Des activistes antispécistes perquisitionné.e.s et mis.es en garde à vue dans le nord

Mis a jour : le jeudi 7 février 2019 à 16:54

Mot-clefs: Répression -ismes en tout genres (anarch-fémin…)
Lieux: nord-pas-de-calais

Des militant.e.s antispécistes ont été perquisitionné.e.s dans le Nord-Pas-de-Calais mardi matin, puis placé.e.s en garde à vue.

En ce moment, la répression subie par les activistes antispécistes s’affirme. Depuis septembre 2018, plus d’une dizaine de personnes sont soupçonnées, placées sous contrôle judiciaire ou en prison.

Le CSAA appelle tou.te.s les activistes et militant.e.s des luttes sociales à être solidaires. Ces évènements qui font partie des luttes sont difficiles à vivre donc résistons et co-résistons ensemble contre l’Etat et sa police.

N’hésitez pas à apporter votre soutien moral aux personnes concernées en laissant un message, en assistant aux procès, ou en participant aux soirées organisées par le CSAA.

La répression a également un coût financier important pour les personnes qui en font l’expérience. Vous pouvez les soutenir en contribuant à la cagnotte ci-dessous :

cotizup.com/antispeciste

Continuons de nous tenir informé.e.s de l’avancée des enquêtes et restons prudent.e.s.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le Comité de Soutien aux Activistes Antispécistes sur sont site : https://csaa.noblogs.org/

Link_go Source: indymedia lille

Commentaire(s)

> Modération

Un commentaire a été caché. Le but c'est pas de gagner des points Godwin.

> la prison pour personne (non-humains compris)

"Cette obstination qu’ont l’Etat et les lobbies à nous faire taire et à nous empêcher d’agir par la répression (amendes, violences policières, menaces de prison…) est fatale pour les autres animaux. Car en attendant, les actrices.eurs qui font naître de force, qui asservissent et tuent des milliards de personnes d’autres espèces tous les jours sont en liberté."

Ces mesures punitives devraient être infligées aux responsables de l’industrie spéciste, pas aux activistes qui luttent pour une société non-oppressive (antispéciste, féministe, anti-raciste, anti-LGBTQIA+phobe…). "
https://csaa.noblogs.org/cest-quoi/

Autant il est important de soutenir les antispés qui se prennent l'état dans la gueule après de belles actions, autant que le collectif de soutien soit pro-carcéral ça c'est à vomir...

> La libération des animaux passe par la destruction de l’autorité

Soutenir les actions de sabotage c'est une chose, s'opposer aux mesures repressives qui sont infligées aussi, mais il est hors de question de fermer les yeux sur l'identité d'un de ceux qui ont commis ces actes. Parmi eux, un type qui a maintes fois soutenu des violeurs et un harceleur. 0n pourrait aussi évoquer ses discours anti-prédation qui sont nuisibles pour quiconque souhaitant mettre un terme (du moins y tendre) à la main-mise des animaux humains sur les animaux non-humains.

Mis à part ça, je rejoins le commentaire d'au-dessus.

> Erreur

Après vérification, suite à un com rédigé mannifestemment de manière trop hâtive, je souhaite revenir sur mes propos précédents. Je faisais allusion à "Capitaine Caroube" de la page Réplique Ethique, et il ne s'agit apparemment pas de la même personne que celle concernée par cette affaire.
Toutes mes excuses donc pour ce mal-entendu. Ceci n'enlévant rien au caractère problématique de la démarche pro-carcérale du collectif du soutien.