Suivi en direct de la journée du 10 Octobre

Mis a jour : le mercredi 11 octobre 2017 à 16:36

Mot-clefs: Education Répression contrôle social luttes salariales / précarité actions directes lutte loi loitravail travail loi_travail étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement exclusion chômage
Lieux: Nantes

Radio Cayenne émet  tout la journée sur https://radiocayenne.antirep.net

15h56 : Fin du direct !

15h24 : Pendant que la maison du peuple se fait démonter, quelques manifestant.e.s restent à zoner à la croisée des trams. 2 personnes ont été blesseés, mais pas d'autres soucis à regretter pour cette manif.

15h11 : Dispersion tranquille de la manif à commerce. La legal team n'a pas eu d'infos d'arrestation jusqu'ici. Une manif qui se finit pas devant Waldeck pour une fois ?

Fly_cayenne_101017-medium

Un suivi en directe de la journée interprofessionnelle de mobilisation pour le service public et contre les ordonnances Macron. Plus d'infos sur les différents rendez-vous dans les autres villes ici.

À Nantes, 23 écoles seront fermée ce 10 Octobre. À Saint Nazaire, ce sont 26 écoles pour lesquelles il n'y aura pas de cantines, de temps ou d'accueil périscolaire.

Infos plus anciennes :

14h54 : la manif repart vers commerce. Toujours bien suivie par les condés. Pas facile de se disperser on dirait.

14h51 : La manif est au mirroir d'eau. "Ca sent la nasse" on nous dit.

14h38 : La manif est à bouffay, avec pour objectif le mirroir d'eau.

14h26 : Le cortège est arrivé à commerce.

14h24 : Le cortège est suivi de près par des dizaines de baceux dans les rues parallèles et par la CDI et les CRS juste derrière.

14h22 : Les quelques centaines de personnes qui restaient sont parties alors que les CRS se casquaient. En laissant la maison du peuple au milieu du carrefour. La CGT a rappeler qu'il fallait partir grouper en laissant personne derière. Le cortège se dirige vers Commerce pour le moment.

13h40 : Retour de l'hélico, alors que la construction se termine par la pose du toit, et que la foule est un peu moins dense.

13h27 : 5000 personnes à Brest, 2500 à Niort.

13h12 : Toujours du monde devant la préfecture. Le chalet s'aggrandit. Ambiance bonne enfant sous l'oeil des policiers toujours casqués. Ils doivent attendre qu'il y ait moins de monde pour charger, comme au 21 Septembre. Attention à la dispersion compagnon.ne.s ! La bac mange des sandwich pendant que les manifestant.e.s se goinfrent de bouffe végane. Et oui, ça paye pas comme boulot.

13h00 : 10 000 personnes à Bordeaux.

12h53 : 8000 personnes à Nantes, d'après l'intersyndicale. La "maison commune", pour "contruire au lieu de casser" (comme on peut lire sous twitter) continue de pousser.

12h44 : La manif continue de débouler devant la pref. La structure est toujours en cours de montage entre une ligne de baceux et de CDI en bas de Bellamy, et une ligne de CRS + canon à eau en bas de Strasbourg, le tout à quelques petites dizaines de mètres. Beaucoup de monde, ça s'observe. La CFDT ne s'est même pas arrêté à la Préfecture et a continuer sa route sur les 50 otages. Un bar mobile et une cantine approvisionne les manifestant.e.s.

12h19 : Le canon à eau se positionne avec les keufs en bas de Strasbourg.

12h16 : Une structure est en train d'être montée sur le rond point Strasbourg / 50 otages. La tension monte avec les CRS. Pendant que la préfecture se fait repeindre, de la bouffe et des boissons arrivent sur place.

12h13 : 4800 personnes à Perpignan. À Rennes, la CFDT utilise la même technique de trou qu'à Nantes. Ici, les prises de tête avec la CFDT s'enchaîne qui est soutenue par les gros bras de l'UNSA.

