Progressive robotisation capitaliste des humains

Mis a jour : le vendredi 19 janvier 2018 à 15:49

Mot-clefs: Informatique Médias contrôle social / loi loitravail travail loi_travail
Lieux:

Avec le capitalisme on marche dans l’inévitable direction de phénomènes toujours plus dramatiques de solitude, isolement et abandon pour des secteurs croissants de la société. Surtout métropolitaine ou soi-disant « développée ». »

Storia-robotica13-m-medium
seule

 

A signaler un intéressant article de Karlo Raveli sur la robotisation et l’aliénation croissante de l’ « être collectif », dans le blog italien Sinistrainrete,

https://www.sinistrainrete.info/lavoro-e-sindacato/11012-karlo-raveli-robotizzazione-e-alienazione-dall-essere-collettivo.html

et qu’il faudrait traduire pour tout le monde.
Il s’agît d’une dénonce des actuels phénomènes sociaux qui se répandent, comme les dépendances dans les réseaux d’internet, provocant un impressionnant accrois de la solitude dans nos sociétés. Entre autres pathologies sociales.

 

Surtout «à cause du fait quelle intervient d’une forme croissante et dévastante sur la nature originairement empathique et essentiellement collective de notre espèce. En se concrétisant ainsi dans in individualisme toujours plus évident et socialement insoutenable. C’est à dire avec des comportements et formes de vivre progressivement conditionnés et dissociés par rapport à l’essence et existence communautaire de la personne. Donc, entre autre chose, dans l’inévitable direction de phénomènes toujours plus dramatiques de solitude, isolement et abandon pour des secteurs croissants de la société. Surtout métropolitaine ou soi-disant « développée ». »

Robotizzazione e alienazione dall’essere collettivo :

https://www.sinistrainrete.info/lavoro-e-sindacato/11012-karlo-raveli-robotizzazione-e-alienazione-dall-essere-collettivo.html

 

Link_go

Commentaire(s)

> Oui

Un bon exemple de robotisation de masse: les grandes manifestation “feministes” de ces jours, sans aucune proposition radicale contre le patriarcat, la propriété privée et la famille 'classique', les trois éléments fondamentaux de toute la merde que l'on vit, femmes et hommes. Les femmes évidemment beaucoup plus.