Fachos, hors de nos campagnes !

Mis a jour : le dimanche 30 septembre 2018 à 15:15

Mot-clefs: antifascisme
Lieux: donges

Petite brève de la lutte contre l'implantation de l'extrême droite dans le bassin nazairien

Capture_tag-medium

42854236_10217350497057079_3899357437458644992_n-medium

42806447_10217350496217058_6379864521648898048_n-medium

Le Rassemblement National aurait-t-il du mal à rassembler ?

Après avoir tenté d’organiser un évennement à Campbon, déplacé finalement (pour cause de mairie réticente ?), le RN avait prévu de réunir ses membres et sympathisants pour une soi-disante « Fête de la ruralité » (ou comment s’approprier la « ruralité » de manière totalement malhonnête) à Donges… chez un particulier !

Sauf que là bas non plus l’accueil n’est pas très favorable ! Plusieurs tag ont ainsi fleuri autour du lieu de la réunion pour accueillir Gilles Pennelle, membre du bureau national du RN, et d’origine normande :

« RN DEHORS »

« FACHOS, HORS DE NOS CAMPAGNES »

Ou encore l’ironique :

« PENNELLE RENTRE EN NORMANDIE »

Jean-Clause Blanchard responsable du RN Pays-de-la-Loire, a rapidement réagi avec la finesse qui caractérisent habituellement les propos des membres de son organisation :

"La lacheté des sois disant antifascistes est sans limite. Taggage en cours de nuit [...]

Les sans couilles à l'action"...

Faut-il en déduire qu'au prochain rdv du RN dans la région il faudra venir en plein jour et nombreux exprimer nos désaccords politiques ? Nous appelons les forces amies à y songer...

En ville et en campagne, dans le bassin nazairien et ailleurs, multiplions les actions pour faire barrage à l’implantation de l’extrême droite.

Soyons présents, y compris là où l’on ne nous attends pas !

Big up à l’antifascisme, de Saint-Nazaire ou d’ailleurs !

Commentaire(s)

> Je me suis arrétée là

"NOS campagnes..."

> Pas compris

NOS campagnes ça veut dire quoi ? Une volonté hégémonique de l antifascisme qui a annexé des pans de territoire ? Une volonté de se proclamer porte paroles exclusifs du monde paysan? En tous les cas, une bien curieuse volonté de possession pour un mouvement qui execre justement les possédants. Ou alors une bien curieuse erreur sémantique pour des gens qui se targuent pourtant de bien manier notre langue...

> nos

nos quartiers

nos villes

nos facs

nos parcs

- Rien n'est à eux, tout est à nous, tout ce qu'iels ont iels l'ont volé ...

> le niveau du débat est très élevé

Nan mais vous rigolez là ou quoi? C'est quoi ces commentaires insipides et sans intérêt? Vous n'avez rien d'autre à faire que de démonter chaque initiative? Vous êtes ridicules franchement, je trouve ça gravissime!

Je ne vois absolument pas ce qui vous gêne dans cette action, mais c'est peut-être parce que je n'ai pas LA grille de lecture du super parfait petit militant bien formé...

Et c'est quoi cette histoire de "volonté hégémonique antifasciste qui a annexé tous nos territoires"? Tu préfères peut-être que ce soit le fascisme qui soit partout? T'es sérieux? T'as un peu réfléchi à tes propos? Et indymédia, vous acceptez ce genre de commentaire très craignos?

Cette action nous rappelle que le fascisme, dans ses idées comme dans ses actes, est très présent aussi dans les campagnes. Simplement, et cette initiative le met en lumière, on en parle beaucoup moins. On ne va quand même pas prétendre que les villes et les campagnes, c'est la même chose, si? Attention, je ne suis pas en train de dire que l'un est mieux que l'autre, seulement que les deux terrains sont différents à tous points de vue (et merci de ne pas me demander "ah oui? et qu'est-ce qui est différent?" parce que j'en ai ma claque d'être prise pour de haut par des gens qui sont supermilitants et donc mieux formés et donc trop parfaits de vérité, je ne veux pas me justifier à chaque fois que j'ouvre la bouche ou que je tappe une touche sur un clavier). Bref, globalement, on parle beaucoup des actions fascistes dans les villes, des agressions etc. Elles sont en revanche moins visibles lorsqu'elles ont lieu en campagne. D'où le fait de souligner que non seulement le fascisme existe en campagne, mais aussi que des habitant-e-s des campagnes luttent contre.
Le "nos campagnes", je suppose mais je ne vais pas demander aux personnes qui ont fait l'action de s'exprimer là-dessus hein, renvoi aux slogans "pas de fachos dans NOS quartiers, pas de quartier pour les fachos", ou bien "pas de fachos dans nos villes"... Vous voyez bien qu'on parle peu des campagnes autour de ce sujet là.

Voilà, il ne me semblait pas qu'une action légère, sympa, avec un message clair, méritait de telles réactions, et surtout je ne pensais pas qu'il était nécessaire de donner des bouts d'explications ('fin de ce que j'en comprends en tout cas).

Amusez-vous bien à répondre des vomissements si vous le souhaitez, pour ma part je souhaite conserver de l'intérêt dans ma vie.

Merci pour cette action.