[Normandie & Bretagne] Un Atomik tour pour atomiser le CNDP tour

Mis a jour : le lundi 4 février 2019 à 19:55

Mot-clefs: Ecologie Resistances nucléaire
Lieux: caen cherbourg Nantes Quimper Rennes rouen saint-brieuc

Très bientôt dans nos régions :

- Rouen du 9 au 11 février

- Caen du 12 au 15 février

- Cherbourg du 17 au 19 février

- St Brieuc du 21 au 23 février

- Quimper du 25 au 27 février

- Rennes du 1er au 3 mars

- Nantes du 5 au 7 mars

(Carte des étapes ici : http://atomik-tour.org/)

SORTONS DES CADRES :

Face aux débats bidons de la CNDP, des débats auto-organisés partout

Photo-site-bon-2-e1549227662502-medium

APPEL À SOUTENIR ET RELAYER L’ATOMIK TOUR 2019

http://atomik-tour.org/

La Commission Nationale du Débat Public (CNDP) organise un débat qui participera à la validation du Plan National de Gestion des Matières et Déchets Radioactifs (PNGMDR).

Ce plan qui prévoit la gestion de l'aval de l'énergie nucléaire induit directement l'amont de la filière : en prétendant gérer les déchets de cette industrie, il permettra surtout de continuer à en produire. Ainsi, il aura pour conséquence la fuite en avant du programme nucléaire français, civil et militaire, pour les 30 prochaines années.

De nombreuses organisations anti-nucléaires, notamment localement en Meuse, appellent à déserter ces instances et au boycott total.

Elles dénoncent une méthode pseudo-démocratique où la participation du public vient seulement cautionner et valider des choix déjà faits par l'ensemble de l'industrie nucléaire, appuyée par les gouvernements successifs, notamment le duo à la tête de la France actuellement (dont l'un est l'ancien directeur de communication d'Areva, ce n'est tout de même pas anodin).

D'autres organisations comptent, quant à elles, participer à ce débat, à leur manière, même si elles n'ont aucune illusion sur son poids démocratique mais elles veulent ainsi tenter d'informer la population et inscrire dans le marbre d'une consultation publique les questionnements, les analyses des opposant-es au nucléaire et à sa filière de déchets.

Cependant, toutes ensemble, ces associations appellent à organiser nos propres débats partout en France, hors des cadres imposés, en dépassant le seul sujet des déchets du nucléaire mais en questionnant plus largement le nucléaire et le rapport que nous avons à cette énergie qui nous est imposée. Cet appel fait écho à celui lancé le 16 juin 2018 lors de la manifestation à Bar-le-Duc.

Face à ces constats, nous, une petite équipe de militant-es issu-es de la lutte contre le projet d'immense poubelle nucléaire à Bure, avons décidé de proposer l’alternative suivante pour nous ré-approprier notre liberté de débattre et de nous interroger ensemble tout au long de : L' ATOMIK TOUR 2019 !

Nous avons pensé et organisé cette caravane qui, au cours de 50 étapes de janvier à août 2019, à travers toutes la France, va relayer les initiatives de boycott et (re)tisser du lien entre tous les groupes qui résistent localement contre le nucléaire, les GPII et leur monde (sans lequel ils ne pourraient exister).

Nous appelons toutes les organisations, qu'elles participent ou boycottent ce débat officiel, à relayer cet appel à débats auto-organisés, ainsi qu'à soutenir et à participer à la caravane.

Que nous soyons en dehors ou en dedans du débat public, retrouvons-nous et donnons en chœur toute notre voix contre le nucléaire !

Sortons des cadres ! Débats auto-organisés partout !

L'équipe de l'Atomik Tour

Contact : o6 47 42 74 73 / atomik-tour arobase riseup.net

Liste d’info et discussions : inscription en envoyant un mail à atomik-tour-subscribe(at)lists.riseup.net

Email Email de contact: atomik-tour_AT_riseup.net

Commentaire(s)