14 juillet, Paris s’éveille ! Soyons en !

Mis a jour : le mercredi 12 juillet 2017 à 14:04

Mot-clefs: luttes salariales
Lieux:

Le Front Social 35 organise un groupe de militant-e-s pour être présents à la manifestation à Paris le 14 juillet. Les militant-e-s parisien-nes présent-e-s lors des rencontres Front Social à la ZAD se sont dit honoré-e-s. Soyons nombre-euses à déferler dans les rues de la ville lumière !

0e4afd1f8a9a72f2a54e806c90843f-8d559-f3671-medium

Pénicaud et Macro l’escro sont sur un radeau, Phillipe la Flip est au gouvernail.
Le triste trio prétend détricoter le droit du travail, réduire encore les rares droits, affaiblir la mince protection dont bénéficient les salarié-e-s de ce pays.
La récente prise en compte de la pénibilité au travail par le droit, permettant l’indemnisation ou la compensation est déniée. Les risques chimiques, la manutention de charges lourdes, les vibrations mécaniques, les positions de travail pénibles ne seront plus retenus dans l’évaluation de la pénibilité au travail. Les négociations entre les « partenaires sociaux » et le gouvernement ont lieu dans une opacité que nulle organisation syndicale représentative ne dénonce… Et pour cause, ce ne sont pas les dirigeant-e-s de ces organisations, pas plus que les chefs de cabinet et autres négociateurs-trices qui encourent les effets de la maltraitance quotidienne de millions de salarié-es.

Les réductions d’impôts prévues pour les plus riches, le grand patronat et la petite bourgeoisie se feront sur le dos de millions de retraité-e-s, de travailleurs-euses , salarié-e-s ou indépendant-e-s, grâce à l’augmentation de la fameuse Contribution Sociale Généralisée... et à « l’allègement » à la « réforme » de droits tels que l’allocation logement.
Entre les soirées à Las Vegas à 380 000 euros (merci Penicaud) et les avions Rafales à 100 millions d’euros (merci Dassaut), la Frrrance dispose des moyens et des infrastructures pour une politique sociale inventive et généreuse.
Les refrains sur la crise bancaire et le déficit budgétaire sont des comptines pour endormir les bébélecteurs et les bébélectrices. Pendant leur sommeil leurs acquis sociaux auront fondu, nous devrons cotiser plus longtemps pour moins de retraite (donc nous irons nous faire dépouiller par des assurances vieillesses privées) nous pourrons « travailler plus pour ne pas gagner plus » et bien moins encore.

Ce 14 juillet, le déficit budgétaire se creusera de quelques millions d’euros pour accueillir le triste sire Trump en sécurité et en fastes dans le gai Paris, et pour célébrer une victoire populaire sur l’oppression (ce ne sont pas des bourgeois ou des nantis qui ont démoli la Bastille) nous auront droit à la grand’messe militaro-industrielle sur les Champs-Elysée.
Aussi nous avons décidé d’être le grain de sable dans la belle mécanique capitaliste. Nous voulons l’amélioration des conditions de travail et de rémunération pour toutes et tous, salarié-e-s, indépendant-e-s, une juste répartition des bénéfices de la production, la protection sans condition des plus faibles et démunis, un revenu digne pour tout-e-s et tous, l’accès aux soins et à l’éducation,
dussions nous nous priver de quelques réceptions à Las Vegas et de quelques bombardiers.

Le Front Social 35 à Paris le 14 juillet ! Pour les camarades ne pouvant / ou ne souhaitant pas se rendre à Paris, des opérations de diffusion (tractage, collage affiches) sont prévues à Rennes contactez-nous !

pour co-voit’ et orga pour Paris pareil , contactez-nous ! pourunfrontsocialrennais(at)protonmail.com

Liste des rassemblements en Bretagne et ailleurs sur simple demande

Link_go https://expansive.info/14-juillet-Paris-s-eveille-Soyons-en-544

Email Email de contact: pourunfrontsocialrennais_AT_protonmail.com