Occupation d’un local à la fac du Mirail : pour l’autonomie, pour l’autogestion, nik les syndicats, nik Vinci !

Mis a jour : le lundi 25 février 2019 à 20:52

Mot-clefs: / squat lutte logement étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux:

Mardi 19 février, des individus très très mobiles ont réquisitionné un grand espace inutilisé du bâtiment Olympe de Gouges (Toulouse - fac/univ' du Mirail) , afin de contrer l’inertie des syndicats et autres organismes réformistes.

Voici leur communiqué.

Mais pourquoi on occupe ?

Nous sommes les occupant.e.s qui avons investi l’espace d’un local vide, situé sous la passerelle liant Olympe de Gouges au Gai Savoir, à l’université du Mirail ce 19 février 2019. Nous avons pris l’initiative de nous réapproprier ce lieu afin de disposer d’une structure où s’auto-organiser. Puisque les syndicats et autres orgnisations présentes sur la fac sont inefficaces depuis bien trop longtemps, puisque les AG plus soporifiques les unes que les autres ne nous permettent pas d’avoir de réel lieu d’organisation et de débat, nous nous donnons les moyens de faire bouger cette université où rien ne se passe depuis la fin du printemps dernier.

Face aux dégâts déjà causés par les réformes de l’enseignement secondaire et supérieur (Loi ORE, ParcoursSup), et aux menaces à venir (Service National Universel, augmentation des frais d’inscription en master et doctorat pour les étudiant.e.s hors U.E), il nous paraissait nécessaire d’investir un lieu à des fins d’autogestion, de partage des savoirs critiques, d’expression artistique et d’autonomie.

Lieu de vie, lieu de lutte, nous tenons à y proposer pleins d’activités différentes, que ce soit des projections-débats, des ateliers de linogravure, des formations à l’autodéfense (numérique, juridique, face à la répression physique), des cantines de soutien, vente de stickers pour les copaines incarcéré.e.s et/ou mutilé.e.s, préparation de banderoles... Des ateliers/activités en mixité choisie (sans hommes cis) seront également susceptibles d’être mis en place. Bref, pleins de trucs cools, on va redonner à la fac sa réputation d’antan.

Kordialeman,

Les occupant.e.s

Commentaire(s)

> chouette initiative

ça tient toujours ? il s'y passe quoi ?