[Faculté de Nantes - blocage et AG : chaos et détermination] Manif 18h Bouffay ce soir !

Mis a jour : le vendredi 7 décembre 2018 à 11:26

Mot-clefs: / lutte étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: Nantes

Lundi dernier l'AG contre la hausse des frais d'inscriptions des étudiant-e-s étranger-e-s avait décidé le blocus de la faculté suivie d'une AG pour aujourd'hui. Chose dite, chose faite.

47571765_2236117923327414_7246258475787878400_n-medium

Dès 6H30 des dizaines de personnes s'affairent à bloquer les campus Lettres, Sciences Humaines, Langues et Droit. A 7H30 tout est bloqué, les réflexes de l'année dernière reviennent vite. Des menaces de déblocages en droit retardent la tenue de l'Assemblée Générale qui finit par se réunir dans un amphi d'économie. Environ 500 personnes sont présentes et les prises de paroles commencent. Pendant ce temps là les lycées Jean Perrin, Camus, Monges, les Bourdonnières, la Colinière, Léonard de Vinci, Clémenceau, Jacques Goussier, etc... se mobilisent, bloquent et font face aux interventions policières. La jeunesse montre la voie. C'est pareil dans tout le pays, immense bravo !

De la hausse des frais d'inscriptions à la répression des lycéen-ne-s et des manifestations depuis le 17 novembre, de la politique ultra-libérale de Macron à la casse générale de l'université, des conditions de travail déplorables au soulèvement populaire en cours initié par les Gilets Jaunes, le climat social explosif est passé en revue. L'étau qui enserre la vie de tout le monde ne demande qu'à craquer. La fenêtre de tir pour faire reculer largement le gouvernement est toujours ouverte et même élargie depuis hier soir, le gouvernement ayant annoncé que la hausse des taxes sur le carburant est annulée. Mais ce n'est que le début, continuons le combat : tout le monde est d'accord sur ce point. Un point important est d'ailleurs rappelé à plusieurs reprises et suivi de nombreux applaudissements : la première des violences est la violence sociale, politique, la seconde est celle qui y répond.

L'AG passe ensuite au vote des actions et c'est là que le chaos intervient. La tribune, mise en place en urgence, repropose des votes flous et un débat stérile sur le blocus s'engage dans l'amphi. Plus d'un quart d'heure après, la "reconductibilité du blocus" est adoptée et une nouvelle AG appelée pour lundi 10 décembre à 12H. Cet épisode laborieux a ralenti l'AG et n'a pas pu permettre de partir ensuite ensemble en manifestation soutenir les lycéen-ne-s mobilisé-e-s. Big up à la tribune qui a du géré des centaines de personnes pendant deux heures ;)

Voici les points importants votés :

- MANIF ÉTUDIANTE ET LYCÉENNE CE SOIR 18H BOUFFAY

- GRANDE MANIFESTATION DE CONVERGENCE SAMEDI 8 - 14H Croisée des Trams (Jeunesse, gilets jaunes, travailleurs et travailleuses en grève, chômeurs, précaires) - Nantes, 8 décembre : Acte 4, dans la rue !

- BLOCAGE DE LA FACULTÉ DEMAIN VENDREDI 7 - rendez-vous 6H30 au Pôle Étudiant pour remettre en place le blocus et ensuite soutenir les lycées en mouvement

- COMITE DE MOBILISATION VENDREDI 7 - 12H au Pôle Étudiant, notamment pour préparer l'AG de lundi et la suite de la mobilisation

- AG 12H LUNDI 10

Après un retour au calme les revendications de l'Assemblée Générale sont votées :
- le retrait du projet de loi raciste du gouvernement sur la hausse des frais d'inscriptions pour les étudiant-e-s étranger-e-s non-européen-ne-s
- en découle la gratuité de l'éducation de la maternelle au cursus universitaire pour toutes et tous
- de l'argent pour les services publics, dont les universités
- un soutien inconditionnel aux lycéen-ne-s en lutte
- le partage des richesses
- la démission d'Emmanuel Macron
- le soutien aux grèves de toutes part
- le retrait de la loi asile-immigration
- la fin du réchauffement climatique, la paix dans le monde et la fin des guerres impérialistes
- abolition de loi ORE et de ParcourSup
- l'amnistie pour les condamné-e-s et emprisonné-e-s du mouvement social

L'entrée en lutte des lycées et universités marque une nouvelle étape dans la lutte des classes qui se déroule actuellement en France. La jeunesse se révolte et l'avenir nous tend les bras. A nous de nous en saisir. Nous avons raison de nous révolter.

Commentaire(s)

> 200

200 étudiants et étudiantes hier soir dans les rues de Nantes contre la hausse des frais d'inscription pour les étrangers. Un cortège encadré par un nombre équivalent de policiers, empêchant, pour la énième fois, à la manifestation de défiler normalement.

On se retrouve beaucoup plus nombreux samedi pour exprimer notre colère commune contre ce gouvernement à bout de souffle ;).

> Rappel des rendez-vous de cette fin de semaine

Au vu de la fermeture administrative de l'université, le comité de mobilisation qui doit se réunir aujourd'hui à 12H pour mettre en place les décisions de l'AG aura lieu au local B17 (17 rue Paul Bellamy).

Puis on se retrouve au même endroit à 18H30 pour un atelier antirep' afin de connaître les bons comportements à adopter en manifestation ou en garde-à-vue. https://www.facebook.com/events/2332369380168171/

Et en fin demain rendez-vous à 14H à la croisée des trams pour une grande manifestation unitaire, étudiant-e-s, gilets jaunes, lycéen-ne-s, syndicats et marche pour le climat !
https://www.facebook.com/events/289635651680615/

> Commentaire caché

Un commentaire nationaliste et xénophobe a été caché.