craindre, t'inquiète.
-Euh, j'ai pas de secte. Pour s'interesser à steiner (comme à n'importe qui d'autre), pas besoin d'etre dans une secte. T'es un peu parano quand meme, je trouve..
Et si tu crois que je mens, ben libre à toi ; mais moi, je te dis que je fais parti de rien du tout. Ou si, tiens, je suis adepte de la secte brassensolatre avec "le pluriel" : https://www.youtube.com/watch?v=ffLUr6prRM0
( t'as vu la putain de propagande pour ma secte :)

4°§
Là tu dis un truc important et sérieux. Sauf que je vois pas le rapport avec moi. C'est comme si t avais pas lu tout ce que j'ai ecrit depuis le début. On dirait que t'es tellement persuadé que ce que t as lu à propos de steiner fait parti de mon adn que t'arrive pas à prendre en compte tout ce que je dis. En fait, t'es complétement enfermé dans tes certitudes. Si vraiment j'étais un nazis , je chercherais pas à argumenter. Tu sais pas ce que c'est un nazis. T'as pas idée. Il se trouve que ma grand mère (99ans) le sais et que mon grand père communiste juif mort à auschwitz aussi ; et que cette mémoire, elle, fait partie de mon adn. Ok ?

5°§
-https://fr.wikipedia.org/wiki/Indymedia
Apparemment, c'est plutot toi qui n'est pas en phase d'après wikipedia :"avec pour objectif d'assurer la liberté de créer et de diffuser de l'information, en publication ouverte"..
Et puis, bon, là je ne fais que répondre en mode commentaires. Je donne des infos, je précise. Si, dés lors que les infos vont pas dans le sens des idées préconcus sur un sujet, ça devient de "la propagande" alors l'avenir de la pensée rationnelle est bien sombre..
-Quant aux limites à la liberté d'expression, ben je pense que la loi est précise là dessus. Mais de nouveau, en quoi ça concerne mes propos. Franchement, t'es vraiment persuadé que je suis une sorte de nazi intelo à 2 balle qui cherche à convertir au nazisme des petits mecs de gauche ? Tu vois pas à quel point c'est à pisser de rire ?

6°§
-Pleins (comment savoir si ce n'est pas que 2 ou 3 ?) de gens ont parler en se fondant sur une vision biaisé qu'il avaient de steiner. Je le pense car je n'ai pas vu dans les ecrit de steiner (qu'il faut lire dans ses livres et pas, vite fait, sur le net) une pensée qui favoriserait une vision inégalitaire des êtres humains entre eux. Et, surtout, je ne vois pas de pensée raciste qui émanerait des applications anthrop aujourd'hui dans le monde.
Une vision mystique, ça oui. Mais pas raciste.
-Noyer le poisson ? C'est ton point de vue ; moi je ne fais que donner un point de vue différent. Chacun en fait ce qu'il veut (et peut).
-Effacer les commentaires ? Mais pourquoi faire ? Tu crois que ces pauvres commentaires me gènent ? Au contraire, ils me stimule. No problemo. Mais il semblerait que ce soient plutot les miens qui gènent ici.
Moi, aucune contradiction me gène ; la vie est faite de contradiction. Et j'aime la vie. (si c'est ce genre de phrase que tu appelles "faussement naïve", ben je suis désolé pour toi ; elles ne sont ni fausses, ni naïves).

7°§
-"Une secte c'est ce qui permet que des gens comme toi font les fanatiques.."
Ah non, franchement, j'ai vraiment pas envie qu'on efface les commentaires de mes contradicteurs. C vachement tro le kif que quand je les lis en buvassionnant une bonne bibine. Mais bon, je font tro les fanatik là, je va arrété, promi. (Et vive la liberté d'expression !)
-C'est pas steiner mon gourou (j't'ai d'ja dit), c'est Brassens ! Cela dit, plus sérieusement, c'est vrai que certains propos de steiner pu la merde. C'est indéniable et je ne l'ai jamais nié. Ce que je nie c'est la généralisation de cette merde (ultra minoritaire) à toute son oeuvre et à tous les anthroposophes d'aujourd'hui ; c'est tout.
-J'ai très peu à voir avec les anthroposophes (j'en connais qq uns et ils sont plutot sympas), mais je connais un peu steiner quand meme, pour en parler comme j'en parle, j'avoue, monsieur le procureur.. Et puis je passe du temps à décortiquer tout ce qui est accessible sur le net sur les différents milieux anthrop. Et je fais des recoupements.
-convertis toi, convertis toi, convertis toi !!! Putain, j'suis dég, ça marche pas. KOmen tu ma grillé l'antisectaire, t tro fort. Nan franchement, je t'aime bien ; tu me fais bien marrer. (C'est d'ailleurs une de mes motivations ici, pour info..).
-j'ai répondu énormément de choses à ce qui m'a été dit. Libre à chacun de le prendre véritablement en considération ou pas. En tout cas, tout ce que j'ai produit, comme raisonnement, arguments et liens, n'a pas été décortiqué et réfuté point par point, comme moi meme je le fais pour mes contradicteur.

8°§ Ca c'est ton point de vue. En fait, si t'arretait de lire en boucle les propos racistes de steiner, tu verrais qu'il a écrit des tonnes de trucs qui aurait fait que stirner aurait bu un verre avec steiner. D'ailleurs, il a du boire un verre ou deux avec rosa luxembourg. Il enseignait à l'université populaire (socialiste) de berlin. En fait, tu le connais pas..

9°§
Vas y crache, crache mon petit. Sauf qu'ainsi tu te met à ressembler au fascistes et aux nazis que tu penses combattre ; eux qui ne fonctionnent qu'aux ressentiments et à la haine.

En ce qui me concerne,

je te salue

https://www.youtube.com/watch?v=mMFVWgqfO9Q