La CGT se déploie sur le chantier d’agrandissement de la gare de Nantes

Mis a jour : le lundi 5 mars 2018 à 23:33

Mot-clefs:
Lieux: Nantes

La gare de Nantes et son proche paysage, les abords de la gare accès nord et sud, voient de profondes modifications : rénovation et agrandissement de la gare ferroviaire et opération immobilière de grande envergure.

Deux entreprises du BTP font et feront travailler de nombreux salariés pendant plusieurs mois. La première, Demathieu Bard s’occupe essentiellement de la gare et la seconde, Eiffage, travaille sur le projet Pôle d’Echange Multimodal (P.E.M) côté sud de la gare.

Pendant un peu moins de trois ans des salariés vont se relayer au fur et à mesure de l’avancement et des besoins de technicité.

 

La CGT 44 et le collectif confédéral « grands travaux », en lien avec des camarades de la construction et des cheminots ont décidé de mettre ce chantier de nouvelle gare à Nantes sous surveillance.

Les raisons sont nombreuses et certes pas encore exhaustives :

  • nous ne pouvons laisser des salariés travailler sur un tel projet sans que notre syndicat CGT soit présent pour entendre et appuyer des revendications sans oublier nos plans de travail autour de la syndicalisation.
  • 75 % des travaux sont financés par de l’argent public, nous avons donc notre place pour veiller aux conditions de travail, aux cadences, à la productivité, à la sécurité et aux contrats de travail.
  • Toujours sur l’argent public, nous constatons la volonté de créer dans la gare, une zone commerciale (fleurs, restaurations…) et un PEM entièrement dédié à la route réduisant l’activité ferroviaire a une part congrue.

La question des accès à la gare doit faire l’objet de discussions :

  • L’esplanade accès nord ne verra plus la présence de voitures.
  • Le tramway sera l’unique accès à cette esplanade où circuleront piétons et cyclistes.
  • L’accès au réseau ferré par cette esplanade semble problématique pour les personnes en situation de handicap
  • le tramway serait l’unique accès ce qui pourrait rendre difficile l’utilisation du réseau ferré aux personnes en situation de handicap.

Il nous semble donc nécessaire d’aller à la rencontre des salarié.es, les écouter et construire ensemble un cahier revendicatif. Les usagers de la gare seront aussi les bienvenus.

La CGT Cheminots et la CGT Construction tiendront un stand côté nord de la gare à proximité de leur base vie, le 07 mars 2018 entre 12h00 et 14h00

Nous y distribuerons du matériel syndical, des boissons chaudes et des sandwichs.

Link_go http://lacgt44.fr/spip.php?article1723