Ici, on tue même les enfants

Mis a jour : le samedi 19 mai 2018 à 12:08

Mot-clefs: antifascisme
Lieux:

Chères amies, chers amis,

Les militaires israéliens viennent de tuer 60 manifestants désarmés, et en ont blessé 1300 autres par balle. 1300. Et ils le font le sourire aux lèvres -- vous pouvez visionner une vidéo ici.

C’est un massacre -- un de plus,  en 50 ans de répression militaire raciste et violente à l'encontre du peuple palestinien.

Unknown-medium

D’autres États se sont vus sanctionnés pour bien moins. Les sanctions contre l’Afrique du Sud ont contribué à libérer sa population noire: il est temps pour le monde de se rassembler derrière des sanctions contre Israël pour libérer les Palestiniens.

Signez la pétition: les vies palestiniennes comptent aussi!

Israël s’est écarté du chemin de la raison et de la paix pour se rapprocher de l’extrême droite. Un député a demandé à ce qu’Ahed Tamimi soit battue - il s’agit de la jeune Palestinienne qui avait giflé un officier après que son petit cousin ait reçu une balle dans le visage - et le ministre de la Défense en personne a menacé de punir la famille entière! 

L'armée israélienne prétend que les manifestations sont une invasion organisée par le Hamas et que quelques manifestants étaient armés. Ces affirmations sont contestées par les Palestiniens et la société civile internationale, sachant qu'Israël a souvent menti pour justifier ses actions. Et même si c'était vrai, pourquoi avoir tiré sur 1300 personnes situées à des centaines de mètres de la bande de séparation? Et pourquoi à balles réelles?!

Les forces israéliennes contrôlent l'espace aérien et sont retranchées derrière des fortifications, avec souvent des kilomètres de désert derrière elles: quelle menace représente réellement la foule?! La peur et la victimisation hystériques du régime israélien ne connaissent pas de limites, et justifient les actes les plus cruels.

Gaza est en réalité la plus grande prison à ciel ouvert du monde, privée de produits de première nécessité depuis des années par Israël. Les personnes qui manifestent risquent leur vie par désespoir. Mais lorsque ces prisonniers osent s'approcher des murs de leur prison, leurs geôliers les abattent comme des animaux, bien en sécurité dans des miradors situés à des centaines de mètres.

Les soutiens inconditionnels d’Israël sauteront sur l’occasion pour accuser Avaaz, et les nombreux membres juifs de notre équipe, de haine des Juifs. Mais notre équipe et les membres d’Avaaz aiment l'humanité toute entière, sans distinction. L’Holocauste est une réalité, le peuple juif a souffert de terribles persécutions et est toujours victime d’antisémitisme dans le monde entier. 

Beaucoup de ceux qui ont participé à la fondation d’Israël voulaient en faire le phare d’une voie meilleure. Mais leur vision a été trahie, et l'État d'Israël est désormais dirigé par un régime répressif et violemment raciste -- il mérite une condamnation internationale. Pas juste en paroles, mais en actes:   

Signez la pétition: les vies palestiniennes comptent aussi!

https://secure.avaaz.org/campaign/fr/gaza_end_the_massacre_loc/?biNzckb&v=106144&cl=14494131485&_checksum=2ccf3745c62402a1ca52ecbb8087999c312ffe42d8d4298a9bfb610f977944be

Pendant des décennies, tous les options ont été explorées pour encourager le régime israélien à mieux traiter les Palestiniens, mais leur condition n'a fait que s'aggraver. Des sanctions ciblées, s’appliquant par exemple aux "diamants du sang" israéliens, un boycott sur les ventes d’armes (Israël vend des armes à certains des régimes les plus violents du monde) ou encore des sanctions technologiques ou culturelles (comme interdire à Israël de participer à des manifestations sportives ou à l’Eurovision) devraient pouvoir infléchir la voie choisie par le régime. 

Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou sont deux des dirigeants les plus malhonnêtes et dangereux du monde actuel. Comme tous les extrémistes, ils rêvent d’un monde où les personnes raisonnables perdraient le nord et se déchireraient en deux camps en guerre, dont l’un serait sous leurs ordres. Montrons-leur que cela ne prendra pas -- les personnes ordinaires ne se laisseront pas toucher par leur rhétorique de haine et leur propagande. Nous verrons toujours le racisme et la violence pour ce qu’ils sont, et réagirons en conséquence. Ils ne peuvent pas nous voler notre humanité, et nous ne les laisserons pas priver les Palestiniens de leur liberté et de leur dignité. 

Avec espoir et détermination,

Ricken, Christoph, Emma, Fadi, Pascal, Rewan, Elana, Diego et toute l’équipe d’Avaaz

PS - Lors de nos phases de test, près de 75% des membres d’Avaaz ont voté pour cette campagne, et seulement 8% s’y sont opposés. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il est illégal d’appeler à des sanctions ou à un boycott contre Israël dans plusieurs pays, depuis certains parties des États-Unis et de l'Allemagne, en passant par la France et Israël lui-même. C’est un signe de la puissance du lobby d’extrême droite israélien. Soutenu par un vote écrasant de ses membres, Avaaz, pour la première fois, refuse ouvertement et fièrement d’obéir à ces lois, qui violent nos droits humains élémentaires et constitutionnels à l’expression et à la démocratie. Nous les contesterons et serons victorieux devant les tribunaux.

