les répressifs lyonnais testent le tazer

Mot-clefs: Archives
Lieux: Rennes

avec l'aval semble t'il de collomb le maire soce dem
Une nouvelle arme non '' létale '' testée par les répressifs lyonnais avec l'aval de la préfecture et l'aval du maire soce dem de lyon m collomb

Preuve une fois de plus de la très répressive et sécuritaire manière de gérer sa ville ( on se souviens de ses arrêtés anti pauvres , sa chasse aux tags et a l'affichage dit sauvage et autres '' idées '' péchées dans le programme du sarkosme sécuritaire ) collomb le maire soce de de lyon permet des expérimentations d'armes non '' létales '' sur le territoire de sa ville

Un pistolet électrique testé par les troupes d'occupation villepiste de gilles romeu chef des bac de sinistres mémoire de le la ville de lyon

Importée des états unis cette arme qui se présente sous la forme d'un pistolet projette deux petite fléchettes ( capable de traverser un blouson de cuir et plusieurs couche de vêtements ) reliés par deux minis câbles et utilisant le transfert électrique , conduisant une forte décharge vous assommant littéralement sur place , cette arme serait parait - il non mortelle car projetant un décharge électrique de plusieurs milliers de volts mais en milli ampères

Selon le chef des répressifs lyonnais l'arme

'' projette une onde électrique de forte puissance sur le suspect , qui se retrouve assommé durant plusieurs secondes le temps suffisant pour l'interpeller , c'est une sensation qui ne ressemble a aucune autre . Comme une douleur violente mais multipliée par cent ''

Selon Libérachions du jour '' Cette utilisation expérimentale aurait été a l'origine d'une rumeur en début de semaine a lyon sur la mort d'un jeune homme interpellé par la bac ''

Evidement le torchon des start eupes et des bobos n'a pas poussé plus loin son enquête la dessus ce qui d'ailleurs ne nous étonne pas de la part des ses plumitifs

On imagine déjà le non '' létal '' de la chose sur une personne souffrant de troubles cardiaques , ou fragiles de santé , de nombreux témoignages d'association et d'organisations qui militent contre ces armes font état de la très grande dangerosité de ces armes on imagine déjà la chose testée sur des chômeur(ses) ou des militant(es) syndicalistes au cours de leur actions par les répressifs villepiste , ce qui semble d'ailleurs avoir déjà été fait en toute '' discrétion '' par nos répressifs français avec le plus que probable ordre donné par les maffieux u haine p aux médiarques officiels de fermer leur gueule sur le sujet

A noter que ces, tazers , et matraques électriques ont souvent étés utilisées de nombreux rapport d'amnesty international en témoigne comme des engins de torture pure et simple , particulièrement les matraques électrique ( autre version de cette arme ) dont font souvent usage les répressifs chinois contre les militant(es) et dissident(es) tibétain(es)

Pour plus d'information sur les séquelles et les dommages causée par ces armes dites non '' létale '' nous vous invitons a taper le mot '' tazer '' dans les moteurs de recherches habituels


Après quelques recherche sur le net trouvé sur la poubelle virtuelle du '' journal '' Max un article ou un plumitif vante de manière a peine voilée les mérites de cette arme non '' létale ''


http://www.max-magazine.com/journal/scoop/taser_02.htm

Le taser sauve Mme chirac
" Les versions précédentes n'étaient pas 100 % au point et méritaient d'être améliorées ", reconnaît le commissaire Fichot qui commence à recueillir les premiers résultats sur le X26. Avec un peu plus d'une quarantaine d'exemplaires en circulation en France , le nouveau Taser a déjà été utilisé vingt-cinq fois en conditions réelles. En toute discrétion. Outre la neutralisation d'une militante du FLNC, qui menaçait de faire exploser la prison des Baumettes à Marseille, les policiers se sont également servis de l'arme pour arrêter " ni vus, ni connus ", au milieu de la foule, un manifestant qui s'apprêtait à prendre la parole lors du meeting politique de Nicolas Sarkozy et Bernadette Chirac, qui a eu lieu à Rennes le 26 mars dernier. Electrisé dans le dos, l'homme s'est aussitôt effondré avant d'être embarqué incognito par les forces de l'ordre. Efficace sans doute, certainement plus problématique sur le plan des libertés individuelles.


Des foudres de guerre


Aux Etats-Unis, plusieurs milliers de Taser équipent déjà la police, et les G.I.'s les utilisent en Irak. Si le nombre de bavures a considérablement chuté, il n'en reste pas moins que certaines associations, comme, par exemple, Amnesty International ou l'Union américaine des libertés civiques, dénoncent des dérapages liés à un usage abusif de cette nouvelle arme, parfois de manière délibérée. Le commissaire Fichot le concède volontiers : " On a tort d'opposer les armes létales et non létales ; même un bâton de défense mal employé sur une personne vulnérable peut avoir des conséquences graves. " Tout est question de comportement. Le PDG de Taser France préfère insister sur l'intérêt d'une arme qui pourrait, selon lui, épargner 5 000 blessés par an : " Au lieu de hurler qu'il faut désarmer le monde, le Taser est peut-être une voie plus intelligente. En France, il y a déjà eu trois vies épargnées grâce à cette arme. Sans elle, les forces de l'ordre auraient sans doute tiré avec un pistolet classique. " Vu sous cet angle, l'argument est imparable. Mais lors du meeting de madame Chirac, les policiers auraient-ils vraiment tiré à balles réelles contre un manifestant P. L.

Disons non a ce type d'armes Non au contrôle social et a la répression du mouvement social

Non aux armes soit disant non '' létales '' et interdictions totale de leur usage

A bas la '' république '' de Medef

Anarcho Punks Paris

Commentaire(s)

> > les répressifs lyonnais testent le tazer

J'ai moi même espérimenté le TAZER X26 en tant que cobaye, et bien ma conclusion est la suivante : Certe c'est douloureux, très douloureux, mais je peu vous assurer que dès que le fonctionnaire de Police arrète de vous envoyer du courant, et bien vous reprennez immédiatement votre parfaites forme physique, sans la moindre gène, sans aucunes séquelles ! Même une simple giffle vous laisse plus de marque ! Alors franchement, il faut être intéllignet : Arrètons de refuser le progrès, cette nouvelle armes qu'est le tazer est une merveilleuse chance d'éviter les blessures et les décès, grace à elle des millions de vie seront épargnée, et des milliers de blessures et autres handicapes ! Ceux qui critiquent le Tazer sont ceux qui aiment enfreindre la loi, donc les voyous ! Tout bon citoyen ne peu q-encourager l'existance du Tazer !

Alain.

> > les répressifs lyonnais testent le tazer : réponse à Alain

T'es-tu demandé pourquoi les cobayes testant le tazer étaient tous en bonne santé initialement ? Je peux te répondre en tant qu'épyleptique que le tazer pour moi est un véritable danger pour ma santé. Et que je peux en mourir. Et de nombreuses personnes en sont déjà mortes... Même si je pense que les personnes qui l'emploient ne le font pas pour tuer, le risque n'en demeure pas moins évident.

> > les répressifs lyonnais testent le tazer

mais si tu ne commets pas d'acte répréhensible, tu n'as rien a craindre, il faut arrêter de s'appitoyer sur ceux qui commettent des délits voire pire. que faudrait il faire, les laisser faire?

on n'arrête pas de critiquer la police, mais sans elle que deviendrait nos pays?

> > les répressifs lyonnais testent le tazer

sans police pas d etat, un peuple sur la voie de la liberte quoi :]