12h07 : 800 personnes à Lannion, 3000 à Montpellier, 3000 au Havre.

12h05 : L'hélico arrive sur Nantes alors que la manif arrive à la préfecture. Soyez prudent.e !

12h03 : La bac dans la cours de la pref. Le cortège devant les syndicat est énorme. Plus de 10 000 personnes dans cette manif.

11h59 : La CFDT freine toujours, du coup ça bloque cours Saint Pierre.

11h57 : Ca avance doucement à Nantes. La CFDT se fait engueuler par d'autres syndicats. Plusieurs milliers de personnes dans le cortège qui précède les syndicats. La CGT devant la banderolle de tête dit être là pour la soutenir.

11h55 : Entre 3 et 5000 personnes au Mans. 5000 à Toulon.

11h53 : "Ni loi, ni travail, nirvana", ou "Comme le 21, une surprise à la fin" peut-on lire sur les murs de Nantes.

11h48 : 3500 personnes à Strasbourg, 900 à Narbonne.

11h45 : Un collège de déterminés non syndiqués à tenter de prendre la tête de la manif à Lyon au cri de "on defile pas derrière Mailly "

11h41 : La CGT balance des feux d'artifices.

11h40 : La CGT a pris la tête de la manif.

11h35 : Un appel tourne aux étudiant.e.s à rejoindre la manif sn solidarité avec les grêviste des RU.

11h30 : Nantes : La manifestation est sous le pont du Lu et les flics bloquent l'accès à la gare. Saint Nazaire, après les prises de parole des syndicats, la manif repare vers la sous-préfecture.

11h25 : La bac au niveau du chateau. Le cortège se dirige vers Saint Anne entre les rails du Tram et mirroir d'eau. "On pendra tous les patrons au slip de Macron" scande le cortège en tête. 4000 personnes à Saint Nazaire, cortège arrive à la gare.

11h23 : La manifestation au niveau du chateau. Le cortège s'étend à perte de vue, on voit jusqu'au quai de Turennes. Gros dispositif de CRS rue de Strasbourg.

11h18 ; La manifestation est au niveau du mirroir d'eau. La tête scande "Macron on t'aura, tu finiras pas le mandat".

11h16 : La CFDT continue de vouloir ralentir pour faire un trou avec les jeunes. Mais les gens les doublent.

11h15 : Le syndicat Alliance police présent à la manif avec une quinzaine de membres... Les RU du Tertre et de Science sont fermés. Étudiant.e.s rejoignez la manif !

11h12 : 10 000 personnes à la manifestation. La CGT passe A las barricadas à la sono.

11h04 : Dans les 8000 personnes maintenant à la manif de Nantes. La bac au niveau du cours de Clisson (commissariat cenre-ville) et qui suit la manif dans les rues parallèlles. 1500 personnes à Tulle, 500 à chateauroux.

10h54 : La CFDT essaie de laisser un trou dans le cortège pour se distancier des jeunes en tête.

10h53 : Dans les 6000 personnes à la manifestation. Peu de présence policière visible pour le moment (mais comme souvent au départ). Beaucoup de syndicats présents.

10h49 : La manifestation s'ébranle place du commerce. Les syndicats ont laissé passer les étudiant.e.s et lycéen.ne.s ainsi que qu'une foule en noir devant.

10h41 : Des photos du cortège de Sud, FO ou de la CGT. Et d'une banderolle.

10h36 : Environ 3000 personnes à Commerce, ça continue de grossir.

10h33 : Un millier de manifestant.e.s à Mulhouse. L'hélico est de sorti à Rennes.

10h20 : Première photos de Nantes (twitter). Apparement beaucoup de monde à la manif, plus de 500 personnes pour le moment, bonne ambiance, et bien sûr les éternels baqueux aux abords. Faites gaffe aux fouilles ! Une 30aine de personnes ont quitté la fac en cortège avec une banderolle et demi.

