Contre-rassemblement face aux LGBT+phobies et aux anti-choix, pour l'accès à la PMA pour tou-te-s

Mis a jour : le jeudi 29 juin 2017 à 00:02

Mot-clefs: Resistances / -ismes en tout genres (anarch-fémin…) antifascisme genre sexualités
Lieux: Nantes

Non aux LGBT+phobies, non aux anti-choix.

Nous appelons à un contre-rassemblement à côté de la préfecture mardi 27 juin à 12h30 avec comme revendications l'accès à la PMA pour tou-te-s, le droit de disposer de son corps et l’opposition au système LGBTphobe.

Contrerassemblement27juin-medium

Non aux LGBT+phobies, non aux anti-choix.

Organisé par "Les nantais pour la famille", un rassemblement se tient demain à 12h30 en face de la préfecture de Nantes. Celui-ci s’oppose à l'accès à la Procréation Médicalement Assistée (PMA) pour les femmes célibataires ou en couple homosexuel, sujet actuellement en discussion par le comité national d’éthique qui doit rendre son verdict demain.
Leurs arguments sont encore ceux de la Manif pour tous, réchauffés d’un autre siècle, selon lesquels un-e enfant ne peut bien grandir sans un papa et une maman, ce qui est bien sûr aussi infondé que violent. Cela signifie implicitement que toute personne qui sortirait du cadre cishétéro serait un mal qui corrompt les enfants et devrait donc être tenu-e à l’écart. Cela a aussi vocation à priver certaines personnes du droit de disposer de leurs corps.
Nous nous opposons fermement à ce rassemblement. S'opposer à l’accès à la PMA pour qui que ce soit, c’est s’opposer au droit de chacun-e à disposer de son corps et reléguer au placard un fois de plus celleux qui ne rentrent pas dans les carcans de la société hétéropatriarcale, ici en particulier les femmes célibataires et les personnes LGBT.

Nous appelons donc à un contre-rassemblement à côté de la préfecture à 12h30 avec comme revendications l'accès à la PMA pour tou-te-s, le droit de disposer de son corps et l’opposition au système LGBTphobe.

Commentaire(s)

> PMA

PMA...ou comment, en s'opposant aux ignobles partisans de la Manif' pour Tous, s'aligner sur la position de l’État plutôt que développer une critique autonome (des institutions, du droit, de la science, de la parentalité, etc.).

L'enjeu a quand même une autre gueule, en termes de critique de ce monde, que les mots d'ordre de la manif', type "Liberté, égalité, homoparentalité".

"Revendiquer un droit, c'est mendier auprès de l’État que nos volontés soient intégrées dans la logique de domination et d'exploitation. Car le problème, ce n'est pas seulement qui octroie les droits (quoique c'est toujours l’État, sans exception), mais aussi dans quelle logique.
Dans le cas de la PMA, on revendique le droit d'engendrer malgré les limites de nos corps, et pour ce faire on appelle l’État et la science au secours."

Extrait de la brochure "Corps en éprouvettes - Génétique au service du droit, de la propriété et de la famille"?

> lien vers le texte complet

histoire de mieux comprendre la critique faite à la PMA ci-dessus, voici un lien vers la brochure "Corps en éprouvettes, génétique au service du droit, de la propriété et de la famille" : https://souslaplagelespaves.noblogs.org/files/2017/04/Corps-en-e%CC%81prouvettes.pdf

> PMA 2

Oui merci d'avoir mis un lien vers le texte. Car comme sur les thèmes abordés le terrain est vite glissant, il vaut mieux se référer à l'argumentaire serré de la brochure, histoire de se placer radicalement contre les arguments habituels type anti-LGBT, sexistes et réactionnaires en général.

Et c'est évidemment pas parce que la PMA n'est pas "naturelle" qu'elle est critiquée ici.

> réaction

Bravo mais juste une petite remarque

Comment Publié: le dimanche 2 juillet 2017 à 04:10 par planingsororal

"Les couleurs sont aux rendez-vous du côté des LGBT+ qui arborent fièrement de magnifiques rainbow flags au nez et à la barbe blanche des sexagénaires d’en face."

C'est dommage de dire ça en classant les "vieux" contre les "jeunes".
N'oubliez pas que les femmes qui ont lutté pour tout ce que vous revendiquez actuellement ont bien plus de soixante balais et c'est un peu dommage de les dénoncer par leur age . L'agisme est bien nase...

L'imbécilité n'a pas d'âge, l'intelligence non plus. ^

Sachez qu'on ne trouve plus de médecins pour les ivg, sont à la retraite, et le planning familial avec les sexagénaires n'ont plus de subventions...