Appel pour un décembre noir

Mis a jour : le lundi 3 décembre 2018 à 21:42

Mot-clefs: actions directes
Lieux: partout

Appel international pour un Décembre Noir(Via Attaque)

Décembre reste une mois marqué par le sceau de la mémoire insurgée des anarchistes qui s’opposent ouvertement à toute forme de pouvoir.

Decembre-noir-1024x682-medium


En décembre 2018 ce sera les 10 ans de la mort du compagnon Alexandros Grigoropoulos, arraché de la rue lorsqu’il a été assassiné sous les balles de la police dans le quartier d’Exarchia, en Grèce, en 2008. C’est aussi le mois au cours duquel, il y a 5 ans, le compagnon Sebastián Oversluij a été abattu par les balles d’un mercenaire du capital lors d’une expropriation dans une banque en 2013 au Chili.

Parce que la mémoire de nos morts est un combustible pour raviver la flamme de notre vie en révolte permanente, que Décembre Noir soit à nouveau un point de rencontre dans l’action multiforme et dans la réflexion sur nous-mêmes, sur nos forces dans le combat minoritaire et
sur les manifestations actuelles de l’ennemi totalitaire qui est le pouvoir et son monde de hiérarchies, fascisme, patriarcat, spécisme et les multiples formes d’expressions de la soif de supériorité des uns sur les autres.

Une fois de plus, que Décembre Noir continue d’être une invitation à la communication insurgée à la chaleur sauvage de l’action offensive contre le pouvoir.

Mémoire iconoclaste avec nos mort-e-s.

Solidarité offensive avec les compagnon-ne-s qui font face à la répression en Argentine, Brésil, Chili, Russie, Italie, Grèce et tout le monde.

Pour un Décembre Noir, fasse que vive l’anarchie !


Commentaire(s)

> On est pas sorti de l'auberge

Au moment où plein de gens qui n'étaient jamais descendu dans la rue campent depuis des semaines sur les routes ou les rond point exigeant un recul du pouvoir, cet appel anarcho insurrectionnaliste est vraiment idéal pour les faire rentrer chez eux en leur faisant miroiter une proposition complètement étrange et inquiétante. Ça me rappelle le cocktail molotov envoyé dans une banque athenienne un jour de grève générale qui avait brûlé vifs des employés enfermés à clef par le patron pour les empêcher de rejoindre les manifestations.. Effet garanti sur le moral et cadeau au pouvoir. Ce décembre noir relève du fetichisme émeutier et de la cécité politique incroyable face au moment inespéré actuel. Et pourquoi pas des attentats.. Rien de tel qu'une nouvelle stratégie de la tension façon piazza Fontana pour siffler la fin de la récréation. On a pas besoin d'avant garde.

> -

Le commentaire précédent dine à l'auberge conspirationniste / complotiste (mélange de faits historique mélangés à des divinations mal-intentionnés )

On aurait pu se passer de cela

> Incompréhension?

Sans doute la personne a pas compris que cet appel a rien à voire avec le mouvement actuel, mais est un appel international anarchiste.

> megalol

"appel international anarchiste", "décembre noir", etc...

LOL

> Erreur

Sans doute la personne a pas compris que cet appel a rien à voire avec le mouvement actuel, mais est un appel international anarchiste qui n'a rien à voir avec le monde actuel ou ses mouvements.

CQFD.