News autours des exilé.e.s à Nantes et en fRance

Mis a jour : le vendredi 20 juillet 2018 à 19:43

Mot-clefs: Racisme Répression Resistances / prisons centres de rétention antifascisme squat logement immigration sans-papieres frontieres
Lieux: et france Nantes

Récapitulatif non exhaustif des dernières actualités concernant les situations des exilé.e.s et les luttes et politiques autours de ça à Nantes et en fRance.

Tumblr_mqbyavqux21qf5sgyo1_1280-medium

Le mois de juin des exilé.e.s à Nantes

Depuis le 8 mars quelques 300 exilé.e.s occupent l'ancien EHPAD de Bréa, depuis début juin, fRance Horizon qui gère désormais le lieu, trie et sélectionne les entrées, plusieurs dizaines de personnes ont été misent à la rue, peut être une centaine, mais il reste encore de nombreux exilés logés à Bréa. Certains, surtout certaines d'ailleurs, on été relogées mais souvent pour du très court terme.
Communiqué du CRAN
Radio Cayenne à propos du tri à Bréa (entre autre)

9 Juin, environ 150 exilé.e.s on investit le bâtiment du CAP44 en face de la carrière Miséry, futur arbre aux hérons (complétement Nantes, tourism buisness ++) et se sont fait évacué.e.s le 19
L'appel à rassemblement du collectif soutien migrants 44

Le 19 juin, suite à l'expulsion du CAP44, la 150aine de personnes occupe un nouveau bâtiment près de Primil, les locaux désaffectés de l’institut pour déficient.e.s auditif nantais de la Persagotière.

Conséquence des expulsions d'ici et de celles d'ailleurs, des dizaines d'exilé.e.s dorment sous tentes square Daviais près de Commerce. Illes sont au moins 250 à se retrouver là, surtout les soirées, des repas collectifs sont organisés régulièrement.
D'ailleurs rendez-vous ce soir (sam 23) à 20h, ramène, ton plat, du pain et de l'eau !

Alors que faire pour aider ? Quelques pistes sur nantes.aveclesexiles.info :
https://nantes.aveclesexiles.info/spip.php?article252

Contextualisons : Situation globale et situation ailleurs

Depuis la fin de la trêve hivernale (31 mars) les expulsions s'enchaînent, oh il y en avaient aussi avant malgré l'hiver, mais bref, d'autant plus que l'été, et donc les touristes, se rapprochent, il faut ôter de la ville tout ce qui y fait tâche et les démantèlements de campements en tous genre sont fréquents en cette période… Et puis entre les périodes d'exam et de vacances, les mobilisations « citoyennes » sont souvent moindre alors c'est l'occaz' d'en finir avec les procédures en suspens, puis quoi ? Il fait beau maintenant, illes vont pas mourir de dormir à la belle étoile hein ! Surtout, on mise sur la dispersion, faut qu'illes comprennent bien qu'il y a pas de place pour elleux ici ! Alors voilà, les mauvaises nouvelles s'enchaînent :


Et bon c'est surtout les démantèlements de gros campements comme ceux de Paris qui font en effet qu'une partie des exilé.e.s se dispersent et tentent leur chance dans d'autres villes dont Nantes bien sûr… Ce qui fait qu'entre les exilé.e.s en squats, celleux chez des hébergeur.s.ses solidaires et celleux à la rue on doit avoisiner les 1000 personnes en galère à Nantes !

Avant de parler un peu plus politique, donnons quelques bonnes nouvelles en ce qui concerne les occupations :

Et pour Grenoble, le patio solidaire (occupation sur la fac) est assurée jusqu'au 30 juin, mais après…

Bref, parlons politique, la loi asile immigration ça vous dit quelque chose ? Vous trouverez un très bon suivit concernant cette loi sur le site du GISTI. Adoptée en première lecture par l'assemblée nationale le 22 avril, elle fait l'objet d'une procédure accélérée et est en étude au sénat depuis le 19 juin, elle devrait être définitivement adoptée le 26…
De nombreuses voix se sont élevées contre cette loi qui prévoit entre autre un allongement de la durée d'enfermement des étrangers (90jours) et la restriction des délais pour les démarches de demande d'asile. De nombreuses manifs et rassemblements ont eu lieu, surtout à Paris en avril, mai et juin. Mais le 2 juin dernier justement, la manif a été interdite mais a quand même eu lieu…

