NDDL: Projet de livre "écrire l’histoire des comités locaux"

Mis a jour : le lundi 19 février 2018 à 11:10

Mot-clefs: aéroport notre-dame-des-landes
Lieux: Nantes partout

Publié par le groupe: GroupCNCA

Projet de Livre : écrire l’histoire des comités locaux.

Tant que les lapins n’auront pas d’historien, l’histoire sera racontée par des chasseurs. Howard Zinn

A l’intention des comité locaux contre le projet d’aéroport de nddl : écrivons notre histoire. Appel à témoignages, récits, photos, etc...

Aujourd’hui le projet d’aéroport vient d’être abandonné. C’est une victoire dont nous pouvons être toutes et tous fier·e·s. Une nouvelle page est en train de s’écrire, celle de l’après projet, celle de la ZAD qui doit maintenant exister sans l’ombre des avions... Tout cela va continuer à faire couler beaucoup d’encre. Et, avec le temps, l’histoire de cette lutte va s’écrire. Par des journalistes, des politiques, des « pro », des « anti » et autres spécialistes de tous les bords. Chacun avec son propre intérêt. Certains aspects de cette lutte vont s’effacer, s’oublier, volontairement ou pas. Mais l’Histoire va se construire, se dessiner et s’écrire pour des décennies à venir. Elle viendra certainement alimenter la mémoire collective de celles et ceux qui luttent, elle leur donnera l’espoir dans leurs combats, l’expérience dans leurs tactiques, elle nourrira des générations de révolté·es. Comme l’on fait Mai 68, Plogoff, le Larzac et tant d’autres...

Et c’est peut-être là, notre nouveau combat. Celui d’arriver à transmettre la mémoire de cette lutte. Ou plutôt « les mémoires ». Arriver à raconter les choix stratégiques, nos organisations, nos erreurs,nos victoires, la diversités de nos actions, nos engueulades, nos alliances, nos rêves. Ce que cette lutte nous a apporté personnellement, mais aussi collectivement. Comment elle existait là où on vivait, ou comment elle a influencé d’autres combats que l’on menait... Une des forces de cette lutte a été ces fameux « plus de 200 comité locaux ». Parce que, ce qui résistait à Nddl a fini par déborder de tous les côtés. Parce qu’à un moment, ça ne concernait plus uniquement un territoire de quelques milliers d’hectares, la contestation s’était dispersée aux quatre coins de la France et même au-delà. Et nous croyons sincèrement que cette mobilisation venait peser lourdement dans la balance les jours où le gouvernement hésitait à expulser...

C’est cet aspect de la lutte, qui nous parait primordial, que nous ne voulons pas voir disparaître et qu’il nous semble stratégique de transmettre. Nous avons donc pour projet d’écrire un livre (avec un éditeur, des photos et tout, un vrai bouquin quoi !). Ce serait un recueil de témoignages de comités locaux où il serait raconté comment ils se sont créés (peut-être existaient-ils déjà pour d’autre raisons ?), comment ils ont pris part à la lutte, comment ils y ont participé, qu’est-ce que cela leur a apporté (ou pas), quels ont été les doutes, les choix, sur quoi portait les désaccords (si il y en avait), quelles ont été les alliances, quel était leur rapport à la zad, comment ont-ils accueilli la nouvelle de la victoire, qu’est-ce que cela va laisser comme trace chez eux...etc

Bref essayer d’écrire les multiples facettes de cette lutte du point de vue de celles et ceux qui ne vivaient pas sur la ZAD, de près ou de loin, mais qui ont choisit de lutter depuis chez elles et eux. Si ce projet vous parle, n’hésitez pas à nous contacter ou à nous envoyer vos témoignage, photos, tracts... : hcl@riseup.net

Vous trouverez ci-contre une présentation de notre collectif et des précisions à propos de la méthodologie de travail pour ce projet. Dans l’espoir d’arracher de nouvelle victoires... Le comité nantais contre l’aéroport. (CNCA et Nantes Nécropole)

Méthodologie : Ce livre se veut être une compilation des témoignages que vous voudrez bien nous envoyer. Comme nous ne nous voudrions pas que les souvenirs se perdent, nous collecterons vos contributions jusqu’au 30 juin 2018 ( si pas possible, envoyez nous un mail, on en discutera ). Il va de soi que nous ne transformerons pas votre parole, et nous resterons en contact avec vous jusqu’à la publication. Pour les photos ou les tracts merci de les sélectionner à l’avance et de nous envoyer uniquement ce qui vous semble important à publier. Au plaisir de vous lire, et à bientôt !

Qui sommes nous ? : Nous nous sommes rencontré·es en 2010 autour de la lutte contre le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Nous avons alors créé le CNCA (Collectif Nantais Contre l’Aéroport) pour porter cette lutte au cœur de la métropole Nantaise. Assez vite lors de nos discussions, nous nous sommes rendu compte que la question de l’aéroport n’était que l’un des maillons de projets bien plus larges qui touchent tous les territoires et leurs habitantEs entre Nantes et St-Nazaire.

Dans un premier temps, nous avons écrit et diffusé un journal papier, Nantes Nécropole, qui nous à permis de définir plus précisément nos critiques et propositions politiques et de mieux cerner les enjeux que représente cette organisation du territoire, voulue par quelques élites. Vous pouvez le trouver sur les tables de presses lors des manifs/actions/concerts. En 2012/2013 nous avons aussi organisé des manifestations mensuelles dans le centre ville de Nantes, le dernier samedi de chaque mois, en développant dans le tract qui accompagnait l’affiche une thématique autour de la métropole en relation avec le projet d’aéroport. Nous nous somme aussi impliqué dans la lutte contre l’aéroport par le biais de différentes actions et rencontres auxquelles nous avons pris part, comme les rencontres inter-comités, la participation aux manifestations et actions, la tracto-vélo, le soutien actif à la résistance lors de l’opération « César », la grande bandrolerie, les actions anti-répression, l’organisation en cas de nouvelle tentative d’expulsion... etc.

Fin 2016, nous avons décidé d’élargir nos réflexions et notre lutte. Parce-que nous considérons que l’on ne peut pas lutter contre cet aéroport sans lutter contre le monde qui va avec. Nous avons donc choisi de continuer à axer notre lutte contre la métropolisation, c’est à dire l’aménagement de la ville (et des territoires qu’elle administre) et le discours qui le légitime voir le porte, mais aussi contre l’aménagement du reste de notre vie (état d’urgence, colonialisme, patriarcat, capitalisme...).

Nous avons également décidé de publier plus régulièrement des sons,des articles, des vidéos sur notre site internet : https://nantesnecropole.noblogs.org

Link_go https://zad.nadir.org/spip.php?article5160