Nantes : humiliation pour l'extrême droite qui soutient les violences policières

Mis a jour : le lundi 9 juillet 2018 à 13:37

Mot-clefs: antifascisme
Lieux: Nantes

Fin juin, un groupuscule d'extrême droite composé de policiers et militaires qui préparaient des attentats terroristes contre des musulmans était arrêté dans toute la France juste avant de passer à l'acte. Quelques jours plus tard, un ancien policier était interpellé après avoir tagué plusieurs slogans racistes sur un consulat à Lyon. Le 3 juillet, un CRS tuait Aboubakar à Nantes. La convergence entre l'extrême droite et la police s'illustre en actes comme en paroles. Au prix de vies détruites.

Samedi 7 juillet, l'extrême droite nantaise appelait à manifester pour soutenir le CRS qui a tué Aboubakar. Une provocation obscène de plus à mettre sur le compte de la vieille France sécuritaire et pétainiste, qui bénéficie de tribunes quotidienne dans les médias.

36798547_1759472980755534_6249182771504218112_n-medium

Dans la vie réelle, ces racistes ne représentent personne. Seule une quinzaine de retraités et quelques cadres du parti de Marine Le Pen étaient présents devant le commissariat de Nantes pour soutenir le tueur. Cette extrême faiblesse numérique est une illustration du « soutien à la police » dans le réel.

En face, 80 antiracistes refusaient de laisser la rue aux soutiens du tireur. Les fachos étaient protégés par un important dispositif de maintien de l'ordre. Mais leur discours était totalement recouvert par les chant. Y compris leur marseillaise bourrée de fausses notes et les meuglements du type : « la police avec nous ». Pour finir, un manifestant était interpellé sans raison apparente, et la police exfiltrait les militants d'extrême droite, après qu'un drapeau brandi par un raciste ait été dérobé.

Bref, l'extrême droite de tout le grand Ouest n'a réussi à mobiliser qu'une petite quinzaine de retraités pour soutenir les violences policières. Si les idées sécuritaires et racistes ont largement colonisé les médias et les discours des politiciens, elles sont inexistantes dans la rue.

Commentaire(s)

> revoir votre approche

ok les fachos n'étaient pas nombreux à Nantes.
mais celui ou celle qui écrit évoque "des retraités", comme si être "retraité" était... de la merde. Bravo continuez ainsi."être facho" peut être aussi une forme de pensée sectaire. Soyez plus vigilants et veuillez rectifier à l'avenir. Merci pour les retraités non fachos.

> Interprétation

En dehors d'être ok avec le comm qui précède, je trouve que c'est un peut simpliste et vite faite cette interprétation : "Cette extrême faiblesse numérique est une illustration du « soutien à la police » dans le réel."
Y'en a pas mal qui restent dans leur pénates, qu'en pensent pas moins et qui soutiendront à leur manière les keufs (qui se défendent bien tout seuls aussi) sans avoir besoin à tous prix devant les monuments...

> importance de la présence dans la rue

Il n'est pas question, dans cet article, de dire que les fascistes n'existent pas et qu'ils sont dérisoires. D'ailleurs, il est précisé que les pensées sécuritaires et racistes sont largement présentes. On ne peut pas dire que ce monde ne se fascise pas, et cet article ne le dit pas du tout. En revanche, on observe qu'à Nantes en tout cas, la présence des fascistes en tant que force politique dans la rue est très faible. Ce n'est pas qu'on ne les voit jamais, ni qu'ils n'agissent jamais (comment dire une chose pareille après le tabassage à mort de deux jeunes à Du Chaffault il y a plus d'un an?). Mais en terme de manifestation, depuis la "Manif pour tous", ils ne sont guère présents. Chacune de leurs apparitions publiques leur a valu des humiliations.
Et non, ce n'est pas de la merde d'être retraité-e... Simplement, quand il n'y a que des gens de plus de 60 ans à un rassemblement, et même pas 20 en tout, ça veut juste un peu dire que les personnes qui organisent l'événement (en l'occurrence les fachos) n'ont pas de force de mobilisation et n'ont aucune relève de la jeunesse. Je trouve ça plutôt marrant quand c'est le cas d'en face.