RIP et RIC... Le référendum comme rempart à l’exercice de la démocratie

Mis a jour : le mardi 25 décembre 2018 à 15:43

Mot-clefs: Médias Répression Resistances contrôle social / lutte étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux:

Il n’aura échappé à aucun(e) d’entre vous que l’acronyme R.I.C - Referendum d’Initiative Citoyenne - a très vite supplanté le R.I.P - Referendum d’Initiative Populaire - sur toutes les longueurs d’ondes et dans toutes les conversations publiques ou privées.

Pourtant, combien de fois a-t-on entendu prononcer "R.I.P" quand il s’agissait de parler de la Suisse, de la Suède, de la Finlande, du Canada, et d’autres encore. Des centaines de fois. Qu’une consultation soit "populaire" chez les autres, passe encore, mais pas chez nous ! Pas de ça Lisette.

Très vite, je me suis demandé pourquoi.

D’abord, j’ai cru que c’était parce que, dans notre chère vieille France, fille aînée de l’église catholique et romaine (excusez du peu…), R.I.P renvoyait à l’idée de mort car la formule latine "Requiescat In Pace” se traduit en français par : Repose en paix. Formule que l’on trouve gravée sur bien des pierres tombales. Il est vrai que ça ne donne pas trop envie de discuter.

Eh ben non, je me plantais !! J’avais oublié que nos grand(e)s communicant(e)s (ces experts en mensonges qui défilent sur les plateaux de FranceInfoTV, de BFM, de LCI, de la chaine parlementaire, etc, etc) avaient réalisé que "Populaire" ça renvoyait à "Peuple”.

Quelle horreur ! Quelle abomination ! Vous rendez-vous compte que Populaire, Peuple, ça fait pauvre, ça fait populace !!

Alors que Citoyen, Citoyenne, ça, ça en jette, ça fait Républicain, ça fait République en marche, ça fait Les Républicains. Comme aurait dit Gainsbourg, c’est classieux.

Et, surtout, ça satisfera tou(te)s les lili-bobos de gauche comme de droite auxquel(le)s ça évitera d’avoir des aphtes ou un herpès buccal quand ils devront parler de ce qu’ils et elles vont devenir sous peu : des nouveaux pauvres.

Oh, sorry ! On ne dira pas "Nouveau-pauvre" mais "New-moneyless".
Waoooh ! Ça changera tout, n’est-ce pas !! Ben voyons !!

Mais je ne saurais terminer sans vous donner mon avis (il vaut ce qu’il vaut, peut-être rien, mais, au moins, je le donne) sur le referendum :

LE REFERENDUM EST LE “MEILLEUR” REMPART CONTRE L’EXERCICE DE LA DÉMOCRATIE.

Le referendum est à la démocratie ce que la peine de mort est à la justice humaniste : un contresens.

Alors, réfléchissez bien avant de marcher dans les pas de ceux qui le réclament à grands cris.

Moi, j’dis ça, mais j’dis rien...Bonne soirée."