Pression de la justice sur le témoin gênant

Mis a jour : le jeudi 21 septembre 2017 à 20:42

Mot-clefs: Répression Resistances police gendarmerie justice pressions pontoise jannier
Lieux: d'oise val

 

LORSQUE LE PARQUET FAIT TOUT POUR ETTOUFER UNE AFFAIRE DANS LAQUELLE SONT IMPLIQUÉS DES SAPEURS-POMPIERS, DES POLICIERS ET UN GENDARME...

Mon histoire...

Alors que j'étais membre de l'association "Bureau Enquête Incendie" j'ai découvert que l'argent des expertises judiciaires était détourné. Cela n'a pas été sans m'apporter de nombreux problèmes : Perte d'emploi, expulsion de mon logement de fonction, agression physique, dénonciations calomnieuses...

Lorsque j'ai informé les mis en cause que je finalisais un dossier sur leurs délits, ils sont allés se plaindre au Parquet de Pontoise (principal donneur d'ordres). Le parquet à ordonné mon arrestation, la perquisition de mon domicile et la saisie des preuves que je pouvais avoir.

2011-08-29_14

Sont directement impliqués les dirigeants de l'association :

- 4 Sapeurs Pompiers - Officiers et Sous Officiers
- 1 Gendarme de l'identification criminelle (Trésorier)
- 1 Policière de la Police Technique et Scientifique (Trésorière adjointe)
- Le Parquet du Val d'Oise, principal donneur d'ordre pour les expertises judiciaires et payeur

4 Gendarmes du Val d'Oise, 2 en civil et 2 en tenue d'intervention avec gilet, casque et armes sont venues jusqu'à mon lieu d'habitation en Seine et Marne. Imémdiatement, ils m'ont demandé ou étaient les éléments à charge que j'avais. Après perquisition de mon domicile et la saisie de mon matériel informatique, j'ai été menotté et embarqué dans l'une des 2 voitures avecs lesquelles ils étaient arrivés.

Une fois à la Brigade de Recherche de Montmorency (95), j'ai été mis en cellule.
On m'a demandé si j'avais de preuves de ce que j'avais écrit alors j'ai répondu que, comme je l'avais dit pendant la perquisition, "tout est dans mon ordinateur".

Réponse des gendarmes: "Oui mais ton matériel informatique est maintenant sous scellé."
Ma réponse : "Bien évidemment puisque vous m'avez arrêtez au lieu de me convoquer"
Réponse des gendarmes: "Nous voulions te convoquer, le vice-procureur nous a imposé d'aller te chercher"

Bref...

Après plus de 24 heures en garde à vue, le Parquet de Pontoise à décidé de me relacher mais de me poursuivre pour "dénonciation calomnieuse" !

J'ai cependant réussi à contrer son action en saisissant le Parquet de Meaux.
J'ai été auditionné par la Police Judiciaire pendant presque 4 heures et j'ai fourni une importante quantité de documents. Suite à cela, le Parquet de Meaux à décidé d'instruire.

Hélas, aussi étrange que cela puisse être, la dossier à été transmis au Parquet de Pontoise !
Ceci alors que le parquet en question est impliqué et que j'avais déposé plainte contre sont procureur "Yves Jannier" (Ce même procureur a été muté à Paris après avoir menti dans l'affaire ADAMA TRAORÉ)

La saisine du Parquet de Meaux a fait que le Parquet de Pontoise n'a pas eu d'autre choix que d'ouvrir une information judiciaires en 2014 pour:
- Escroqueries
- Faux
- Usages de faux
- Abus de confiance
- Harcèlement
- Violences volontaires

Depuis, je lutte pour faire avancer le dossier et pour éviter que l'affaire soit étouffée.

En 2014 j'ai eu différents échanges avec le journaliste DOMONIQUE RIZET.
Lors d'une conversation, il m'a confirmé que le Parquet de Pontoise essayez d'éttoufer l'affaire.
Ceci lui aurait été rapporté par un certain "JEAN MARIE CHARPIER" président du tribunal correctionnel de Pontoise. Vous pouvez écouter un extrait de la conversation en cliquant ici

Dans le même temps, le Parquet de Pontoise n'a jamais cessé de missionner l'association "Bureau Enquête Incendie" pour la réalisation d'expertises judiciaires.
Ceci malgré l'information judiciaire, malgré l'usage de faux titres et documents par les mis en cause....

Ceci est un résumé de mon "aventure".

Mes documents et informations sont à la disposition des médias et roganisation qui ne les ont pas encore...

Cordialement

David BALME

 

Pièces jointes

Sound le journaliste confirme les magouilles du Parquet

This item requires Macromedia Flash Player 7.

To get the latest version please click here.

Email Email de contact: archangedavid_AT_gmail.com