Pourquoi nous ne marcherons pas contre Monsanto cette année !

Mis a jour : le vendredi 16 mars 2018 à 11:56

Mot-clefs: Ecologie bouffe / mal
Lieux:

Les marches mondiales contre Monsanto ont été lancées en 2013 à partir de mouvements citoyens qui s'appuyaient sur les réseaux sociaux pour organiser un genre nouveau de manifestations, décentralisées et autonomes. Ces marches ont permis de réunir des millions de personnes en même temps, pour une même cause commune et la revendication d'un monde débarrassé des OGM, des pesticides et des multinationales prédatrices des biens communs de l'Humanité que sont les semences, les terres agricoles et les savoirs paysans.

29136023_1619014974801675_51323309689770035_n-medium

Au fil des années, le mouvement français, initié par des citoyens et collectifs dans toute la France et coordonné par Combat Monsanto, a pris de l'ampleur et permis de réunir des dizaines de milliers de personnes dans des marches colorées, militantes et citoyennes pour réclamer la protection de notre santé, la réduction des pesticides et l'interdiction du Roundup de Monsanto, ainsi que des champs et des assiettes libres d'OGM ! Nous vous remercions donc tous, les organisateurs et les marcheurs, d'avoir participé à cette aventure et contribué à un mouvement populaire et écologique majeur, qui a porté ses fruits, empêché les OGM d'entrer dans les champs en Europe et fait reculer le glyphosate, avec une potentielle interdiction définitive à la clé.

Après 5 années de mobilisation, nous avons souhaité ne pas renouveler notre rôle de coordination de la Marche cette année pour plusieurs raisons. La première est que la dynamique internationale s’essouffle, et nous ne sommes pas de ceux qui considèrent la France comme le centre du monde ! La deuxième est que les marches contre Monsanto, telles que nous les avons promues, prônaient l'autonomie et l'autogestion dans l'organisation de ces événements, elles n'ont donc pas vocation à devenir une institution ni un projet dépendant de Combat Monsanto. En cela, nous souhaitons aussi éviter une folklorisation d'un mouvement fort en une marche ritualisée en dehors de tout contexte politique et d'enjeu écologique. Enfin, nous nous interrogeons sur le sens de simplement marcher pour une cause quand de multiples mouvements écologiques ou citoyens, des ZAD à Nuit debout en passant par les ONG et les associations, ont diversifié leur mode d'action, ajoutant de plus en plus au répertoire la désobéissance, le boycott et un large panel de pratiques militantes innovantes, créatives et fédératrices.

Nous ne marcherons pas contre Monsanto cette année, mais restons déterminés à agir partout où les multinationales prédatrices chercheront à accaparer nos biens communs les plus précieux et imposer leurs projets et produits inutiles, pour défendre notre terroir, notre alimentation et notre santé ! Tous faucheurs, tous acteurs ! Tout.e.s mobilisé.e.s, tout.e.s déterminé.e.s !

L’équipe des coordinateurs nationaux - Benjamin, Louise, Tom et Nico

Ps : Combat Monsanto est une association animée par des bénévoles, merci à eux.