Chili : Attaque aux cocktails Molotov contre une église

Mis a jour : le mardi 6 mars 2018 à 03:31

Mot-clefs: actions directes
Lieux: chili

Vers 3h35 le 21 février, une attaque incendiaire a secoué la commune de Puente Alto, frappant la paroisse de San Esteban, située au carrefour entre les rues Los Toros et Nonato Coo.
L’attaque incendiaire a été effectuée avec des cocktails Molotov lancés contre le temple catholique, lui causant des dégâts partiels, en plus d’incendier la guérite du gardien. Devant l’église a été retrouvé un grand tag revendiquant l’action et disant « Violeurs et assassins ».

Chili-4-300x175-medium
attaque église chili 2018

Le prêtre Alejandro Vial a déclaré aux médias : « Il y a eu deux feux, la porte sur le côté de l’église a été incendiée tout comme l’entrée de la guérite du gardien et les vitraux de la salle ont également été cassés par une bouteille incendiaire (…) Sur le trottoir a été marqué à la peinture « Violeurs et assassins ». Ils ont aussi jeté de la peinture contre un mur ».
Les pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux pour éteindre l’incendie, aux côtés du personnel spécialisé de la police, sous les ordres du Procureur Claudio Orellana, auto-nommé spécialiste dans le domaine des attaques incendiaires et explosives.
L’attaque a lieu au moment où l’archevêque Charles Scicluna est envoyé par le Pape François pour enquêter sur les dénonciations d’abus sexuels à l’encontre de l’évêque d’Osorno, Juan Barros.
Selon le procureur, la même église a déjà subi une attaque incendiaire le 24 janvier dernier, quelques jours après la visite du Pape au Chili [pour d’autres attaques contre des églises en ce début d’année, voir ici ou ici; NdAtt.].