Plus d'information:

Journée sanglante à Gaza lors de manifestations contre l’ambassade des États-Unis à Jérusalem (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2018/05/14/gaza-une-dizaine-de-blesses-dans-des-affrontements-entre-palestiniens-et-soldats-israeliens_5298602_3218.html#5ke3kkiBjI0xLI4C.99

La France condamne les violences à Gaza et désapprouve la décision américaine (Le Figaro)
http://www.lefigaro.fr/international/2018/05/14/01003-20180514ARTFIG00224-violences-a-gaza-la-france-condamne-et-desapprouve-la-decision-americaine.php

Israël: Les tirs mortels à Gaza ont été illégaux et planifiés (Human Rights Watch)
https://www.hrw.org/fr/news/2018/04/03/israel-les-tirs-mortels-gaza-ont-ete-illegaux-et-planifies

Violences à Gaza: l'Afrique du Sud rappelle son ambassadeur en Israël (France 24)
http://www.france24.com/fr/le-journal-afrique/20180514-2018-05-14-2144-le-journal-lafrique

Il ne s'agit pas d'une "manifestation du Hamas" à Gaza, mais de dizaines de milliers de personnes prêtes à mourir (Haaretz, en anglais)
https://www.haaretz.com/middle-east-news/palestinians/.premium-to-call-gaza-protests-hamas-march-understates-their-significance-1.6091833

https://secure.avaaz.org/campaign/fr/gaza_end_the_massacre_loc/?biNzckb&v=106144&cl=14494131485&_checksum=2ccf3745c62402a1ca52ecbb8087999c312ffe42d8d4298a9bfb610f977944be

Commentaire(s)

> Israël: seuls les fous continuent à danser en haut de l’immeuble

« Quiconque vit avec les contradictions du sionisme est condamné tôt ou tard à sombrer dans la folie. Il est impossible de vivre comme cela. Il est impossible de coexister avec une injustice aussi terrible. » Ces propos datent d’il y a quinze ans, comme les deux autres citations ci-dessous. Ils n’ont hélas pas pris une ride. Merci Donald, merci Bibi, pour ce beau voyage sur la route de l'enfer...

“Aujourd’hui, la nation israélienne s’appuie sur un échafaudage de corruption, lui-même posé sur des fondations d’oppression et d’injustice. En tant que telle, la fin de l’entreprise sioniste est déjà à notre porte. Il existe une vraie probabilité que notre génération soit la dernière génération du sionisme. Il se peut qu’il y ait un État juif, mais il sera d’un autre genre, étrange et affreux. […] Il apparaît que ces deux mille ans de lutte du peuple juif pour sa survie se réduisent à un État de colonies, dirigé par une clique sans morale de hors-la-loi corrompus, sourds à la fois à leurs concitoyens et à leurs ennemis. […] Une structure construite sur de l’insensibilité à l’homme s’effondrera d’elle-même, inévitablement. Prenez bien note de cet instant : la superstructure du sionisme s’effondre déjà […] Seuls les fous continuent à danser en haut de l’immeuble, alors que les piliers s’effondrent.”

Avraham Burg (membre du parti travailliste israélien, ex président de la Knesset), The Guardian, 15 septembre 2003 (initialement paru dans Yediot Aharonot).

*

“Je ne suis pas psychologue, mais je crois que quiconque vit avec les contradictions du sionisme est condamné tôt ou tard à sombrer dans la folie. Il est impossible de vivre comme cela. Il est impossible de coexister avec une injustice aussi terrible. Il est impossible de vivre avec des critères moraux aussi contradictoires. Quand je contemple non seulement les colonies, l’occupation et la répression, mais aussi le mur démentiel derrière lequel les Israéliens tentent de se cacher, j’en viens à la conclusion qu’il y a quelque chose de très profond dans notre attitude à l’égard du peuple autochtone de cette terre qui nous fait complètement délirer.”

Haïm Hanegbi (citoyen israélien, membre du mouvement pacifiste Gush Shalom), “Cry, the beloved two-state solution”, Ha’aretz, 10 août 2003.

*

“La vérité déprimante, c’est que le comportement actuel d’Israël n’est pas seulement néfaste pour les États-Unis, bien qu’il le soit indéniablement. Il n’est même pas seulement néfaste pour Israël lui-même, comme de nombreux Israéliens le reconnaissent tacitement. La vérité déprimante, c’est qu’Israël est néfaste pour les Juifs.”

Tony Judt (historien juif anglo-américain, 1948-2010), « Israel : The Alternative », New York Review of Books, 23 octobre 2003.

https://blogs.mediapart.fr/saintupery/blog/150518/israel-seuls-les-fous-continuent-danser-en-haut-de-l-immeuble