Journaflics vs Réjouissances...

Mis a jour : le samedi 20 octobre 2018 à 18:57

Mot-clefs: Répression actions directes
Lieux: besançon

 

Suite à deux vagues d'incendies de véhicules à Besançon (Doubs), notamment d'Enedis, d'Engie et du journal l'Est républicain, les flics ont soufflé une info particulièrement croustillante à l'oreille de leurs collègues journalistes : "Voitures incendiées : un blog anarchiste s’en réjouit"
(Est Républicain, 17/10).

 

 

Img_201018_154426-medium



Gageons tout d'abord que ce blog n'est certainement pas le seul à s'en réjouir, mais surtout que pour le pouvoir le scandale est ailleurs : dans les cages de la démocratie totalitaire, il est tout bonnement inacceptable
que des subversifs puissent se réjouir à voix haute et en toute cohérence d'infos qu'ils lisent dans les journaux ; que s'expriment publiquement des voix autres que celles des porte-parole de la domination sans faire de la
légalité le mètre de leurs idées ; que des voix rompent les rangs du troupeau des résignés et des soumis pour défendre ce qui parle à leur coeur ; que des voix brisent le consensus en affirmant qu'il existe d'autres possibilités que la carte d'électeur ou la pétition citoyenne pour lutter : l'action directe contre tout ce qui nous opprime, chacun à sa manière.

Face aux raisonnements tordus du pouvoir qui faute de pouvoir mettre la main sur les anonymes qui rompent la normalité de l'ordre assassin s'en prend à celles et ceux qui se réjouissent ou défendent les actes
d'hostilité qui se produisent contre ce monde, on pourra relire les textes suivants :

* Roveré della Luna, Italie : Au sujet de l’attaque incendiaire contre la
caserne militaire
(traduit de l'italien, 14 août 2018)

* 235 ans d’atrocités, une piste mène aux cercles libéraux (traduit de
l'allemand, 13 octobre 2015)

* Ne pas réveiller les esclaves qui dorment (en italien, 15 octobre 2018)

Commentaire(s)

> Carpe diem

Décidément, il y a des gens qui passent beaucoup de temps à lire des journaux...

> Finimondo

Ah, la Fin du monde...
Ces ineffables anarchistes qui traduisent une tribune de Patrick Declerck sur Le Monde qui sent le racisme républicain...
https://finimondo.org/node/1665

La source, non indiquée (pratique le "refus de la propriété", n'est-ce pas?), est le journal le Monde du 11/08/2004.
https://www.lemonde.fr/archives/article/2004/08/11/je-hais-l-islam-entre-autres-par-patrick-declerck_375161_1819218.html?xtmc=je_hais_l_islam_entre_autres&xtcr=18

> .

Finimondo, ceux qui "traduisent" des textes en y faisant leurs petits arangements, mais en se gardant bien de le dire à leurs lecteurs ... et allant jusqu'à justifier ces arrangements auprès des auteurs des textes originaux par des mensonges éhontés ...

Y a encore des gens qui prennent au sérieux ces guignols dont personne ne veut plus entendre parler en Italie ? Heureusement que leurs diffuseurs en France n'ont pas plus de crédibilité qu'eux ... la preuve, leurs obsessions ne semblent pas prendre en France, et c'est pas faute d'avoir essayé depuis un bon moment ... il semble qu'il y ait des gens intelligents qui savent penser per eux-mêmes, et c'est fort embêtant pour nos aspirants Papes de l'insurrection qui rêvent de gouverner les anarchistes.

> Horace

Carpe diem quam minimum credula postero (Horace, Odes, I, 11, 8) : Cueille le jour présent et sois la moins crédule possible pour le jour suivant.

Décidément, il y a des gens qui passent beaucoup de temps à défendre les actes et les idées anarchistes, y compris quand ils sont attaqués par les porte-parole du pouvoir.

> Credulité et mouchards...

Guignols que personne ne veut entendre? Ou...
Peut etre que "personne"c'est les mouchards heritiers de Negri au nord de l'italie {saviez vous q salvini a ete porte parole pour le CS Leoncavallo a Milan a son temps?} , qui entretemps sont devenus eux memes des guignols en se dedouanant de toute solidarité avec ceux qui continuaient la lutte en actes contre le TAV, pour paraitre plus digerables pour le mouvenent et son opinion publique.

Se dedouanant, pas seulement en se dissociant des actes mais aussi en pointant du doigt la redaction de finimondo de la responsabilité des dits agissements dans un communiqué modifié quelque temps aprés - pour un sabotage de lignes lgv, n'est il ironique?

Aussi un oiseau m'a dit qu'il en avait qui n'etaient pas contents que l'attitude de leurs delegues de lutte se reitérent en balance quelque part au 44.. c'est bien, a la mesure que vos chefs tombent plus proches vous etes de l'anarchie (peut etre un jour...)

Mouchards, flics des mouvements en k way noir ou chasuble rouge ou chapeau de paille,
Le jour de gloire arrive!

