gaymard un super réac a bercy

Mot-clefs: Archives
Lieux:

qui se cache derriére le visage et le masque du trés lisse et trés discret hérve gaymard


Remaniement ministériel un opusien ultra réactionnaire au ministère des finances

Une menaces que nous les femmes et les militant(es) des droits des femmes françaises ou des association combattant l'homophobie le sexisme et le patriarcat aurions tort de prendre a la légère

un membre ultra réactionaire de l'opus dei à Bercy

Il est étonnant que la semaine anniversaire de la loi Veil sur l'avortement, on nomme au Gouvernement un membre de l'Opus Dei (Hervé Gaymard) et pas n'importe lequel pour la petite histoire, H Gaymard est marié à Clara Lejeune dont le père, ami de Jean Paul le deuxième, était le chef de file des commandos anti IVG.... dans les années 70

Jérôme Lejeune né en 1926, devient en 1963 professeur de génétique à l'hôpital Necker et rejoint l'Opus Dei dans les années 1970. Très engagé politiquement, il fut nommé par Pompidou, au conseil des douze sages qui se réunissaient régulièrement à Matignon. Après la trahison de Giscard d'Estaing qui soutint la loi Veil, il prit la tête de la croisade anti-IVG en France et aux Etats Unis. Il appela au renversement de la République en novembre 1974, lorsque fut voté la loi. Il disait notamment : « La République, oeuvre de mort, organisée avec la complicité des dirigeants actuels de la France, vient de l'emporter par le vote d'un texte, légalisant sous le terme hypocrite d'interruption de grossesse, le meurtre des enfants avant la naissance. »

Et ailleurs ce professeur Lejeune proférait nombre de déclaration anti sémites et racistes extrait d'un de ces " discours " « C'est bien d'un complot qu'il s'agit. il est clair que les fils des ténèbres (les juifs), les fils de la veuve (les francs maçons), étaient conjurés contre les fils des hommes, ou plus précisément contre le fils de l'Homme (Jésus) ». Tout cela ne l'empêcha pas de collectionner les titres honorifiques et récompenses académiques. La maladie l'emporta en 1994.

Jean-Paul II l'appelait son frère. Mais il était avant tout, selon les mots du pape Karol Wojtyla, un laïc engagé "prêt à devenir un signe de contradiction sans considération des pressions exercées par la société permissive". En clair, il se consacra à la lutte politique de l'Opus Dei d'instauration d'un gouvernement chrétien par le (sic) contrôle des moeurs.

En 1972, il réussit à convaincre la Cité catholique (organisation politique dévouée à la pénétration des valeurs morales par le biais culturel) de s'intégrer dans la stratégie mondiale de l'Opus, sans pour autant perdre son particularisme maurassien. Pendant vingt-deux ans, il participa chaque année au congrès de la Cité catholique, devenue ICTUS, sous la houlette de maître Jacques Trémollet de Villers, défenseur de Paul Touvier et du régime de Vichy. On lui doit divers ouvrages dont L'Enceinte concentrationnaire, ainsi que divers outils de propagande. D'abord, l'assimilation de l'avortement aux crimes contre l'humanité perpétrée par la dictature nazie, ce qui prend tout son relief quant on connaît sa complaisance pour Paul Touvier. Puis, la réalisation de vidéos, plus proches du film d'horreur que du documentaire, dénonçant le "génocide de l'avortement".

Des copies en ont été gracieusement offertes à chaque parlementaire par Christine Boutin, député (CDS) des Yvelines et consulteur du Vatican. En Juin 1995 les nominations au gouvernement de Clara Lejeune épouse de m gaymard nda (directrice de cabinet du ministre de la Solidarité entre les générations) et de son époux Hervé Gaymard (secrétaire d'Etat aux finances) marquent-elles des gages de Jacques Chirac aux commandos antiavortements

On l'imagine... tant la famille Lejeune est active au sein du dispositif papal contre "la culture de la mort". Les obsèques de Jérôme Lejeune ont été célébrées en grande pompe le 6 avril 1994 en la cathédrale Notre Dame de Paris par le cardinal Jean-Marie Lustiger et Mgr Lorenzo Antonetti, nonce apostolique. Dans un message d'action de grâce, Jean-Paul II a remercié Dieu pour l'oeuvre du défunt et a souligné le sens mystique de la mort du "défenseur de la vie" survenue le jour de Pâques, "fête de la résurrection du Christ".

Le 25 mai 1994, la veuve, les cinq enfants, la belle-fille et les deux gendres du défunt ont créé une Association des amis du professeur Lejeune. Domiciliée à Paris dans la demeure familiale transformée en résidence de l'Opus Dei, l'association a choisi l'inévitable Jean Foyer (ancien garde des Sceaux puis ministre de la Santé et président de l'Association des juristes pour le respect de la vie) comme président et l'historien contre-révolutionnaire Pierre Chaunu comme secrétaire général.

La famille Lejeune, mobilisée au grand complet, est aujourd'hui unie dans le combat posthume de son patriarche. La douairière, Birthe, est membre ad honorem de l'académie Pro Vita. La fille aînée, Anouck, est membre, ainsi que son époux, du conseil pontifical pour la famille aux côtés de Christine Boutin ; ils organisèrent le pèlerinage des Familles françaises à Rome du 6 au 9 octobre 1994. Le fils cadet, Damien, est devenu prêtre de L'OEuvre. Karin a épousé Jean-Marie Le Mené, un conseiller référendaire à la Cour des comptes.

Ensemble ils militent contre l'avortement tout en élevant les cinq enfants que la divine providence leur a donnés. Clara Lejeune, après avoir appartenu au cabinet de Jacques Chirac à la mairie de Paris, vient d'être nommée directrice de cabinet de Colette Codaccioni. Hervé Gaymard, son époux et le père de ses cinq enfants, a été élu en 1993, sans mener campagne, député de la Savoie. Il fut en effet choisi comme suppléant du très catholique Michel Barnier, dont la promotion ministérielle était prévue. Il a activement participé au recours en annulation de la loi sur la bioéthique devant le Conseil constitutionnel. Pendant la campagne présidentielle, il est devenu le directeur de la communication de Jacques Chirac. Tout naturellement, il a été nommé secrétaire d'Etat aux finances dans le gouvernement Juppé.

Au passage, notons que m Chirac et son épouse Bernadette Chirac sont membres d'honneurs de l'association des amis du professeur Lejeune , une association très proche de sos tout pourris du xavier dor de sinistre mémoire

Voila donc encore un masque qui tombe malgré les récentes déclarations de ce ministre u.m.p ( qui se défend piétreusement devant les journalistes de son appartenance a l'opus dei ) et qui nous prouve bien encore une fois que la différence et les similitudes entre la droite bourgeoise et " démocratique " avec des pans de l'extrême droite les plus réactionnaires n'est en fait pas plus épaisses qu'une feuille de papier a cigarette

Collectifs Anti sexistes Anti Homophobie Anti patriarcat

Commentaire(s)

> > gaymard un super réac a bercy

Un commentaire a été supprimé. Il est cependant lisible

Voir [charte-> http://docs.indymedia.org/view/Local/NantesCharteVersion1T#Indymedia_et_cens

ure] :

"indymedia refuse /.../ les messages diffamatoires (i.e. non-fondés et non argumentés) et insultants."

-> Commentaire supprimé pour propos haineux et violent rendant tout dialogue impossible.