Aurillac : festival du théâtre de rue

Mis a jour : le lundi 20 août 2018 à 23:19

Mot-clefs: anti-festival
Lieux: aurillac-city

Ça recommence ce mercredi !

Mise au point non exhaustive sur les derniers actes de révolte à Aurillac:

- juin 2018: barricade presque en feu dans une cellule à la maison d'arrêt (https://www.lamontagne.fr/aurillac/faits-divers/justice/2018/06/08/des-equipes-d-intervention-specialisees-a-la-maison-d-arret-d-aurillac-pour-deux-detenus-barricades_12879234.html#refresh );

- juillet 2018: boutage de feu à des véhicules de l'administration locale (https://www.lamontagne.fr/aurillac/faits-divers/cantal/2018/08/13/service-par-service-quelles-consequences-un-mois-apres-les-incendies-de-parkings-souterrains-a-aurillac_12948533.html#refresh )

& défonçage de la permanence du FN/RN (https://rassemblement-national15.fr/2018/07/la-permanence-du-rassemblement-national-du-cantal-detruite/ );

- août 2018: boutage de feu dans une cellule à la maison d'arrêt (https://www.lamontagne.fr/aurillac/faits-divers/cantal/2018/08/16/un-depart-de-feu-rapidement-maitrise-dans-une-cellule-de-la-maison-d-arret-d-aurillac_12952941.html#refresh )

 & "les flics se sont fait voler tous leurs vélos" raconte la ville (pas d'écho dans le torchon local).

Donc si vous venez au festival, n'oubliez pas qu'il y a du répondant derrière les murs de la prison, que les flics locaux ont essuyé une défaite mémorable, que les autorités locales se sont pris des incendies dans leurs parkings, et que le FN/RN15 vide dorénavant sa permanence avant chaque festival.

Quant au dispositif sécuritaire, il reste le même que l'année dernière, soit un copié-collé de 2017.

Nous en connaissons donc les très nombreuses failles, que nous rendrons vivantes à chaque fois que l'occasion se présentera.

Mêmes lieux, mêmes heures, et même planète !

Commentaire(s)

> -

contrôles routiers ciblées à (au moins) deux départements autour

> Blues de Keupon*ne

Ambiance méga-chillout dans tous les collectifs qui se présentent comme radicaux. Si c'est pour endormir les gens au lieu de donner envie de tout casser, FUCK OFF et vive la gentrification !

P.S.: les RGs ça se vire, à coups de pied au cul !