Repressions et pressions violentes

Mis a jour : le lundi 7 août 2017 à 16:43

Mot-clefs: Racisme Répression Resistances contrôle social luttes salariales / prisons centres de rétention précarité actions directes antifascisme libérations nationales quartiers populaires squat lutte violences policières logement anti-repression étudiant-e-s lycéen-ne-s mouvement exclusion chômage
Lieux: paris

Poursuite pénale et andidote annale.

Salut les raclos,

en procédure depuis quelques mois, j'ai du raté quelques rendez-vous chez le juge.

Ceux-là, au lieu de me condamner ou d'attendre une future procédure, ont préféré me laisser poiroter en me mettant la soixante-douzaine de flics qu'ils avaient en stock derrière le cul.

Course cyclistes, coureurs en maillot jaune en chronomètre, sportifs, bac'eux. même l'armée s'y est mise.  à deux reprises J'ai failli me faire tirer dessus. Et oui, il ne fait pas bon d'avoir le style teufeurs aujourd'hui. Mais ne confond donc pas donc le torchon, le treillli et la serviette.

Soupçonnée de petits délits, je ne peux plus faire un pas sans me faire poursuivre et pourchasser. Entre la folie des caméra, celle des poursuivants affables, et de la police suraigue, difficile de faire un pas> J'arrive quand même à trouver d'autres chemins et à y mettre fin entre autres procédures que celle de me tenir tranquille et de regarder qui j'ai à mes trousses<;

Je n'ai pas décider d'être un lapin de garenne sur lequel on s'acharne parce qu'il n'y a plus de grains à moudre...

Alors amis flics, range ta rengaine...

A nos bons enfant, je ne voudrais pas être ce lapin qui ce matin aurait à tuer un chasseur.

Commentaire(s)