Des nouvelles de la camarade blessée le 16 novembre

Mis a jour : le jeudi 23 novembre 2017 à 12:26

Mot-clefs: Répression
Lieux: Nantes

Le 16 novembre lors de la manifestation à nantes une manifestante à reçu dans le mollet au milieu des lacrymos une balle de LBD 40. Elle a fait dimanche un choc septique des suites de sa blessure.

La camarade est actuellement hospitalisée en réa, elle a subit 2 opérations chirurgicales et va repasser au bloc dans les jours qui viennent. Ce que nous savons aujourd'hui, elle a fait un choc septique suite à l'impact de la balle, l'infection à conduit à une CIVD (toutes nos excuses pour les termes médicaux, une explication arrivera dans les prochains jours). Sa vie n'est pas en danger et elle ne risque plus de perdre sa jambe, et l'infection est maitrisée ce qui veut dire que tout est sous controle et donc que si tout se passe bien illes vont trouver la bactérie à l'origine de l'infection et donc l'antibitique pour la traiter. Par ailleurs les opérations ont permis de nettoyer la plaie et l'ensemble de la jambe, le muscle n'est pas touché et donc les passages suivants au bloc serviront à controler la fermeture des plaies (des morceaux de tissus corporels ont été retirés car ils étaient contaminés par la bactérie donc la cicatrisation sera longue car il faut que les tissus se reforment). Elle va rester minimum un mois à l'hopital.

Des explications médiacles plus completes suivront mais il semblait important de diffuser ces quelques infos rapidement.

Elle a chosi de rester anonyme aujourd'hui car pour elle que se soit elle ou qui que ce soit le problème politique est le même ...

Nous relayrons ici des informations médiacles qu'elle souhaite rendre publiques et prochainement des propositions d'actions collectives.

Des photos vont aussi suivre.

ACAB tout ça tout ça

 

Commentaire(s)

> des nouvelles d'aujourd'hui

La situation médicale est sous contrôle. Elle va donc passer au bloc (anesthésie générale) tous les deux jours pendant un temps long mais flou pour le moment pour refaire le pansement qui permet la reconstitution propgressive des chaires. En gros une incision de 5cm de profondeur à été pratiquée dans son mollet et les tissus nécrosés ont été retirés donc il faut que chaque couche de tissus corporels se reconstitue et cicatrise les unes après les autres. Elle est jeune donc cela a des chances d'etre plus rapide. Le pire est derrière car nous avons maintenant la certitude que son os et son muscle ne sont pas touchés.
Rage, Courage et Paillettes

> Merci !

Merci pour les nouvelles ! Est-ce que c'est cette personne qui demande des dessins pour sa chambre ? J'ai vu passer une photo je sais plus où là dessus.

> des nouvelles du week end

Quelques infos :
- son genou a été recousu car les chirurgien.ne.s n'ont plus besoin d'observer par là.
- une partie de l'incision dans le mollet a également été recousue car les tissus se sont bien reconstitués
- il reste donc un trou dans son mollet (là où il y avait la plaie sur l'impact du LDB40), les tissus se recréent bien, illes parlent de la possibilité d'une greffe de la peau quand le "trou" sera rebouché
-elle repasse au bloc lundi
-elle sera transférée dans un autre service mardi ou mercredi à priori
Bref le processus médical avance bien...
Pour répondre au commentaire précédent, elle n'a rien demandé mais effectivement des dessins arrivent pour sa chambre et ça fait chaud au coeur.

Tous les flics sont des mangemorts !

> Mise à jour (si c'est possible de l'intégrer dans l'article)

Petites nouvelles de la camarade :
-son genou et une partie de l'incision ont été recousus
-il reste une bande de 4cm sur 15cm d'environ 1cm de profondeur de "trou" qui est actuellement sous le pansemement aspirant
- elle va etre transférée dans les jours à venir pour etre réoppérée
- la prochaine opération pourrais conduire une greffe de peau artificielle (sur la bande de "trou") afin que la cicatrice soit moins "sale"
- elle n'aura pas de séquelles au niveau de sa capacité et de l'usage de sa jambe à terme
Contre la violence de la police : tou.te.s à Rennes le 2 décembre pour la marche d'hommage à Babacar !