des flammes dans l'obscurité

Mis a jour : le vendredi 11 janvier 2019 à 20:02

Mot-clefs: actions directes
Lieux: besançon

Post-émeute samedi 5 janvier 2019

Des bagnoles, il en crame toutes les nuits.

Pour celles qui font marcher ce monde de contrôle et d'exploitation, c'est plus rare.

Et les faire partir en fumée nécessite une bonne dose d'abnégation et de rage...

Et pourtant. Quelques heures après les affrfontements à Chamars,

une bagnole de la technologie de surveillance est partie en fumée

avenue Clémenceau: Polysecurité, petite entreprise locale,

installe chaque jour systèmes de vidéo-surveillance et d'alarmes anti-intrusion.

Elle n'en est pas moins nocive pour toute individualité tendant vers la liberté.

Guerre aux technologies du contrôle et de la surveillance.

R.I.C. - des Renard-e-s Insurgé-e-s pour le Chaos.

 

Commentaire(s)

> question

Si des bagnoles crament toutes les nuits, alors pourquoi ce besoin de se distinguer des autres ?

> logik

ben réfléchis un (tout) petit peu.
peut-être parce que ce n'est justement pas une bagnole lambda hein?
que c'est justement une entreprise bien particulière qui a été visée..