Se renseigner sur un autre grand projet de betise inutile.. Bien d'equiparer a Zadissidences ou "le mouvement est mort.. " :

https://ravageeditions.noblogs.org/post/2015/11/11/no-tav-defendre-un-territoire-ou-detruire-le-vieux-monde/

> lol

salvini a jamais été "porte-parole" du leoncavallo. il l'a fréquenté dans son adolescence comme bon nombre des jeunes milanais de l'époque. c'est fou les conneries que les gens peuvent répandre pour leurs petites chapelles...

> Ah oui Salvini Negri Noel...mamere

Meme pas besoin de faire des recherches dans les archives de "la chapelle"; je tape "salvini leoncavallo" sur un moteur de recherche et le premier resultat:

"
“Gli incidenti sono avvenuti per colpa di pochi violenti, mentre i quindicimila giovani che hanno manifestato avevano ragioni giuste e condivisibili, ma sono stati strumentalizzati.” A parlare pochi giorni dopo gli scontri, di fronte a Formentini e al resto della giunta, è un 21enne consigliere comunale di Milano. Fa parte della Lega Nord dal 1990, ma si porta dietro un’ideologia differente dalla linea del partito – nel 1997 entrerà non a caso nel movimento dei comunisti padani. Il suo nome è Matteo Salvini. “Chi non ha mai frequentato un centro sociale? Io sì, dai 16 ai 19 anni, mentre frequentavo il liceo, il mio ritrovo era il Leoncavallo. Là stavo bene, mi ritrovavo in quelle idee, in quei bisogni…” motiva davanti alla giunta comunale.
"
https://thevision.com/politica/salvini-comunista-lega/

si t'aimes pas google traduction et tu preferes la fabrique; eh ben ... il pareil que toi; il etait jeune et inconscient au moment de l'affrontement.

mais tiens du google commeme:
"
"Les incidents se sont produits à cause de quelques personnes violentes, alors que les quinze mille jeunes qui ont manifesté étaient justes et partageables, mais ils ont été exploités." Quelques jours après les affrontements, devant Formentini et le reste de la junte, Conseiller municipal de Milan âgé de 21 ans. Il fait partie de la Ligue du Nord depuis 1990, mais il comporte une idéologie différente de la ligne de parti. En 1997, le mouvement des communistes de la vallée du Pô ne sera pas le fruit du hasard. Il s'appelle Matteo Salvini. "Qui n'a jamais fréquenté un centre social? Oui, de 16 à 19 ans, alors que j'étais au lycée, ma rencontre a été Leoncavallo. Là j’étais bien, je me suis retrouvé dans ces idées, dans ces besoins ... "motive devant le conseil municipal.
"

Tres organise le revolté; tellement pour en finir premier ministre devant un parti d'extreme droite.

A Nantes.. ZAD... divers municipes... dans les espaces de lutte... tout le monde vous voit arriver maintenant... chefs trolls du Parti Imaginaire.

> Qui te conseille ton conseiller est...

Mes excuses; du coup il est Ministre de l'Interieur et secretaire general de la Legha - et il n'etait pas seulement porte parole du Leoncavallo: il etait la tete des conseillers municipaux pour les Communistes de padova qui a fait le discours en defense du CS a la mairie de Milan.
Tu peux le trouver dans la page wikipedia de Salvini. 1994.

Allons jouer du poker avec le pouvoir allooons

> .

Comment est-on passé de Finimondo à Salvini et de Salvini aux Appelistes ? C'est encore un de ces tours de passe passe pour détourner le sujet ? Finimondo n'aime pas les appelistes, ça semble assez clair .. détourner une critique contre eux pour la renvoyer sur les autres, ça c'est pas très sport.

> Généalogie du merdier...

Comment est ce qu'on passe de l'est republicain (et les articles de Rompere le righe, Dissonanz et Finimondo) a Finimondo?

Eh ben, d'abord si tu lis, l'article de Finimondo fait reference a la reaction de Salvini sur l'attaque d'un local de son parti le jour avant sa visite au village...

et Salvini, par le biais de Leoncavallo, on passe a l'imaginaire qui aime bien troller l'anarchisme au point de - presque - le mettre a mal...
dont le parti imaginaire, qui contient pas seulement les chefs - appelistes. Dans ce cas, qu'on appelerait en italie quelque chose "d'autre" comprise entre les Desobeissants et Autonomia Diffusa, qu'on peut trouver en force a Leoncavallo, tous ceux qui vont avec l'idee, quelque peu avortee, du Parti Imaginaire, ce qu'on a pu tres bien voir a la Val di Susa ou recemment la ZAD... je parle d'un certain millieu dit "libertaire", mais de fait, neomarxiste: exemples locaux, nantes revoltee, le pomps,...

Et sur le sport... la dissociation c'est deja grave, mais pointer du doigt... c'est tres peu de fair play.

> remarque

le troll nie tout antisémitisme et ne voit ou ne trouve jamais les liens lorsque cela concerne les islamo-fascistes.................chacun-e ses combats

> .

On comprend rien à vos conneries

> Language commun

Mais oui Vous comprennez, c'est assez bien documenté - mais pas trop prosaique j'admet.

Commeme c'est un peu chaud de Vous parler au pluriel, camarades