10h16 : Des photos de Tulle et de Strasbourg et Belfort (twitter)

09h58 : Des photos du blocage du lycée Livet ce matin. (twitter)

09h36 : Sept camionettes de CRS se positionnent boulevard des 50 otages. (twitter)

09h30 : Pas de cortège au départ de la fac finalement par manque de monde. Par contre un cortège part du lycée Livet pour le rendez-vous de commerce.

09h21 : 600 personnes à La Réunion en ce moment devant la Préfecture locale. (twitter)

09h16 : Ambiance calme devant Livet, avec un peu de monde quand même, et 2 nationaux en anti-émeutes qui font  entrer les lycéen.ne.s.

09h15 : D'autres photos du blocage de Guist'hau sur le twitter de télénantes. Pour suivre la liste des blocages de lycées un peu partout mais surtout en région parisienne, allez voire le fil twitter BlocusInfos.

09h10 : Opération escargot en cours menée par les routiers bd Maritime entre GrandCouronne et Rouen.

09h05 : Les keufs toujours devant les bahut Guist'hau et Livet, pour débloquer au moins le premier. besoin de renforts.

08h50 : La CDI (Compagnie Départementale d'Intervention, la police quoi) est devant les lycées Guist'hau et Livet.

08h35 : Quelques photos des blocages lycéen.ne.s sur Nantes sur Twitter

08h25 : Une vingtaine de personnes débrayent les amphis à Tertre, pour un rassemblement à 9h devant la censive avant de partir rejoindre la manif à commerce.

08h00 : Une porte du lycée Guist'hau vient d'être débloquée par les keufs. Quelques lycéen.ne.s entrent pour aller en cours. Pendant ce temps les étudiant.e.s se rassemblent à la fac pour préparer banderolles et blocage avant d'aller à la manif.

07h40 : Le blocage du lycée jean Perrin a échoué faute de monde pour le tenir.

06h45 : Entre vingt et trente personnes (syndiqué.e.s, étudiant.e.s, chomeureuses, ...) se sont retrouvées au croisement des trams pour aller soutenir  les lycéen.ne.s qui bloquent.

06h30 : Nantes, le lycée Guist'hau ainsi que le lycée Livet sont bloqués. La police a été contactée pour le lycée Guist'hau. Des rumeurs courent que la Colinière et Jean Perrin seraient aussi  bloqués.

06h30 : Radio Cayenne émet déjà sur https://radiocayenne.antirep.net

Commentaire(s)

> chetche

Je cherche le tel (et mode d'emploi) de la legal team ...

> Legal Team

Pleins d'infos par là : https://zad.nadir.org/spip.php?rubrique56 ou là : https://nantes.indymedia.org/articles/33748

Qu’est-ce que c’est que la « legal team » ? (ou « les galères team » ?)

La legal team est une équipe, issue de la lutte contre l’aéroport de NDDL, qui a pour but de soutenir les personnes confrontées à la répression policière et judiciaire.

Concrètement, on essaie de faire de l’information sur les droits en cas de contrôle ou de garde-à-vue. On rencontre des avocats qui acceptent de défendre ces affaires avec des tarifs corrects pour diffuser leurs contacts. On accompagne les gens qui passent en procès et qui souhaitent de l’aide pour leur défense. Puis on gère la caisse de soutien, et on fait le lien avec les personnes emprisonnées.

- En cas d’interpellation, n’hésite pas à nous prévenir pour réagir au mieux à la situation. Pour ça il existe un numéro : le 06.75.30.95.45.

- Si tu es témoin d’une interpellation, appelle ce numéro . Et donne : une description physique et vestimentaire de la personne arrêtée, ainsi que l’heure, les circonstances et le lieu de l’arrestation. Ne donne aucun nom au téléphone, ne donne aucune info sur les infractions commises (exemple : « mon ami était en train de tagguer »). Si ça ne répond pas, laisse un message avec les infos et un numéro de contact pour que l’on te rappelle plus tard.

