Mort de Sébastien Briat

Mot-clefs: Archives
Lieux:

Communiqué de presse d'Anaram Au Patac (www.anaram.org) suite à la mort de Sébastien Briat.
Un militant anti-nucléaire assassiné !

Sébastien Briat, jeune militant anarchiste de la CNT, est mort prêt de la frontière allemande le 7 novembre dernier, percuté par un train de déchets radioactifs. On nous présente l'affaire comme un accident, une malheureuse erreur. Pour Anaram Au Patac le fond des choses est simple : Sébastien a été assassiné par le lobby nucléaire, par les choix des pro-nucléaire. Ces responsables ont des noms : AREVA et l'Etat français, entre autres.
Le nucléaire est imposé de force par la logique capitaliste au nom d'un faux progrès, de la souveraineté énergétique ou du chantage à l'emploi… malgré Tchernobyl, malgré les déchets radioactifs légués aux générations futures sur des milliers d'années, malgré les alternatives possibles.
De plus, le nucléaire est une technologie tellement dangereuse et qui demande tant de sécurité, qu'aucune transparence n'est possible, empêchant tout contrôle démocratique.

Des militant-es conscient-es de cette situation s'organisent, agissent. Cette situation de résistance face au nucléaire est nécessaire et légitime. Elle peut parfois être douloureuse, certains en meurent comme Sébastien aujourd'hui ou Michalon en 1977 étouffé par les gaz lacrymogènes des CRS.
Cela doit nous pousser à nous poser des questions : pourquoi un tel silence autour de la mort de Sébastien ? Pourquoi si peu de réactions collectives ? Il y a eu bien sur des initiatives, des rassemblements, mais rien par rapport à ce que nous aurions du faire, pu faire. Anaram Au Patac compris.
Cela doit nous pousser à intensifier nos capacités de résistances populaires. Prenons actes, la mort de Sébastien est un élément de plus dans la liste des méfaits, des souffrances, des destructions faites par le capitalisme. Agissons ! Nous serons ce que nous bâtirons !
Une dernière chose, les médias nous matraquent d'informations affirmant que les convois de déchets radioactifs sont "sécurisés". Et si à la place de Sébastien il y avait eu une bombe posée par quelque fou ? Quel aurait été le résultat ?
Anaram Au Patac s'associe à la douleur de la famille et des proches de Sébastien.


Un militant antinuclear assassinat !

Sébastien Briat, joen militant anarquista de la CNT que's morí au ras de la termièra alemanda lo 7 de noveme passat, tumat per un trin de dèishas radioactivas. Que'ns presentan l'ahar com un accident, ua error malurosa. Per Anaram Au Patac lo hons de las causas qu'ei simple : Sébastien qu'estó assassinat peu lobby nuclear, per las causidas deus pronuclears. Los responsables aqueth qu'an per noms AREVA e l'Estat francés, enter autes.
Lo nuclear qu'ei imposat de fòrça per la logica capitalista au nom d'un semble progrès, de la soberanitat energetica o deu chantatge a l'emplec… a maugrat Chernobil, a maugrat las dèishas radioactivas legadas a las generacions a viéner sus milèrs d'annadas, e maugrat las possiblas alternativas.
E mei, lo nucleari ei ua tecnologia tan dangerosa e qui demanda tan de seguretat que nada transparéncia n'ei possible, tà har empach tot contaròtle democratic.
Militant-as conscient-as de la situacion que s'organisan, ageishen. Aquera situacion de resisténcia de cara au nuclear qu'ei necessària e legitima. Quauque còp que pòt estar dolorosa. Uns que'n moreishen com Sébastien uei o Michalon en 1977 estofat peus gas lacrimogèns deus CRS.
Aquò que'ns deu har pausar questions : perqué un tau silenci a l'entorn de la mort de Sébastien ? Perqué tant chic de reaccions collectivas ? Solide que i avó iniciativas, aplecs, arren per rapòrt a çò qu'avorem devut e podut har. Anaram Au Patac comprés.
Aquò que'ns deu incitar a intensificar las nostas capacitats de resisténcias popularas. Prenem actes, la mort de Sébastien qu'ei un element mei dens la lista deus domaus, de las sofrenças, de las destrusidas hèitas peu capitalisme. Agim ! Que seram çò que bastiram !
Ua darrèra causa, los medias que'ns ahartan d'informacions afirmant que los convòis de dèishas radioactivas e son "securisats". En plaça de Sébastien e i avosse avut ua bomba pausada per quauque hòu ? Quau resultat estore estat ?
Anaram Au Patac que s'associa a la dolor de la familha e deus pròches de Sébastien.




Email Email de contact: info_AT_anaram.org