Contre la loi Travail XXL et les ordonnances Macron, l'ouest se mobilise

Mis a jour : le mercredi 20 septembre 2017 à 16:30

Mot-clefs: Economie Resistances luttes salariales / précarité actions directes lutte loi loitravail travail loi_travail étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement exclusion chômage
Lieux: Nantes

Publié par le groupe: Groupindymedia nantes

Toutes les infos utiles pour comprendre, s'organiser, manifester, se soigner, se défendre, témoigner... et surtout GAGNEEEER, parce que ce n'est pas notre PROJEEEEEET !

[Radio] Radio Cayenne diffuse en direct dès 7h du matin ! Points réguliers sur les mobilisations de la journée à Nantes et ailleurs, actualités des luttes, musique… 

 

Carte_mobilisations_xxl-medium
capture d'écran depuis la carte http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/mobilisations-12-septembre_165381#6/47.997/4.351

Affichedatesdef-10a21-medium
agenda Front Social 44

Mardi 12 septembre

Voir aussi les mobilisations un peu partout sur l'[agenda militant demosphere https://demosphere.eu]

12 Septembre: Infos en vrac

12:17 : La manif vient de se terminer à St Naz'. Environ 3000 personnes qui défilent dans le calme. Quelques dizaine de personnes qui restent à papoter près d'une table du front social du coin.

12:07 : 50 cantines ne fonctionneront pas sur Nantes aujourd'hui. Big up à elleux ! A Paris et Rennes au moins, des lycées bloqués ce matin. A Poitiers ce matin, seulement 2 bus circulaient, à cause du blocage du dépôt de bus.

12:00 : Les manifs ont déjà commencé ce matin à Calais, Marseille, St Malo, Montpellier (2000 personnes), St Nazaire, St Denis de la Réunion (2000 personnes), Le Mans, Reims, et d'autres villes. Ici, le repas place du Bouffay va commencer.

11:56 : Quelques infos en vrac entendues sur Radio cayenne :

  • Les postier.e.s de St Herblain partent en grêve illimitée et ont commencé un piquet de grêve dès ce matin devant le centre de tri de Preux contre le licenciement de 7 ou 8 postes sur 60. Rejoignez les !
  • Des blocages un peu partout dans lhexagone par les forain.e.s : A16 à Rouen, A44 vers Strasbourg, A1 vers Lille, A6 en région parisienne, N104 à Villabé. A 8h, 330Km de boucons en région parisienne.
  • La CGT et FO annoncent 180 cortèges. La police annoncent 10 000 manifestant.e.s, ce qui ferait  à peu près 56 manifestant.e.s par cortège. Cherchez l'erreur !

11:45 : Préfet Océan en direct de la pref' annonçait déjà hier soir des interdictions. Gaffe à ce que vous ramnenez, fouilles probables en arrivant au rassemblement.

mobilisations passées :

Inversons le rapport de force ! Parce que, envolées les pailletes de son élection, Macron n'a pas tardé à annoncer la couleur : politique migratoire ultra-protectionniste, utilsation opportuniste des violences policières (dans les quartiers comme à Bure) pour sidérer la population, éloge des dominants et stigmatisation des précaires... En Machiavel avisé, il se contente, plus cyniquement que son prédécesseur, de servir un peu plus la soupe aux puissants, de pressuriser une population pour l'emmener à la limite du point de rupture de l'asservissement.

Face au démantèlement du code du travail, contre la flexibilité prônée par Macron, le 12 septembre se doit d'être LE départ pour une riposte sociale d’ampleur. Mais ça ne s'arrête pas là : d'autres dates se préparent et surtout les réseaux, d'information et de solidarité se sont tissés dans l'ouest (gniark gniark gniark !) et des outils de défense hérités des précédentes luttes sont déjà prêts : des automedias à retrouver (et à rejoindre) dans le guide 44 paru au printemps, des street medics et leurs formations, le suivi juridique impressionnant de la legal team... Sans oublier les précieux guides avant manif.

Au fur et à mesure cet article sera enrichi de rdv, compte-rendus, conseils, analyses, critiques... Nous avons surement oublié des choses : n'hésitez pas à nous suggérer des ajouts en commentaires. 
Que les modes d’actions soient divers et la lutte tenace !!!

Initiatives locales :
Un réseau de ravitaillement des luttes : Approvisionner les luttes. Nourrir la grève. "L'idée est d'organiser un réseau qui relie les multiples initiatives ponctuelles des un-e-s et des autres pour ravitailler de manière plus conséquente les luttes urbaines. Concrètement, ce réseau s'articule autour de trois piliers : les paysan-nes, les colporteur-euses ambulant-es et les cotisant-es solidaires." article : https://nantes.indymedia.org/articles/38208 / print : https://nantes.indymedia.org/zines/38343

ANALYSES DE FOND :

Parce que bon, quand quelqu'un-e nous demande ce qui va changer, c'est pas toujours facile de répondre, voici quelques outils pour mieux comprendre simplement :

SUR LE DROIT DE GREVE :

N'hésitez pas à compléter le suivi du mouvement en postant des articles ou des liens en commentaire.

Email Email de contact: imcnantes_AT_riseup.net