La Haye Hollande assassinat de l’activiste et opposant Ahwazi Ahmad Mola Neisi

Mis a jour : le samedi 11 novembre 2017 à 12:59

Mot-clefs: Répression Resistances antifascisme
Lieux:

8 et 9 Novembre 2017 nouvelles qui nous sont parvenue par le biais de contacts que nous avons eu avec plusieurs amis opposants Arabes Ahwazis d’Iran: Dans la soirée du Mercredi 8 Novembre 2017. M. Ahmad Mola Neisi un opposant Arabe Ahwazi Iranien était brutalement assassiné devant son domicile de la Haye en Hollande par un commando lourdement armé qui a fait feu sur lui . Des coups de feu qui ont atteint mortellement Ahmad Mola Neisi  – trois fois à la tête et deux autres fois dans la poitrine. Selon des témoignages et des photos publiées peu de temps après l’incident sur des comptes Twitters en Hollandais et en Persan au moins un suspect aurait été arrêté.

De nombreux activistes politiques Ahwazis ainsi que la veuve de M. Ahmad Mola Neisi; ont fait depuis Mercredi plusieurs communiqué dans lesquels ils déclarent soupçonner fortement les services spéciaux du régime Iranien ainsi que leurs supplétifs des services des  renseignement des « Gardiens de la révolution » , les accusant d’être les commanditaires directs ou indirects de cet assassinat politique.

Selon le portrait écrit par journaliste et opposant Arabe Ahwazi Rahim Hamid sur le site Iranian.com : M Ahmad Mola Neisi  54 ans qui a survécu avec sa femme et ses cinq enfants à des années de persécutions et de pressions de la part des forces répressives du régime de Khamenei, avait été obligé de fuir l’Iran avec sa famille en 2005  car du fait de son activisme militant et de ses actions de défenseur des droits civils, il craignait pour sa vie et le bien-être de sa famille.

Son exil faisait suite aux soulèvements pacifiques qui avaient éclaté le 15 Avril 2015 dans la province du Khuzestân, durant lesquels la population locale était descendue massivement dans les rues, pour dénoncer les politiques racistes du régime de Téhéran à l’égard des Arabes Ahwazis majoritaires dans cette région du pays. Beaucoup des camarades militants Ahwazis d’Ahmad Mola Neisi  avaient par la suite été emprisonnés, torturés et exécutés  pour avoir participé à ces mêmes  soulèvements de 2005,  souvent après avoir été jugés sommairement pour de fausses accusations telles que celles par exemple d’être des « Agents séditieux payés par l’étranger » ou des « Moharebeh »- autrement dit d’être des « Ennemis de dieu » selon la loi Iranienne –Ndr.

Ahmad Mola Neisi  était un membre éminent et très respecté de la communauté Ahwazie tant en Iran que dans la diaspora des réfugiés politiques Iraniens résidant à l’étranger, il avait travaillé sans relâche toute sa vie à sensibiliser l’opinion publique Internationale et les ONG de défense des droits humains, sur les situations critiques subies par les populations Arabes Ahwazies largement persécutées et discriminées en Iran. Il avait également fait campagne pour la liberté, la démocratie et les droits de l’homme. Et en leur nom fondé le Mouvement Arabe de lutte pour la libération de la province du Khuzestan et de l’Al Ahwaz ou ASMLA.

-Communiqué de l’Organisation Ahwazie de défense des droits humains de  l’Ahwaz Human Rights Organization _AHRO.

-L’Organisation de l’Ahwaz Human Rights Organization -AHRO condamne fermement l’assassinat du militant défenseur de la cause Ahwazie M. Ahmad Mola Neisi, un dissident Iranien Ahwazi qui a eu lieu devant son domicile de La Haye, aux Pays-Bas dans la soirée du Mercredi 8 novembre 2017, commis  par un commando d’hommes armés encore non identifiés, selon les médias et la police Néerlandaise.

Les circonstances de l’assassinat ne sont toujours pas éclaircies, aucune déclaration officielle n’ayant encore été faite pour le moment par la police et les autorités judiciaires Néerlandaises . Par conséquent, l’AHRO demande à ce qu’une enquête urgente soit menée sur les circonstances de l’affaire et que les noms et les identifications des auteurs de l’assassinat du militant Ahmad Mola Neisi, un des dirigeants et fondateur du mouvement du Hraketa-e-Elnidal Alrabi Litahrir Alahwaz et d’un autre groupe dissident Iranien en exil en Europe soient divulgués.

Le régime iranien est-il derrière cet assassinat odieux et de sang-froid ? Ou bien l’a t’il laissé faire complaisamment ? Les autorités néerlandaises sont tenues de s’attaquer rapidement à ce problème.

L’AHRO, croyant fermement au rejet de toutes les formes de violence, réitère sa condamnation de tous les assassinats et de tous les préjudices physiques commis contre les opposants Iraniens ou Ahwazis à l’étranger, et demande au gouvernement Néerlandais d’enquêter rapidement sur les circonstances exactes de l’assassinat de M. Ahmad Mola Neisi. Elle appelle également les autorités de ce pays à assurer la sécurité et la protection nécessaire de tous les réfugiés Arabes Ahwazis  vivant sur le sol Néerlandais. Et rappelle que le régime Iranien actuel à un lourd bilan de pressions, de menaces, de violences et d’assassinats commis contre ses opposants réfugiés à l’étranger où vivant en Iran.*1

Ahwaz Human Rights Organization 9 Novembre 2017

Voir aussi sur:

 https://www.ahwazhumanrights.org/en/sections/12/ahro-calls-for-an-investigation-into-the-assassination-of-ahwazi-arab-activist-mr-ahmad-niesi-in-the-hague-netherlands

https://iranian.com/2017/11/08/irans-assassins-murder-prominent-ahwazi-activist-hague/

http://www.kurdistan24.net/en/news/05dbe63c-799d-4f5f-9fdc-71294fe58258

http://www.regio15.nl/nieuws/lijst-weergave/26-schietpartijen/28034-ahmad-mola-nissi-shot-and-killed

-*1 Sur les assassinats précédents à l’étranger  contre des militants et réfugiés politiques Iraniens relire:

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Iranian_assassinations

 

https://soliranparis.wordpress.com/