Clermont-Ferrand - Sommet de l’Élevage: une opposition qui dérange

Mis a jour : le jeudi 21 septembre 2017 à 09:31

Mot-clefs: Contre-sommets Ecologie Répression Resistances / actions directes lutte étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement
Lieux: clermont-ferrand

Le Camp de la Transition organisé par Earth Resistance du 1er au 7 octobre à Clermont-Ferrand en opposition au Sommet de l'Élevage, vitrine d'un modèle agricole injuste et violent dans sa forme la plus industrialisée, semble déplaire à certains au sein de la sphère politique locale.

20664627_1742847945729363_6198342103938864896_n-medium

Du 4 au 6 octobre 2017 se tiendra à Clermont-Ferrand la 26ème édition du Sommet de l'Élevage, un événement phare pour les professionnel·le·s de la filière et les décideurs.ses stratégiques du marché à l'international. Loin des préoccupations éthiques, écologiques et sociales, le Sommet de l'Élevage cherche à pérenniser et développer un modèle agricole violent dans sa forme la plus industrialisée. C'est pour cette raison qu'Earth Resistance, association antispéciste et écologiste luttant pour la fin de l'exploitation animale et contre toute forme de domination, met en place un Contre-Sommet du 1er au 7 octobre afin de promouvoir une agriculture végétale, écologique et locale.

Ce Camp de la Transition se veut un véritable laboratoire de réflexions afin de construire ensemble un nouveau projet de société, aussi la programmation sera rythmée par des conférences, débats et ateliers de réflexion, mais aussi des formations militantes afin de donner des outils pour agir au plus grand nombre et ainsi créer un mouvement inclusif et fort. En parallèle, elle appelle à des actions citoyennes de désobéissance civile pour bloquer le Sommet dans le but d'obtenir des réponses à ses revendications et de montrer que nous avons le pouvoir de faire face aux industries et à leurs projets destructeurs.

L'événement, parfaitement légal, semble pourtant particulièrement déplaire chez certains au sein de la sphère politique locale. En effet, un élu de la Mairie de Clermont-Ferrand n'a pas hésité à faire pression sur les locataires d'un terrain conventionné par la ville devant initialement accueillir le camp de façon à ne plus nous mettre le lieu à disposition. A ce jour, nous n'avons eu aucune suite à notre demande de rendez-vous afin d'obtenir une réponse claire de la part de la Mairie à ce sujet. Cette tentative de censure inacceptable met en lumière les ingérences d'intérêts privés dans la vie politique et la menace que cela fait peser sur tout projet démocratique.

Laisser passer un tel abus de pouvoir, c'est fragiliser l'ensemble du tissu associatif et militant. Ne laissons pas l'État dicter impunément sa loi au mépris des citoyen·ne·s. Earth Resistance est plus déterminée que jamais à faire de cet événement un succès. Un autre lieu accueillera le Camp de la Transition, preuve que la solidarité citoyenne, pleine de ressources, esquive sans peine les bâtons dans les roues placées par ceux qui tentent de monopoliser le pouvoir politique. La meilleure manière de réagir aux tentatives de censure est de faire entendre notre voix encore plus fort. Montrez votre opposition à l'agro-industrie en partageant l'événement ou, mieux, en vous inscrivant au Camp de la Transition et en participant aux actions de désobéissance civile.

Pour en savoir plus :

Earth Resistance - Site web : https://earthresistance.org/
Earth Resistance - Page Facebook : https://www.facebook.com/EarthResist/
Appel à bloquer le Sommet de l'Elevage : https://earthresistance.org/appel-contre-le-sommet-de-lelevage-2/
S'inscrire à l'événement : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScFodjyuoXDcxOIj3YBdxGe4C8yLk3Cqrfi_x1eJ-RkbgoaAA/viewform