[Radio] Répression syndicale chez PAPREC

Mis a jour : le mercredi 3 janvier 2018 à 13:54

Mot-clefs: luttes salariales
Lieux:

Paprec  est implanté sur trois pôles à Saint-Herblain (44800)

 

 

Chez Paprec Recyclage, des sombres pratiques antisyndicales ternissent le vernis écologique affiché. Dans l’émission du 6 décembre, l’Actualité des luttes (FPP) nous invite à écouter les témoignages de Mahamadou Kanté, salarié et syndicaliste CGT chez PAPREC à la Courneuve et de Moussa Diakaté, syndicaliste, conseiller du salarié, responsable juridique et défenseur syndical.

[Radio] Répression syndicale chez PAPREC Cela ne vous a pas échappé que l’on nous incite à recycler nos vieux déchets. Eh bien, une entreprise PAPREC s’est spécialisée sur ce marché. Paprec Group, parfois appelée Paprec Recyclage ou tout simplement Paprec, est une entreprise française de collecte et recyclage de déchets industriels et ménagers fondée en 1994, présidée par Jean-Luc Petithuguenin.
En 2017, avec 8 000 collaborateurs répartis sur plus de 200 sites en France et en Suisse, Paprec Group est l’un des principaux acteurs français du recyclage, du traitement et de la valorisation des déchets. Le groupe traite plus de 10 000 000 tonnes de déchets par an pour un chiffre d’affaire qui a atteint les 1,5 milliard d’euros. Le siège historique est à La Courneuve (Seine-Saint-Denis).
Mais derrière le vernis écologiste, se cachent des pratiques antisyndicales dont nous parlent Mahamadou Kanté salarié et syndicaliste CGT et Moussa Diakaté, syndicaliste, conseiller du salarié, responsable juridique et défenseur syndical dans cette émission. Bonne écoute !