Dans ce contexte légal peu réjouissant, que se passe t il aux frontières ? Comme pour appuyer le passage de la loi asile immigration, le 21 avril des fachos identitaires de defend europ sont aller faire leur coup de com' à la frontière franco-italienne, heureusement le 22 se sont quelques 300 personnes qui marchaient contre la frontière pour leur répondre. Sans surprise, la répression fut de mise et trois personnes sont encore inquiétées. . De la Vallée de la Roya à Briançon, le délit de solidarité frappe de nombreuses personnes, c'est que cette frontière a connue un afflue de passages ces derniers temps (même s'il paraît qu'il est en baisse aujourd'hui), de nombreu.x.ses exilé.e.s ont galéré, dans le froid, congelé.e.s et chassé.e.s par la police aux frontières. La militarisation de cette zone, entraine, bien sûr des morts, ainsi trois mort.e.s ont été retrouvé.e.s en 20 jours près de Briançon. C'est, entre autre, en réaction à tout cela qu'un camp itinérant contre les frontières s'est déroulé entre le 8 et le 10 juin, réunissant quelques 300 personnes. Pendant ce temps, le bateau secouriste de SOS mediteranea, l'Aquarius, était bloqué en mer avec 600 exilé.e.s par le fort facho ministre italien Salvini qui a cependant eu le bon goût de dénoncer l'hypocrisie d'un Macron qui le montrait du doigt. De toutes façons quand il s'agit de faire de l'europe une forteresse, nos chers pays sont unis ! L'agence européenne Frontex n'est elle pas reine du barbelé rasoir et de la chasse aux migrant.e.s ?  Et que dire des accords bi-latéraux pour externaliser nos frontières ? Il y aurait beaucoup à dire bien sûr, mais recentrons nous sur les dernières news pour finir cet article. Ça se passe en ce moment ! :


C'était un petit récapitulatif des dernières nouvelles d'ici et là bas en se qui concerne les luttes autours de l'exil mais il est non exhaustif, réalisé avec les infos et sources sous la main, il faut espérer ne rien avoir oublié de trop important mais n'hésitez pas à compléter.:)

Et pour continuer à s'informer en toute autonomie :

Pour les infos sur Nantes :

Sur le Net : Vous pouvez consulter Nantes avec les exilé.e.s, mais aussi écouter radio cayenne, les lundis soirs, illes font souvent des points sur la situation des exilé.e.s ici et ailleurs en fRance. Des podcasts sont dispo ici mais pas toujours à jour…
Sinon, visitez les facebooks des divers collectifs : Comité de Réquisition et d'Action Nantais, La lutte des exilé.e.s à Nantes, collectif de soutien migrants 44
Dans la vraie vie : Rencontrer les exilé.e.s autours de leurs « lieux de vie » bien sûr, mais aussi passer dans les assos : Gasprom (fasti nantes), Cimade, médecins du monde et DAL se trouvent toutes rue Fouré ! Pour ne citer qu'elles, mais il y a de nombreuses autres structures et collectifs, ceux mentionnés plus haut, mais aussi l'école pop de B17 , ou l'accueil TAMO des CEMEA par exemple…

Pour les infos d'ailleurs et les analyses politiques :

De nombreux sites chouettes existent, un listing non exhaustif mais quand même assez fourni existe sur le site nantes.aveclesexiles.info dans la rubrique réseaux :
Informations générales sur les luttes et situations des exilé-e-s
Infos sur les situations et luttes locales avec les exilé-e-s

Commentaire(s)

> fil info

Expulsion de paris 8, fac occupée par les exilé.e.s depuis des mois, ce 26 juin : https://paris-luttes.info/ni-papiers-ni-logements-expulsion-10477

Alerte expulsion à la Persagotière à Nantes, jeudi 28, 14h.

> et aussi :

Naufrage à Nantes, inauguration du off du Voyage : https://nantes.indymedia.org/articles/42061

Communiqué du 30/06 : https://nantes.indymedia.org/articles/42066

Beaucoup d'infos sur : https://nantes.aveclesexiles.info

Cagnotte de soutien : https://www.colleo.fr/cagnotte/10222/nantes-avec-les-exile-e-s

Plus de photos sur https://www.flickr.com/photos/valkphotos/collections/72157689315084581/