Front de Libération du Vivant

Mis a jour : le jeudi 7 mars 2019 à 13:42

Mot-clefs: -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux:

Front de libération du vivant.

Nous partons du principe que la société telle que nous la connaissons est fondamentalement basé sur la colonisation.

La colonisation de multiples pays par les pays industriels, ce qui leurs as permis de développer leurs industries, ce qui leurs à permis de s’approprier de nombreuses matières premières et surtout une quantité de travail humains sans avoir à débourser un sous.

Cependant avant cette colonisation il y en avait déjà d’autres, de multiples.

La création d’un état, qu’elle qu’il soit est basé sur la colonisation. Quelques personnes qui ont du pouvoir, bien souvent militaire, et qui décide d’agrandir leurs territoires, de fonder des empires, de coloniser tous les espaces ou des humains vivaient tranquillement.

Car avant les états, il y avait de multiples lieu qui n’était pas soumis à un pouvoir central, qui n’était pas sous le contrôle militaire de quelques personnes ou groupes humains.

Les prémisses de nos états industriels que nous connaissons ont été cré par la colonisation de tout le vivant. La colonisation et l’exploitation.

Ils ont décidé de fonder des empires, de créer des frontières, de s’approprier le monde afin de développer leurs puissances (militaire et économique).

Chaque parcelle de terrain devaient être exploité, le travail humain devait être exploité, les animaux devaient être exploité et tout cela pour le profit de quelques-uns. Même si la forme a pu changer au fur et à mesure des époques, la dynamique principale est restée la même.

Même si les enjeux géopolitiques, les gueguerres des puissants, la guerre militaire prend d’autres formes, comme la guerre économique. Ce que le vivant subi reste le même.

Voilà en quoi la colonisation de toutes la terre à été mises en places par ceux qui sont au-dessus de la pyramide, voilà en quoi le vivant, la terre, l’eau, les animaux et les humains ont été colonisés.

Et aujourd’hui, à travers la société spectaculaire d’images permanentes, ils tentent de coloniser nos esprits.

A travers les images permanente mais aussi et surtout à travers l’obligation scolaire qui, comme de nombreuses choses aujourd’hui, possède une façade d’institution « humaniste » permettant « l’élévation de l’humanité » sers en réalité tous les humains à subir le même endoctrinement, la même vision du monde, le même rapport au vivant. Un rapport qui nous éloigne de nous même et tolère l’exploitation.

Voilà pourquoi nous voulons lutter pour la libération du vivant dans son entierté. Nous ne pensons pas qu’il y ait de séparation entre l’intime et ce qui est jugé par ceux qui nous gouvernent de « politique » le vivant se situe en chaque chose, en chaque situation.

Et libéré le vivant veut donc autant dire libéré nos pulsions individuelles, libéré nos désirs et émotions autant que libéré l’humanité du joug du travail.

Libéré les animaux, libéré les poissons massacrés par nos bateaux de pêches, libéré certains espaces verts de la folie bétonnière des humains, libéré les prisonniers qui subissent une justice injuste, libérer les sans-papiers de leurs centres fermés, libéré des espaces de leurs fonctions marchandes pour en faire de réels lieux de vies, se libérer soi-même de nos petites « prisons » dans lesquelles on évolue chaque jour pour rencontrer ses voisins.

(il s’agit de lire ceci de manière poétique plutôt qu’une liste exhaustive de tout ce que nous souhaitons libérer).

Seule la vie est souveraine et la vie sera toujours légitime !

Crie, danse, joue, en tout cas vis !

https://frontdeliberationduvivant.home.blog/

Email Email de contact:

Commentaire(s)

> anti-fRance

Colonisé (ou otage) par le gang de voyous nommé "fRance" ou république de fRance