- Si t’es embarqué-é au poste et tu veux essayer de nous joindre, ne donne surtout pas ce numéro comme contact d’avocat car tu risques de gaspiller la seule possibilité d’appeler un-e avocat-e. Mieux vaux retenir un nom d’avocat connu de la legal team.

- Ce numéro sert exclusivement à centraliser les infos sur les arrestations et à organiser le soutien (venir chercher les gens au poste, réagir à temps en cas de comparution immédiate, préparer la défense pour les procès...). Ne satures donc pas ce téléphone pour d’autres motifs.

- Puis n’oublies pas de rappeler pour signaler ta sortie de garde-à-vue, ou la sortie d’un-e de tes proches. Sinon, on restera mobilisé-e-s sur l’alerte pour rien !

- A part ça, on propose de prendre des rendez-vous avec les gens qui ont besoin de nous rencontrer pour discuter plus longuement ou anonymement que par téléphone. Alors, si tu as des questions générales sur les garde-à-vue, ou bien tu passes en procès et tu veux préparer la défense à plusieurs, ou raconter une expérience de répression pour être prise en charge collectivement, ou pour tout autre question que la legal team pourrait t’aider à résoudre, et bien n’hésites pas à passer un coup de fil pour qu’on organise un rendez-vous.

- En cas de procès, la legal team peut apporter un soutien pour réfléchir et préparer la défense collectivement et/ou organiser un rassemblement au tribunal.

- Il existe aussi une caisse de soutien qui sert à soutenir financièrement les personnes victimes de la répression, tu peux faire une demande à la legal team si t’en as besoin.

Pour envoyer des courriers aux prisonniers ou faire parvenir des dons pour la caisse de soutien :

Comité de soutien aux inculpé-e-s
2, Les Rochettes
44360 Vigneux-de-Bretagne

> Au sujet des blessé-e-s

Pour ce que j'ai compris les baceux se sont fait encore une opératon à la gestatpo, en surgissant violemment alors QUE TOUT LE MONDE ETAIT CALME pour chourer un caddie... rempli de bouffe ! Du gros n'importe quoi. Ce qui a donné un manifestant aux urgences avec un doit cassé et des gens qui ont galéré à maintenir le clame côté manifestants puisque bien évidemment le réflexe a été de vouloir protéger ceux qui se faisaient frapper. Quelques jets de bouteille ont donc fusé, le temps de sécuriser la protection de la construction.
Va vraiment falloir dissoudre la BAC d'urgence et virer ces casseurs de manifs hors de nos vies !

> photos (safes!)

Plein de photos arrivent par là : https://www.flickr.com/photos/valkphotos/albums/72157689304958476

Pour rappel, elles sont faites pour la lutte et les médias libres, pas pour se faire de la thune ni permettre aux mainstream ou réseaux sociaux de se faire du blé grâce à des vues et des clics, merci !

> arrestation

apparemment une arrestation d'un mineur à Guisthau :/

>  [Compte rendu manifestation du 10/10]

La manifestation était calme jusqu'à la préfecture, hormis une personne légèrement brûlée au doigt et une autre avec plaie ouverte, au doigt également.
Devant la préfecture, une personne est ciblée par la lance à eau à bout portant sur la tête, puis la BAC charge la cantine de la ZAD pour... leur voler le caddie des repas ! Bilan : 2 blessé.es : une personne frappée à l'épaule et à la cuisse et une autre qui a dû être orientée aux urgences du CHU puis à la clinique de la main pour fracture ouverte d'un doigt, causée par un coup de matraque.

photo [trash] par là : https://www.facebook.com/streetmedicsnantes/photos/a.1925349370825042.1073741829.1385627068130611/1956342087725770/?type=3

> D'autres photos (safes) !

D'autres jolies photos des événements de la journée !

https://www.flickr.com/photos/leorahard/sets/72157687166202130